Les Jumeaux Vénitiens

Les Jumeaux Vénitiens
De Carlo Goldoni
Mis en scène par Jean-Louis Benoit
Avec Maxime d'Aboville
  • Maxime d'Aboville
  • Benjamin Jungers
  • Olivier Sitruk
  • Adrien Gamba Gontard
  • Théâtre Hébertot
  • 78, boulevard des Batignolles
  • 75017 Paris
  • Rome (l.2)
Itinéraire
Billets de 15,00 à 60,00
Evénement plus programmé pour le moment

Zanetto et Tonino, deux frères jumeaux, sont séparés à leur naissance. Zanetto est élevé dans la haute montagne, Tonino à Venise. Le premier est un crétin, le second un habile homme.

Vingt ans plus tard, le hasard les fait arriver en même temps à Vérone pour retrouver leurs douces. Chacun des deux ignore que son frère se trouve dans la ville, ce qui va créer une succession de quiproquos, de situations invraisemblables et loufoques propres à semer le désordre dans les esprits et le désarroi dans les cœurs.

Duels, amours et désamours, fuites éplorées, intervention de la police, retrouvailles, emprisonnement…

 

Carlo Goldoni est un auteur italien du 18ème siècle, maître incontesté de la comédie italienne. Son oeuvre la plus jouée est La Locandiera. I due gemelli veneziani (Les Jumeaux vénitiens) a été écrite en 1745.

Maxime d'Aboville a été récompensé du Molière du Comédien en 2015, pour son rôle dans The Servant. Plus récemment, il a joué dans Un Certain Charles Spencer et Par Delà les Marronniers.

422

La critique de la rédaction : 8/10. Un classique au rythme enlevé !

Dès le lever de rideau, les personnages s’agitent, se disputent, s’enthousiasment. Nous rentrons in medias res dans l’histoire de ces deux jumeaux si différents.

Les rebondissements sont amusants, les dialogues bien écrits, nous avons le sourire aux lèvres tout du long. Quiproquos et comiques de situation ne manquent pas, fonctionnent à merveille, grâce à Maxime d’Aboville qui joue avec brio les deux frères vénitiens.

Nous avons adoré l’idiot, sa façon de parler sans détours et ses tocs. Nous étions également soulagés lorsque l’intelligent, le mesuré, le distingué et le non sans humour Tonino entrait en scène et rattrapait le désastre provoqué par son jumeau.

Les autres acteurs jouent bien aussi, notamment les femmes, qui sont traitées avec machisme dans la pièce de Carlo Goldoni.

La mise en scène et les décors sont de qualité. Tout est réuni pour que nous passions un excellent moment.

Note rapide
Toutes les critiques
30 déc. 2017
6/10
51 0
Tous deux venus dans l’intention de se marier, les frères jumeaux Tonino et Zanetto séparés à l’un de l’autre à la naissance, se retrouvent en même temps dans la ville de Vérone… Se ressemblant comme deux gouttes d’eau, les jumeaux sont pris l’un pour l’autre par le reste de la ville et leur présence simultanée déclenche une avalanche de quiproquos !

Maxime d’Aboville, découvert vil et manipulateur au théâtre du Poche-Montparnasse dans « The Servant » est toujours ce Maxime d’Aboville énigmatique et captivant : dans le -ou plutôt les- rôles principaux il jongle avec brio entre gentilhomme valeureux et crétin des montagnes. Dans son personnage de Zanetto, Maxime d'Aboville a l’air d’une petite frappe doté de l’accent de Francis Cabrel... Dans le rôle de Tonino en revanche, c’est un homme malin et opportuniste. C’est réussi !

Le décor fait pensé à la mise en scène de "Roméo et Juliette" à la Comédie Française : une rue de Vérone, un lieu de passage et des façades en guise de premier plan. Cette ressemblance n’est pas pour me déplaire et cette disposition permet astucieusement à Maxime d’Aboville de virevolter, de disparaître et de réapparaître d’un bout à l’autre de la scène. Les déplacements s’enchaînent au rythme de la comedia dell’arte et l’on retrouve dans la distribution deux anciens pensionnaires de la Comédie Française : Adrien Gamba-Gontard et Benjamin Jungers qui sont eux aussi bien dirigés. La pièce est amusante et ces acteurs lui donnent la saveur qu’il faut aux pièces de troupe : pour que cela marche, tout ne peut pas reposer sur un seul acteur, même double !

Petit bémol tout de même : dans le rôle de l’ami, le jeu de Thibault Lacroix est poussif. Il se campe en gueulard mal léché, c’est un peu agaçant. De plus, toute chose mis à part, le texte de Goldoni transpire parfois d’une misogynie qui coupe un peu le souffle… Autre temps, autre mœurs !

En définitive, la pièce est belle, classique et agréable. Ça claque mais… c'est loin d'être le meilleur cru de cette année 2017 !
29 nov. 2017
7,5/10
118 0
Tout - ou presque - repose sur Maxime d'Aboville !

Il est génial, virevoltant, jouant à merveille l'abruti parfait aussi bien que le gentleman !! Quel talent !

Ajoutons à cela des décors magnifiques et la soirée est tout à fait réussie.
28 nov. 2017
9/10
121 0
Le moment fut beau, généreux, vénitien sans Venise.
La gémellité n'est pas ici un jeu de miroir mais un jeu d'apparence tout en action.

Une réussite toute en grâce.
19 nov. 2017
6/10
168 0
Excellente mise en scène, décors superbes, de très bons acteurs mais Goldoni n'est pas Molière : si on rit beaucoup à chaque apparition de Maxime d'Abboville c'est uniquement en raison de son jeu, le thème est un peu dépassé et les dialogues ternes.
15 nov. 2017
7,5/10
163 0
Un spectacle virevoltant qui s'appuie sur un jeu d'acteurs époustouflant.

Que ce soit d'Abboville qui porte la pièce ou ses comparses, tous sont excellents.
Les personnages sont drôles, gais, bien vivants. Des profils très prononcés avec le maitre, la servante, le séducteur, l'intrigant etc. Des rôles habituels qu'on aime à retrouver surtout quand ils sont bien joués.
Mention toute particulière pour Maxime d'Abboville qui parvient à passer d'un rôle à l'autre avec fluidité et rapidité et qui nous fait rire en permanence.
De magnifiques décors qui embarquent en Italie, de beaux costumes inventifs.
Une mise en scène aérienne qui peut être parfois un peu étourdissante par trop de va et vient, courses et cris.
Mais une très bonne soirée dans plus pure tradition du théâtre.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor