top5 (5)

Une Histoire d'amour

Une Histoire d'amour
De Alexis Michalik
Mis en scène par Alexis Michalik
  • La Scala
  • 13, boulevard de Strasbourg
  • 75010 Paris
  • Strasbourg Saint-Denis (l.4, l.8, l.9)
Itinéraire
Billets de 17,00 à 48,00
À l'affiche du :
11 septembre 2020 au 15 novembre 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:00
    • 19:00
Achat de Tickets

Justine et Katia s’aiment. Elles vivent une véritable histoire d’amour, un conte de fées.

Ce couple a un désir : avoir un enfant. Elles essayent par insémination artificielle… Et c’est Katia qui tombe enceinte la première. Pourtant, sa compagne Justine ne donne plus signe de vie à peine une semaine avant que leur bébé, Jeanne, vienne au monde.

Douze ans se sont écoulés et Katia sait que sa mort est proche. Elle se voit contrainte de nommer son frère William comme tuteur pour sa fille après son décès.

Cet écrivain cynique qu’elle n’a pas vu depuis des années inquiète Katia…

 

Alexis Michalik est un spécialiste des histoires à tiroirs et des mises en scène où un changement de voix, un costume ou un élément de décor transportent le spectateur dans une nouvelle époque, avec de nouveaux personnages. Il a écrit de grands succès qui se jouent encore sur les planches parisiennes et partout en France, comme Le Porteur d’Histoire, Le Cercle des Illusionnistes et Intra Muros.

Son dernier succès en date, Edmond, a été adapté au cinéma.

342

La critique de la rédaction : 8/10. N’ayant pas eu le temps d’aller beaucoup au théâtre ces derniers temps, j’avais besoin d’une pièce réussie comme celle-ci pour me redonner l’envie d'arpenter les salles !

Alexis Michalik a encore écrit une très belle histoire, avec des dialogues fins, drôles, émouvants. La mise en scène est plus simple, moins rythmée qu’à son habitude mais je me suis laissé porter par les jours heureux et les déboires de Katia.

Les personnages sont très attachants, notamment la petite fille, première de classe.

Je n’ai pas vu le temps passer et suis sorti de La Scala le sourire aux lèvres !

Note rapide
7,9/10
24 pour 24 notes et 19 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
4%
3 critiques
Note de 4 à 7
13%
16 critiques
Note de 8 à 10
83%
Toutes les critiques
24 sept. 2020
6,5/10
0
Une pièce qui déroule, trop rapide pour susciter l'émotion.

En bref, un couple, Katia et Justine cherchent à avoir un enfant. Katia tombe en ceinte, Justine, trop jalouse, la quitte pour un homme. Jeanne nait, élevée par Katia. Le cancer de Katia reprend de plus belle : les deux seuls tuteurs de Jeanne sont Justine (l'ex compagne) ou William, frère de Katia (ex traumatisé). Une nouvelle famille se crée.

Ce que j'ai aimé :
- la créativité dans la mise en scène : la musique, les décors, le karaoké au début, l'écran qui projette des supers images pendant la pièce, les toilettes sur scène etc.
- certaines questions posées sur l'homoxesualité et la parentalité (le droit à l'enfant) :
> lorsque Justine dit à Katia : je t'aimais tellement que je t'ai aimé, alors que j'aimais pas les femmes", c'est toujours la question de savoir : est-ce que tu tombes amoureux d'une personne (H ou F, peu importe), ou d'un genre ?
> lorsque Justine demande après avoir couché pour la 1ère fois avec une fille (Katia) : pourquoi on n'est pas toutes lesbiennes (après avoir couché avec une fille)
> lorsque Katia explique à Justine, au début de leur histoire : "pour toi c'est une expérience (car pour Justine, c'est sa 1ère fois, elle ne sait pas si elle est homosexuelle), pour moi c'est un début d'histoire" (car Katia elle sait qu'elle est homosexuelle et amoureuse de Justine)".

Ce qui m'a carrément gonflé :
- la mort de Katia, après une nuit de jouissance avec son ex Justine est bidon
- le fait que Katia, lesbienne, ait une vie familiale terrible : je trouve que ça ressort limite du cliché, genre t'as perdu ta mère jeune, tu la cherches toute ta vie, tu es lesbienne
- le fait que les scènes aillent trop trop trop vite, que les acteurs surjouent un peu, et que du coup, on n'a pas le temps de ressentir d'émotion.

Bon spectacle, et bravo à Michalik de remplir les salles de théâtre ;)
23 sept. 2020
8/10
1
L’homme aux dix Molière ne s'interdit aucun sujet. Toutes ces magnifiques pièces à succès se jouent toujours : Le Porteur d'histoire, le Cercle des illusionnistes, Edmond et Intramuros. Il s'aventure aussi bien sur les traces de l'Histoire qu’en explorant les frontières floues de l’évolution sociale.
On peut voyager aussi bien pendant la guerre d'Algérie, d’être au cœur d’un univers carcéral que d’aller au plus proche des sentiments, ce qui nous donne la force d’aimer.

« Et pourtant » comme le disant Charles Aznavour, même l’Amour est un sujet sensible à aborder. Rien ne fait peur au scénariste surtout pas toucher le cœur des spectateurs. Assis confortablement dans leurs fauteuils, ils deviennent témoins d’une incroyable histoire. Dans ce petit espace au sol, délimité d’un scotch blanc, plusieurs vies défilent. Les décors amenés par les comédiens vont et vienne dans un balai au combien maîtrisé. Tout est tiré au cordeau. Même le jeu des comédiennes dont on sent la complicité, l’implication et le plaisir d’être là. Pauline Bression, Juliette Delacroix, Alexis Michalik, Marie-Camille Soyer et Lior Chabbat se donnent corps et âme dans ce spectacle. Impossible de rester impassible devant de passion, de fougue, de souffrance et d’amour aussi.

Dans la salle, on entend les gens se moucher. Quelques spectatrices n’ont pas pu retenir les larmes dès le début. Certains pourront décrier en disant que c’est facile de parler de mort, de maladie et de séparation pour faire pleurer dans les chaumières. Mais si c’était si facile pourquoi ne voit-on pas de telle chose ailleurs ? Il faut un savoir-faire que possède indéniablement Alexis Michalik dans l’art de dire les choses puis les montrer. Et aussi trouver les perles rares qui sur scène donneront sensibilité, fureur et enthousiasme. Tout cela amène un public conquis, ému à se lever à la fin de la représentation pour applaudir plus que chaleureusement.

Des gens restent assis, saisis par l’émotion qui les empêche de bouger. Juste un sourire éclatant se montre même sous le masque. Le véritable sens du spectacle vivant se trouve là, chaque soir, à vous faire vivre l’improbable, le surprenant et le merveilleux.
20 sept. 2020
8/10
1
Ce n’est pas la pièce de Michalik que j’ai préférée, un peu trop mélodramatique à mon goût, mais il sait doser habilement les choses, comme toujours pas de temps mort, et l’on peut compter sur les belles chansons d’Aznavour pour ouvrir l’histoire et la refermer dans la douceur.
13 sept. 2020
8/10
2
Love story

Pour ne pas vous spolier, je dirais seulement qu’ils s’aimèrent mais ne vécurent pas heureux. Non, pas de prince charmant, de fée. Mais beaucoup d’amour, l’amour fusionnel, l’amour non partagé, l’amour inaccessible, l’amour toxique, l’amour propre, l’amour pure. Une histoire de l’Amour avec un grand A.

Comme toujours dans les mises en scène d’Alexis Michalik, ça va vite, pas de temps mort. On se croirait presque dans un film tellement le décor change vite. Personnellement j’aime bien. Mais dans une histoire d’amour, il m’a manqué ce qui m’a fait adorer ses autres pièces comme Edmond ou les illusionnistes : apprendre des choses nouvelles, découvrir des histoires vraies. Quel plaisir de s’éduquer par le théâtre, le jeu. Ici, L’Amour reste et demeura ce grand mystère qui nous fait faire des bêtises et avancer dans la vie.

C'est bien joué, agréable, et l'occasion de découvrir Alexis Michalik en tant que comédien (et il est plutôt bon)

Une pièce charmante mais pour laquelle je n’ai pas eu d’étincelle.
8 sept. 2020
10/10
0
J'ai eu la chance de voir la pièce avant le confinement fin janvier.
Je suis une grande grande fan de Michalik et ce que je trouve fou c'est que chacune de ses nouvelles pièces est encore mieux que celle d'avant :-)
Depuis Intra-Muros, on est dans le théâtre contemporain avec une histoire d'aujourd'hui.
Cette histoire là est triste, très triste, mais avec plein d'espoir aussi !
C'est moderne et ultra touchant.
On est sorti bouleversé, mon mari aussi.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor