top5 (15)

Intra Muros

Intra Muros
De Alexis Michalik
Mis en scène par Alexis Michalik
Avec Fayçal Safi
  • Fayçal Safi
  • Jeanne Arenes
  • Bernard Blancan
  • Alice de Lencquesaing
  • Paul Jeanson
  • La Pépinière Théâtre
  • 7, rue Louis-le-Grand
  • 75002 Paris
  • Opéra (l.3, l.7, l.8, RER A)
Itinéraire
Billets de 27,00 à 40,00
À l'affiche du :
20 septembre 2019 au 8 janvier 2020
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 16:00
    • 19:00
Achat de Tickets

"Tandis que l'orage menace, Richard, un metteur en scène sur le retour, vient dispenser son premier cours de théâtre en centrale.

Il espère une forte affluence, qui entraînerait d'autres cours - et d'autres cachets - mais seuls deux détenus se présentent : Kevin, un jeune chien fou, et Ange, la cinquantaine mutique, qui n'est là que pour accompagner son ami.

Richard, secondé par une de ses anciennes actrices - accessoirement son ex-femme - et par une assistante sociale inexpérimentée, choisit de donner quand même son cours..."

 

La critique de la rédaction : 7.5/10. Une pièce qui démarre comme un simple cours de théâtre. Un cours de théâtre dans un univers carcéral. Un cours avec plus d'encadrants que d'élèves.

Peu à peu, au fil des scènes, nous découvrons la vie des différents personnages. Nous nous rendons compte qu'ils sont plus que les clichés qu'ils donnaient l'impression d'être. L'histoire prend une tournure inattendue, légèrement tirée par les cheveux mais nous ne nous ennuyons pas une seconde.

Le rythme est bon, flashback et flash forward s'enchaînent de manière très fluide. Deux ou trois éléments de décors, un peu de musique live pour accentuer nos émotions... L'ensemble est bien réalisé, astucieusement mis en scène.

Un agréable moment. Les fans d'Alexis Michalik (Le Porteur d'Histoire, Le Cercle des Illusionnistes, Edmond) ne seront pas déçus, les autres ont là une bonne occasion de découvrir sa plume.

Note rapide
Toutes les critiques
9 août 2019
1/10
2 0
Peu crédible, ennuyeux, bavard & d'une complaisance de gauche, intello et très coupable avec les deux hommes violents. Un nationaliste corse au grand cœur et une victime (noire) de la société... D'un mépris caricatural concernant les deux femmes psy et assistantes sociales. La gauche mondaine et bien-pensante, loin, très loin de la violence des quartiers. Je m'étonne que peu, parmi les critiques, aient relevé cette écriture simpliste et simplette... La justification de la violence des hommes est plus que sous jacente, insupportable... Je précise que j'avais apprécié et aimé les quatre précédents spectacles de Michalik. Je ne remets pas en cause le parti pris théâtral qui lui, fonctionne...
23 juin 2019
7/10
4 0
Nous avons passé une belle soirée même si nous avons trouvé cette pièce un ton en dessous des autres pièces de Michalik.

A voir malgré tout.
1 juin 2019
9/10
3 0
La pièce s’ouvre sur quelques mots directs au public. Un comédien – ou un personnage ? – nous demande ce qu’est le théâtre. Le théâtre, c’est ça, aurait-on envie de répondre. Le théâtre, ce personnage – ou ce comédien ? – va le proposer comme une échappatoire aux détenus du centre pénitentiaire où il se rend, ce matin-là. Lui qui s’estime comme un metteur en scène accompli, il va leur proposer un cours de théâtre mais il ne comprend pas : devant lui, ils ne sont que deux à avoir répondu présent. Coïncidence ? Je ne crois pas.

Je me souviens très bien de ma rencontre avec Alexis Michalik. On parlait déjà du dramaturge comme d’un jeune prodige, je n’y croyais pas : qui était cet auteur junior qui soulevait les foules ? Probablement encore un jugement immérité. Ce n’est que trois ans après sa création que je me suis décidée à découvrir Le Porteur d’Histoire. Je suis immédiatement revenue sur ma position : comment pourrait-il en être autrement ? J’avais été littéralement transportée durant le temps du spectacle. Cet homme a l’art de raconter une histoire.

Il m’est arrivé exactement la même chose durant Intra Muros. Michalik pouvait-il réellement exécuter cette prouesse théâtrale pour la quatrième fois d’affilée ? J’étais dubitative. J’apprendrais à ne plus douter de ce Maître : si j’ai fait la moue pendant les premières minutes, j’ai été à nouveau totalement embarquée dans son spectacle comme dans un rêve jusqu’au réveil brutal des applaudissements, quelques deux heures plus tard.

Devant ce spectacle, l’évidence revient : Michalik est un ange-gardien du théâtre. Que dire face à tant de succès – et un succès qui semble, en plus, entièrement mérité ? Non seulement il offre des soirées exceptionnelles à son public, mais il remplit simultanément plusieurs théâtres de Paris, participant à la fois à leur économie et leur publicité, contribue à relancer le théâtre amadouant les réfractaires avec des adaptations cinématographiques de ses pièces, et surtout offre depuis de nombreuses années des rôles pérennes à de nombreux comédiens ! Cet homme a quelque chose du génie.

Ce qu’il fait est unique. Tout, sur le plateau, est parfaitement maîtrisé. D’abord le texte, qui est incroyablement ficelé : Alexis Michalik sait parfaitement où il veut aller et nous entraîne avec lui avec une facilité déconcertante. Mieux encore, le spectacle est plein de recoins sombres qu’il a parfaitement prévus mais que notre cerveau, lui, ne voyait pas du tout venir : ainsi de ce personnage que je dénigrais un peu au début du spectacle et qui devient soudainement le noeud central de la pièce. Son histoire, qui par bien des aspects aurait pu me laisser de côté, ne peut que me passionner : il traite de sujets graves non pas avec légèreté mais avec naturel. Il alterne des passages réalistes plutôt durs avec de la fiction pure, plutôt improbable, mais à laquelle on s’accroche justement parce qu’il nous tend la perche au bon moment.

Ensuite vient le jeu d’acteur. Comme d’habitude, chaque comédien incarne plusieurs personnages mais la transformation est telle qu’on ne peut les confondre entre eux. Tout change : mimique, voix, tics, personnalité, démarche, accent, et, bien évidemment, costume. Le spectacle fait alterner plusieurs distributions, et, comme toujours, on a l’impression que celle qu’on a en face de nous est la meilleure. Tel personnage, ainsi incarné, devient une évidence. Cela fait plusieurs fois que je fais face à ce tour de passe-passe, et je n’ai toujours pas compris le truc.

Enfin, il y a la mise en scène. Tout est prévu au millimètre. La direction de Michalik, si elle n’est pas tyrannique, doit du moins être d’une rigueur et d’une exigence monstres. Les déplacements font partie intégrante du spectacle, s’organisant presque comme une chorégraphie. La musique qui accompagne la scénographie est haletante, elle crée des atmosphères, elle accompagne les comédiens, elle nous tend puis nous détend. Ces deux dernières facettes, la mise en scène et le jeu d’acteur, me font penser presque à de la Comedia Dell Arte : c’est extrêmement codifié comme manière de jouer. Mais il y a également quelque chose de nouveau. J’appellerais cela de la Comedia Dell Michalik. De la Comedichalik.
31 mai 2019
7,5/10
4 0
C'est dans un décor basique, quatre chaises, une table et un lit que se déroule la pièce, mais qui nous donne bien le sentiment de se trouver dans une prison. La mise en scène est rythmée et après un début un peu lent elle nous bouscule de tableaux en tableaux pour nous étourdir au point de ne plus savoir où est la vérité où est la fiction. Alexis Michalik nous entraine dans les méandres de l'univers carcéral où les vies se mêlent, s'entremêlent, se démêlent. Où les histoires se croisent, s'entrecroisent, se décroisent.

Les excellents comédiens aux multiples rôles sont tous formidables et contribuent au succès de la pièce. A la fin un public enthousiaste leur fait une standing ovation.
24 mars 2019
9,5/10
6 0
Pièce géniale, comme souvent avec Michalik.

Texte, scénario, jeu d'acteur, mise en scène et décor minimaliste suffisant pour laisser l'imaginaire faire son œuvre, avec en prime de la musique live.

Du très bon théâtre.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor