top5 (7)

La Peur

La Peur
De Stefan Zweig
Mis en scène par Elodie Ménant
Avec Hélène Degy
  • Hélène Degy
  • Aliocha Itovich
  • Ophélie Marsaud
  • Théâtre Michel
  • 38, rue des Mathurins
  • 75008 Paris
  • Havre-Caumartin (l.3, l.7, l.8, l.9, RER A et E)
Itinéraire
Billets de 14,00 à 35,00
À l'affiche du :
5 octobre 2017 au 31 décembre 2017
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 19:00
    • 19:15

Stefan Zweig excelle dans la description des tourments intérieurs de ses héros.

Sa nouvelle, La Peur, en est le meilleur exemple. Construit comme un roman à suspense, la pièce se déroule au rythme haletant des angoisses d’Irène, jeune femme adultère traquée par l’étrange compagne de son amant.

Manipulation ? Hallucination ? Comment échapper à cette tourmente sans fin ? On assiste au vacillement d’un couple qui ne se comprend plus… jusqu’au dénouement, véritable coup de théâtre.

 

Cette pièce, à l’esthétique cinématographique, s’inspire de l’univers d’Hitchcock, notamment du remarquable film Fenêtre sur cour.

 Attention, La Peur est jouée à 19h, retour aux pièces géniales.

306

La critique de la rédaction : 8/10. Une démonstration effrayante de ce qu'est l'engrenage du mensonge.

L'action se passe dans une atmosphère agréable et dépaysante des années 50 avec beaucoup de cachet.

Nous suivons les déboires d'un couple qui semble aller assez mal. Irène a dit un gros mensonge qu'elle a essayé de dissimuler avec un autre mensonge puis un autre encore. La suite de l'histoire sera un véritable plaidoyer pour la probité.

Le personnage du mari est droit, carriériste et sa femme toute en sensibilité, touchante. Les deux acteurs excellent, nous captivent et font monter une réelle tension dramatique au fil des rebondissements.

Émus, nous ne savons plus si nous voulons rire ou pleurer. Nous ressentons beaucoup de choses jusqu'au dénouement auquel nous assistons la gorge nouée !

Heureux et même troublés d'avoir découvert l'une des formes que peut prendre la peur.

Note rapide
7,8/10
37 pour 37 notes et 29 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
10 critiques
Note de 4 à 7
30%
19 critiques
Note de 8 à 10
70%
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
30 oct. 2016
8/10
72
0
Une pièce absolument géniale qui a des accents de thriller psychologique ... qui ment ? Qui manipule ? Qui fait souffrir ?

Quand la vérité éclate, que les masques tombent, le public a suivi avec la même peur que les personnages la machination d'un...
Lire la suite
Meilleure critique négative
12 nov. 2016
6/10
75
0
« La peur détruit, la punition apaise »

C’est par ces mots que Fritz entend faire justice dans sa vie d’avocat. Pourquoi alors avoir infligé la peur comme punition à sa femme adultère ? Le mari mélange les mots, il mélange les rôles. L’amante du mercredi...
Lire la suite
Toutes les critiques
28 août 2017
9/10
8 0
Une superbe pièce, un auteur, un texte, du suspens, une tension croissante, des comédiens excellents, une belle réflexion sur les rapports de couple, jusqu'où peut on aller ou ne pas aller !
On est saisi, entraîné, du début jusqu'à la toute fin.
Une pièce magistrale, à voir absolument !
20 août 2017
8/10
15 0
Un texte bien servi par une adaptation pensée avec justesse, et maîtrise. C'est une réussite ! Une excellente interpretation des comédiens et surtout d'Hélène DEGY, habitée par son personnage.

Une belle mise en scène pour une pièce prenante, captivante, qui nous interroge sur la fidélité, le mensonge et la culpabilité dans le couple et plus encore.

A voir et même à revoir !
29 mai 2017
8/10
29 0
On rentre au théâtre où au cinéma, sans se douter qu'on va être, un peu plus tard, enlevé, bouleversé et conquis. Bref, qu'on va éprouver un coup de foudre.

C'est ce qui m'est arrivé pour cette pièce, tirée de "La Peur", nouvelle de Stefan Zweig.

Le décor est sobre et bien pensé. Le sujet, certes n'est pas neuf, mais traité avec une grande subtilité.

Les acteurs sont excellents.

Je garderai longtemps en mémoire le jeu de l'épouse, incarnée avec ses tripes par Hélène Degy. Un moment d'anthologie !

J'ai adoré.
10 avr. 2017
8,5/10
40 0
Le théâtre a ceci de formidable qu'en une heure et demie, en moyenne, il peut vous faire vivre une palette incroyable d'émotions : la joie, le doute, l'étonnement, la colère ... En revanche y ressentir l'angoisse, c'est plutôt rare.

C'est pourtant le pari lancé par le théâtre Michel en proposant au spectateur l'adaptation sur scène de la nouvelle de Stefan Zweig, La Peur. J'étais plutôt ravi de revenir dans ce théâtre au charme atypique, où finalement on a un peu l'impression d'être en famille. Un sentiment qu'il n'a jamais déçu jusque là. Avec La Peur, le pari était néanmoins risqué. Mais, il est relevé ... et haut la main. Quelle réussite. Bravo !

La Peur est une pièce époustouflante. L'ambiance inquiétante attrape le spectateur dès le lever de rideau pour ne plus le lâcher. Une atmosphère savamment entretenue par les jeux de lumière, les sons et musiques, mais surtout, évidemment, par les excellents comédiens. Les personnages, magistralement interprétés par Aliocha Itovich et Ophélie Marsaud, sont effrayants de froideur et de manipulation. Quant à Elodie Menant, jouant Irène pour quatre représentations seulement, elle est bluffante, passant littéralement de la peur à la folie.

On ne peut que féliciter le théâtre Michel pour ce bon et beau choix de programmation.
Vous l'aurez compris, La Peur est une pièce à voir.
10 avr. 2017
9/10
20 0
Une pièce très réussie : le texte est magnifique, le sujet traité est vraiment intéressant, les rapports humains sont bien analysés et les comédiens nous transmettent beaucoup d'émotions.

Je recommande fortement cette pièce !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor