top5 (1)

Le Lauréat

Le Lauréat
De Calder Willingham, Buck Henry
Mis en scène par Stéphane Cottin
Avec Anne Parillaud
  • Anne Parillaud
  • Arthur Fenwick
  • Marc Fayet
  • Théâtre Montparnasse
  • 31, rue de la Gaîté
  • 75014 Paris
  • Edgard Quinet (l.6), Gaité (l.13)
Itinéraire
Billets de 18,00 à 52,00
À l'affiche du :
8 février 2018 au 5 mai 2018
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:30
    • 17:30
    • 20:30

Benjamin, jeune homme de 21 ans, est un élève remarquable tout juste diplômé. Il se rend en Californie pour célébrer son succès en famille.

Il a tout pour envisager un avenir radieux et pourtant quelque chose va bousculer son destin tout tracé… Lors de la petite fête organisée par ses parents en son honneur, Mrs Robinson, une amie de la famille, alcoolique notoire et ayant plus de deux fois son âge, s’offre à lui avec autant de soudaineté que de désinvolture.

S’ouvre alors devant lui une porte dont il ne sait s’il s’agit d’une issue de secours ou d’une voie sans issue.

 

Une comédie de mœurs sur l’Amérique des années 60 aussi drôle que touchante.

Après un triomphe à Londres, New York et Sydney, l’adaptation du célèbre chef d’œuvre cinématographique est enfin portée à la scène en France.

Le film américain The Graduate date de 1967. Il a permis à Mike Nichols d'obtenir l'Oscar du meilleur réalisateur.

Anne Parillaud est une actrice de 57 ans qui a remporté le César de l'actrice en 1991 pour Nikita.

33

La critique de la rédaction : 7.5/10. Une comédie sympathique, bien jouée et joliment mise en scène.

Nous n’avions pas vu le film. Même si l’histoire de ce garçon jeune diplômé qui couche avec l’amie de ses parents est quelque peu improbable nous nous laissons emporter par les rebondissements incessants.

Les dialogues sont assez bien écrits, l’humour sonne juste. Nous nous attachons aux personnages principaux, à la fois fragiles et égoïstes, humains et dont il est difficile de comprendre la logique.

La mise en scène est une réussite avec les superbes passages vidéos et les multiples décors qui se dévoilent en tournant. La bande son est également très bien choisie.

Arthur Fenwick est parfait dans le rôle principal. Il a "la tête de l'emploi" et beaucoup de charisme. Les autres acteurs sont convaincants aussi.

Un moment agréable, divertissant. Une comédie qui vaut le détour.

Note rapide
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
11 févr. 2018
8/10
28
0
D'hier mais aussi d'aujourd'hui ....
Pas de nostalgie dans cette relecture du film de Mike Nichols, mais pas non plus de franche coupure.
C'est surtout dans leur jeu, qui se démarque de celui de leurs -ô combien célèbres- aînés que les comédiens s'affirment...
Lire la suite
Meilleure critique négative
11 févr. 2018
5/10
35
0
Sorti en France en 1968 Le lauréat fût d'abord un film à succès, avec Anne Bancroft dans le rôle de Mrs Robinson, qui révéla Dustin Hoffman et Katharine Ross. Qui ne connait pas la bande originale du film et les célèbres chansons de Simon et Garfunkel.
A...
Lire la suite
Toutes les critiques
13 avr. 2018
5,5/10
4 0
Une mise en scène maligne qui nous scotche d'entrée de jeu avec ces effets vidéo. Des changements de décor très bien réalisés et une Mrs Robinson de haute volée avec Anne Parillaux qui s'attaque à du lourd en reprenant le rôle tenu par Anne Barncroft dans le film. Son arrivée est d'ailleurs très attendue et la salle a réagi très favorablement à son jeu sur scène. Une première partie très réussie donc.

Dommage que cela se corse avec l'arrivée de la future petite amie de Benjamin Braddock. La deuxième partie m'a beaucoup moins convaincu et je le mets sur le compte de la comédienne qui joue justement la petit amie de Benjamin Braddock. Au final, une distribution assez inégale de mon point de vue mais portée par les deux acteurs principaux à savoir Anne Parillaux et Arthur Fenwick. Je comprends qu'il soit nommé dans la catégorie du meilleur espoir masculin car il est confondant de naturel et semble très à l'aise alors que son rôle est loin d'être facile.

Ce n'est donc pas un coup de cœur mais j'ai été ravie de retrouver Anne Parillaux qui m'avait marqué ado dans le rôle de Nikkita de Luc Besson. J'y allais beaucoup pour elle et elle ne m'a pas déçu.
25 mars 2018
7,5/10
7 0
Une reprise sympathique en adaptation de ce film à la beauté sixties si particulière.
Evidemment on est un peu perturbé par le côté french touch, les espaces américains du film manquent.
La pièce adoucit un peu la violence de pas mal de situations du film. Au final on se sent plus en chambre en petit comité mais l'interprétation est bonne.
Anne Parillaud est fascinante, composant dans un mélange de légèreté et d'amertume moins radical que le jeu d'Anne Bancroft.
La fin est différente et moins symbolique que celle du film, on se perd un peu dans une résolution presque boulevardière.
18 mars 2018
7,5/10
7 0
Un très bon moment de théâtre que je recommande vivement.

Les comédiens sont tous excellents, les dialogues aussi, la mise en scène est inventive, élégante et efficace, et l’histoire, un peu désuète, garde toute sa pertinence en ce qui concerne les rapports humains.

Arthur Fenwick est épatant !

Anne Parillaud est impeccable dans ce rôle, très investie dans son personnage et très émouvante.

Les autres comédiens sont irréprochables, et la soirée passe à toute vitesse.

Le petit bonus :
Anne Parillaud topless
Le petit malus :
Anne Parillaud topless
12 mars 2018
7/10
13 0
L'histoire de ce lauréat, on la connaît même sans avoir vu le film, tant elle est culte et emblématique. Le personnage de Mrs Robinson, sensuel et universel, en est une des raisons majeures.

Ici interprété par Anne Parillaud, on le ressent comme glamour mais fade : une femme cougar désabusée qui séduit cet homme qui a la moitié de son âge, sans une once d'amour mais comme un caprice, pour tromper l'ennui qu'elle soulage d'habitude par la boisson.
Cependant dans cette adaptation théâtrale, on s'intéresse surtout aux destins des autres protagonistes, notamment celui de Ben et de la fille de Mrs Robinson. Les deux comédiens qui les campent, Arthur Fenwick et Adèle Bernier, apportent toute la force à la narration par la justesse de leur jeu, et leur alchimie.

Au-delà de la comédie de moeurs, le spectacle est aussi traité comme une comédie tout court, ponctué d'humour et sincèrement drôle.


Cette partition se joue dans un très joli décor avec des panneaux mouvants, tantôt murs, tantôt surface de projection pour des vidéos symboliques qui évoquent le parcours de Ben. Enfin la musique est un acteur à part entière dans cet ensemble, ancrant la réalité des années 60, et rythmant agréablement cette pièce sans temps mort.
10 mars 2018
6,5/10
14 0
Une pièce fluide dans laquelle on se laisse entrainer. Une distribution qui n'a qu'à surfer sur une mise en scène belle, astucieuse.
Petits bémols, le jeune Fenwick qui même s'il a une belle présence pour son jeune âge, est trop linéaire dommage. On aurait aimé un peu plus d'intensité dans le jeu d'Anne Parillaud. Enfin, pour moi, la vraie découverte est bien la jeune et joile Adèle Bernier, qui en peu de répliques nous laisse voir l'étendue de son jeu.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor