top5 (1)

Mademoiselle Molière

Mademoiselle Molière
Mis en scène par Arnaud Denis
Avec Anne Bouvier
  • Anne Bouvier
  • Christophe de Mareuil
  • Lucernaire
  • 53, rue Notre-Dame-des-Champs
  • 75006 Paris
  • Notre-Dame-des-Champs (l.12)
Itinéraire
Billets de 16,00 à 40,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Quoi de plus hasardeux que la rencontre de Jean-Baptiste Poquelin et de Madeleine Béjart ? Pourtant leur union va durer vingt ans, soudée par leur passion commune : le théâtre.

Ce couple (avec Anne Bouvier, Molière de la comédienne dans un second rôle) devenu classique et si moderne en son temps, où le génie et le talent se sont mêlés, est à jamais dans la mémoire du théâtre. 

En 1661, avec le succès des Précieuses ridicules, Poquelin devient Molière. 

 

34

La critique de la rédaction : 7.5/10. Un super moment de théâtre en compagnie de Molière et sa douce.

Nous apprenons l’influence énorme qu’elle avait sur Jean-Baptiste Poquelin. Elle l’a poussé à écrire, jouer, se dépasser.

Le texte de Mademoiselle Molière est remarquable. Bien écrit, avec de bons mots, de nombreuses notes d’humour. Nous sommes en plus heureux d’en apprendre davantage sur la vie du plus grand auteur de théâtre français.

Les deux acteurs, Anne Bouvier et Christophe de Mareuil jouent vraiment bien. Madeleine est aussi crédible quand elle s’énerve, que quand elle plaisante ou se moque. Molière a du charisme.

Pour ne rien gâcher de notre plaisir, la mise en scène se révèle astucieuse, avec un effet esthétique quand les conjoints donnent une représentation de l’une de leur nouvelle oeuvre.

Une pièce à ne pas manquer.

Note rapide
8,0/10
17 pour 17 notes et 12 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
4 critiques
Note de 4 à 7
41%
8 critiques
Note de 8 à 10
59%
Toutes les critiques
22 oct. 2018
8/10
3 0
Ce que j'ai apprécié dans cette pièce :
- le jeu des acteurs avec, à mon goût, donc subjectif, un plus pour l'interprétation d'Anne Bouvier
- la présentation de leur histoire de l'amour à la déchirure, que je me suis précipité de fact-checker à grand coup de Wikipédia à la sortie de la salle. Que je suis inculte !
- la riche palette d'émotions que partagent les acteurs et le public. On va des grands éclats de rire à la petite larme...

Bref, je recommande. Ce spectacle peut être partagé en famille.
7 oct. 2018
7,5/10
5 0
Une très jolie pièce qui nous montre un aspect inconnu du grand public de Molière : sa vie privée entremêle de son ascension jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir.

Les deux acteurs sont très bons et nous sommes tout de suite pris dans cette histoire. Nous compatissons, nous espérons, nous sommes tenus en haleine dans cette histoire torubillonnante et tragique.

Très jolie pièce.
28 sept. 2018
9/10
16 0
Nous l’avions ratée à Avignon mais si Paris valait bien une messe, la capitale se devait de valoir « Mademoiselle Molière » et nous permettre de soulager notre regret !

Si la Comédie française est la maison de Molière, pourquoi est-ce le théâtre du Lucernaire (que nous remercions de tout cœur pour son hébergement parisien) qui a dû se faire celle de Madeleine BEJART réincarnée en une sublime Anne BOUVIER ? N’ayons pas honte de notre réflexion car lorsqu’une comédienne atteint un tel degré de perfection dans le jeu (« JE » serait le mot plus approprié tant elle s’est incarnée dans son illustre personnage), c’est bien à la Comédie Française que nous aurions dû aller l’applaudir ! Quelle présence, quelles expressions dans le visage, quel regard tour à tour complice, attentif, amoureux, bienveillant, patient, incrédule, inquiet, bouleversé, déchiré, colérique et enfin désespéré : toutes les palettes de son talent mérite ce qualificatif « Sublime » ! Il faut courir l’applaudir !! Christophe de Mareuil est tout à fait crédible dans son interprétation de Molière, torturé par son art, devenant, par sa passion pour sa belle-fille, le bourreau irréfléchi de sa muse et un salaud ingrat. Le concernant, nous pouvons juste exprimer un léger regret en raison de son verbe manquant (pour ce qui nous concerne) d’audibilité lors de ses réflexions intimes exposant ses tourments ! Mais, comme il est dit, une pièce n’est belle que si le texte est beau et Gérard SAVOISIEN, pour sa part, mérite un coup de chapeau admiratif pour avoir su, avec une écriture parfaite, inclure dans un contexte historique d’il y a quatre siècles un drame au combien intemporel tant il peut s’appliquer à notre époque !

Un dernier mot concernant la mise en scène dont la discrétion servait parfaitement le seul jeu des comédiens, Arnaud DENIS sachant habilement placer l’action dans les sobres décors d’Erwan CREFF en alternant le huis clos avec la vie de théâtre et les représentations devant la Cour du Roi.
19 sept. 2018
7/10
12 0
Une jolie biopic un peu romancée

En bref, Madeleine Béjart est la compagne et l'éminence grise de Molière pendant plus de 10 ans. Elle est issue d'une famille de saltimbanque, connaît tous les codes du spectacle et du divertissement et a su dénicher le jeune et talentueux Jean-Baptiste Poquelin qui deviendra grâce à elle Molière. Cependant, Molière, lorsque le succès fut venu, tomba amoureux de la fille de Madeleine : Armande (alias Menou), qu'il épousa au nez de Madeleine.

Ce que j'ai aimé :
- le thème de l'histoire : l'histoire personnelle du génie qu'est Molière est méconnue, et gagne à sortir de l'ombre. On comprend qu'il sort de nulle part, qu'il a perdu toute sa famille très jeune, et que seul le théâtre lui a redonné le goût de la vie. La pièce traite également sur le même plan d'égalité de l'histoire de Madeleine Béjar, qui a véritablement inspiré Molière, et même si cette dernière n'a pas eu de reconnaissance, elle n'est pas mise en retrait dans la pièce
- le rôle des femmes est important : on comprend que Madeleine est la véritable éminence grise de Molière, qui le reconnait souvent
- la séparation dans leur couple : c'est un moment très fort, ou d'un coté Molière soutient qu'il ne peut pas résister à son amour pour Armande, il est dans l'impulsion et la passion, et de l'autre côté Madeleine est dans la raison, et soutient qu'il ne trouvera pas d'autre amour semblable que celui qu'ils ont connu, autour du même amour pour le théatre et avec la même complicité. Ce qui est magnifique j'ai trouvé c'est lorsqu'elle reconnait, que sans Molière, elle aurait été une comédienne inconnue du public. Même dans la séparation la plus terrible qu'il puisse lui infliger, elle reste digne et raisonne, au lieu de se laisser emporter par la passion/haine.

Sur les personnages et les comédiens, leur couple marche bien sur scène. On y croit vraiment. On voit le génie qu'est Molière dans le divertissement, dans sa répartie et dans son sens de l'observation des vices humains. On voit aussi également la puissance d'esprit de Madeleine, qui le guide et l'inspire dans toutes ses pièces. Ensemble, on y croit. Cela rend leur séparation encore plus triste, c'est qu'on voit à quel point leur couple est fort.

Cette pièce nous amène à nous demander comment une femme peut-elle garder son mari en vieillissant, enfin disons que c'est peut être ce que toutes les femmes ont pensé en regardant la pièce. Molière quitte Madeleine pour Armande, de 20 ans sa cadette, et Madeleine lui reproche de céder à ses désirs physiques. Ce thème est intemporel !

Bon spectacle à tous !
9 sept. 2018
9/10
16 0
Gérard Savoisien dépeint une Madeleine qui aime Jean Baptiste, comme seules les femmes en sont capables. Fermer les yeux sur ses égarements amoureux, pour pouvoir le garder ; ... jusqu'à l'épreuve suprême qui la crucifie : la trahison de/avec sa propre fille.

La finesse avec laquelle l'auteur nous emmène de leur complicité à la déchirante séparation, n'a d'égal que l'intensité de la prestation d'Anne Bouvier, renvoyant Christophe de Mareuil à un rôle presque second. Avec le support de l'astucieuse mise en scène d'Arnaud Denis, c'est incontestablement une des pièces de la rentrée à ne pas manquer.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor