• Classique
  • Comédie Française - Studio Théâtre
  • Paris 1er

La Petite Sirène

La Petite Sirène
De Hans Christian Andersen
Mis en scène par Géraldine martineau
  • Comédie Française - Studio Théâtre
  • 99, rue de Rivoli
  • 75001 Paris
  • Louvre-Rivoli (l.1)
Itinéraire
À l'affiche du :
15 novembre 2018 au 6 janvier 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
Réservation de tickets

Géraldine Martineau adapte le conte d’Andersen en alexandrins libres et imagine une forêt musicale de coraux. Elle privilégie la poésie à la lecture d’une morale punitive du conte.

« Demain enfin... » Curieuse et rêveuse, la Petite Sirène attend depuis longtemps le jour de son quinzième anniversaire. Comme ses sœurs avant elle, elle pourra selon la tradition s’éloigner de son palais du fond des mers et aller découvrir les beautés du monde terrestre qu’on lui a tant contées. Parce que le lendemain une tempête éclate, elle se retrouve témoin de la noyade d’un jeune homme. Elle le reconduit jusqu’au rivage, son chant le ramène à la vie. Et elle disparaît aussitôt... C’est ainsi que débutent les aventures du « petit plancton » – comme la surnomme sa grand-mère – tombée amoureuse de l’inconnu, assez intrépide pour accepter le pacte que lui propose la Sorcière des mers : de magnifiques jambes agiles en échange de sa voix, ne plus jamais revoir les siens et, si le Prince devait en épouser une autre, elle se transformerait en écume.
Géraldine Martineau crée ici son premier spectacle tout public. Également actrice, elle connaît la Comédie-Française pour y avoir joué Kleist. Elle adapte le conte d’Andersen en alexandrins libres, et imagine une forêt musicale de coraux. Le parcours d’émancipation de celle dont la danse éblouira les humains, confrontée à l’éveil du sentiment amoureux, à la peur des adultes et à la violence du monde, est une ode à la différence. Il ouvre un champ de réflexion sur les parts de soi que l’on est capable de transformer pour plaire à autrui. Géraldine Martineau privilégie la poésie à la lecture d’une morale punitive du conte. En devenant Fille de l’air, la sirène acquiert, nous dit-elle, « une nature pleine d’une bonté naturelle, peut-être plus proche de la sienne, et peut ainsi continuer sa découverte du monde et des éléments ».

Note rapide
9,5/10
pour 3 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
3 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
25 nov. 2018
9,5/10
6 0
Si je pouvais pleurer, mes larmes couleraient !

Géraldine Martineau, en réécrivant ce conte merveilleux de notre enfance, nous interpelle sur des thèmes forts et actuels.

Au delà de la beauté et de la tristesse de cet amour impossible, elle nous parle de la différence, de l'importance de nos choix, du dépassement de soi ....

Sur la scène du Studio théâtre, la réussite est totale !
Adeline d'Hermy est une sirène incarnée, à la fois enfantine et déterminée.
Les décors, la lumière, la scènographie, la musique créent une magie dont il est impossible de se détacher.

Un bijou!
9,5/10
0 0
Alors ?
Un milieu féerique, tout en profondeur souligné par les cordages pailletés.

La petite sirène se balance, en suspension, elle est sous l'océan. Elle n'a jamais été aussi proche de ses 15 ans : traditionnellement, les filles de cet âge sont autorisées à aller contempler la terre, le monde des humains. Malgré la tempête, elle remonte à la surface. Elle sauvera un homme, le fameux prince, de la noyade. Elle a franchi un cap. Elle pactise avec le diable - donne sa voix et perd sa langue - pour pouvoir y retourner et séduire celui qui occupe toutes ses pensées.
Le spectacle est à destination des enfants. Un programme leur est spécialement donné, ce qui n'est pas pour déplaire aux adultes... Oeuvre connue du grand public sous forme du dessin animé de Walt Disney, la Comédie-Française interprète l'oeuvre de façon bien plus dramatique et poétique. Point de chansonnette poussée par le crabe Sébastien, mais des chants aériens divins (Judith Chemla). Point de petite sirène à la chevelure rouge sang mais une créature aux yeux on ne peut plus pétillants. Adeline d'Hermy, avec sa grâce et sa voix enfantine, est tout simplement parfaite pour ce rôle. Les enfants s'esclaffent plusieurs fois grâce à des techniques infaillibles.

Chacun sa voie, entre terre, mer et ciel
9,5/10
10 0
... Un spectacle du haute qualité, beau, adroit et captivant. Une interprétation éblouissante. Un rendez-vous incontournable que j’ai plaisir à recommander.
Afficher le commentaire
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor