top5 (1)

Tempête en juin

Tempête en juin
De Irène Némirovsky
Mis en scène par Virginie Lemoine
Avec Franck Desmedt
  • Franck Desmedt
  • Théâtre La Bruyère
  • 5, rue La Bruyère
  • 75009 Paris
  • St-Georges (l.12)
Itinéraire
Billets de 20,00 à 35,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

En juin 1940, de nombreuses personnes fuient Paris pour s'exiler dans le Sud de la France et ne pas assister aux pillages.

Franck Desmedt, Molière du comédien dans un second rôle en 2018, seul en scène, incarne avec lucidité et humour ces personnages héroïques ou lâches, baroques ou simples, mais tous profondément familiers et humains.

 

En 1942, dans la France occupée, Irène Némirovsky écrit son roman le plus déchirant, « Suite française ».

Il restera inachevé.

Retrouvé par la fille d'Irène Némirovsky puis publié à titre posthume, Suite Française a été récompensé du prix Renaudot en 2004.

Le premier tome de ce roman se nomme « Tempête en juin ».

Suite Française est jouée dans le même théâtre à 21h.

144

La critique de la rédaction : 6.5/10. J’ai beaucoup aimé le jeu de Franck Desmedt, sa diction si particulière, sa grande présence, mais je n’ai pas été séduit par le texte.

Les propos sont très descriptifs, différentes histoires s’entremêlent dans cette exode pendant la guerre. Étant fatigué de ma journée, j’ai parfois eu du mal à bien suivre, les changements de personnages étant nombreux.

Avec peu d’objets et un décor minimaliste, la mise en scène est soignée.

Même si je n’ai pas été transporté, je comprends que ce seul en scène suscite l’enthousiasme.

Note rapide
8,1/10
15 pour 15 notes et 13 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
20%
12 critiques
Note de 8 à 10
80%
Toutes les critiques
7 janv. 2020
7/10
1
Voilà que je retrouve à nouveau Franck Desmedt pour un seul en scène qui décidément lui va plutôt bien. On peut à nouveau saluer sa performance car il incarnera de nombreux personnages dans cette débâcle française, et avec beaucoup de vivacité.

On assiste à un panel de situations allant du comique au tragique, avec des personnages allant de la bonne famille bourgeoise aux employés de bureaux. Le texte n'est pas immémorable - j'en ai d'ailleurs oublié les contours exacts après quelques temps - et la mise en scène sobre mais on ressort tout de même enthousiaste de ce spectacle qui narre une histoire peu contée, pourquoi s'en priver ?
2 janv. 2020
8/10
1
Franck Desmedt avec son physique de M. tout le monde va incarner des familles. A sa manière, avec un léger changement de voix, de comportement va être le grand-père handicapé, la mère protectrice, le mari volage, l'amante amoureuse, le garçon qui veut devenir un homme...

Au début, on se surprend qu'il soit seul puis très vite, il sait nous toucher, nous embarquer dans son univers. Il bouge la chaise et nous changeons de lieu, de personnages... Le texte trouve le bon équilibre entre les scènes descriptives et le ressentis de chacun dans cette aventure improbable vers la liberté. L'ennemi est partout aussi bien dans la ville, les campagnes, les bois, les gares, les ponts... Quand l'horreur vient frapper au hasard, on se rend de la valeur de certains êtres. Ce n'est pas parce qu'on choisit d'être religieux qu'on aime son prochain et ce n'est pas parce qu'on est riche qu'une bombe ne peut pas s'écraser sur vous.

Mais pour chacun d'entre eux, nous apprenons à avoir de la compassion. Qui n'aurait pas peur face à la mort quand il y a tellement de choses à vivre? Franck Desmedt trouve pour ces personnages toujours le juste ton qu'il soit jeune, vieux, homme ou femme. Et ce n'est pas une chose facile car il en interprète une quarantaine. Même le chat n'est pas en reste. Il faut dire que cela faisait longtemps que je n'ai pas vu un homme donner autant de caractère à un félin. Sous l'imperméable beige se cache un comédien brillant qui semble aussi humble qu'habile. Faut-il s'étonner qu'il a reçu le Molière du comédien l'année dernière pour son second rôle dans "Adieu Monsieur Haffmann"? Cet artiste possède un talent de conteur hors pair qui sait pendant plus 1h00 tenir un rythme ténu avec toujours la même fougue et la même passion. Bravo Monsieur.
24 nov. 2019
10/10
1
L'acteur est extraordinaire. Un seul en scène qui passe très vite. Beaucoup de subtilité dans les personnages et un bien belle histoire sur la grande histoire.
21 nov. 2019
8,5/10
3
1940, bombardement de Paris, entrée des troupes allemandes, c’est l’exode, la fuite n’importe où, chez des amis ou dans la famille en province.

Nous suivons les péripéties d’une famille bourgeoise, les Péricand dont l’un des fils est prêtre, l'aîné est au front. Il y a aussi Corte, écrivain imbu de lui-même, et aussi celle du personnel d’un bureau, ces hommes, ces femmes sont jetés sur les routes.

On les suit dans tous les endroits, les villages, les gares, les bois. Certaines scènes sont de vraies farces, d’autres sombrent dans la tragédie. En fait, le récit pour moi est plein de compassion pour les personnages, quand bien même ils peuvent paraître odieux.

Il fallait un comédien de la trempe de Franck Desmedt pour incarner à lui seul, les personnages, hommes, femmes et même le chat ! Il a pour chacun une attitude, un mouvement, un trait de caractère, de la bourgeoise dépassée par les événements, du vieillard grincheux, du jeune homme exalté prêt à en découdre, de la petite fille, de l’écrivain odieux avec sa maîtresse. Performance due à la direction d’acteur de Virginie Lemoine et Stéphane Laporte.
15 nov. 2019
9/10
3
Une chaise, une valise, un imperméable, Franck Desmedt et une mise en scène de Virginie Lemoine ! Un complément indispensable une suite française d'Irène Némirovsky !! Un seul en scène aux multiple personnages, obligés de tout quitter, avec l'angoisse et la peur, le risque sur la route de l'exode !?!
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor