Kadoc

Kadoc
De Rémi De Vos
Mis en scène par Jean-Michel Ribes
  • Théâtre du Rond-Point
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Billets à 40,00
À l'affiche du :
20 janvier 2021 au 31 janvier 2021
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:00
    • 20:30
Achat de Tickets

Quand tu as fait un croche-pied à ta mère sur une falaise au Tréport. 

Mosaïque de bizarreries, polyphonie des ego, jalousies... L’entreprise rend fou.

Trois couples dont les maris travaillent dans la même entreprise valsent dans cette comédie jusqu’à la faire basculer en un savoureux délire où les lois du monde du travail disparaissent.

Note rapide
7,3/10
pour 7 notes et 7 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
29%
5 critiques
Note de 8 à 10
71%
Toutes les critiques
13 mars 2020
8/10
2
Le tribunal des flagrants délires !

Car délires, croyez moi, il y en a ....
Forcément, on ne laisse pas impunément De Vos et Ribes s'acoquiner.

Le résultat ? Improbable mais vrai.

Tout d'abord le décor, extravagant, mélange de "Podium" et de salle de réunion;
Les comédiens qui s'éclatent et nous éclatent ....de rire !
En particulier Marie- Armelle Deguy, la femme du Patron, affligée du syndrome de la Tourette, version XXL. Un grand moment de théâtre qui vaut à lui seul le détour !

L'Entreprise n'est finalement qu'un prétexte à un pétage de plomb réjouissif.

Un vrai vaccin contre la morosité ....
6 mars 2020
8/10
2
Les décors, la mise en scène et les acteurs sont de qualité.
La pièce est drôle et cela a été pour moi une très bonne surprise que de la découvrir au théâtre du Rond-Point.
4 mars 2020
8,5/10
2
Drolatique, Réjouissant, Délirant
Tous les matins, Schmertz employé au bord du burn- out découvre assis à son bureau un petit homme aux courtes pates… Schmertz en perd la tête, son épouse s’inquiète :
*un gnome t’attend tous les matins à ton bureau en dessinant des voitures ?????
Wurtz directeur autoritaire et content de lui-même, rencontre l’épouse de Goulon au super marché et convie celle-ci et son époux à déjeuner à son domicile. Wurtz souhaite distraire son épouse quelque peu maniacodépressive.
A cette annonce, la surprise de Goulon est grande, il n’apprécie point Wurtz et vis versa.
*Pour quelle raison Wurtz invite-t-il Goulon pour lequel il n’a aucune sympathie ?

Un embrouillamini de quiproquos et un comique de situation nous réjouissent, nous sommes dans le monde de l’absurde et de la fiction. Tous les personnages sont haut en couleur, chacun avec une personnalité et un ego bien affirmé.
L’épouse de Wurtz est époustouflante dans ses divagations, Schmertz nous estomaque dans sa scène de délivrance et de délire avec son gnome. Tous Caroline Arrouas, Jacques Bonnaffé, Marie-Armelle Deguy, Gilles Gaston-Dreyfus, Anne-Lise Heimburger, Yannik Landrein sont extraordinaires, talentueux, étonnants, extravagants c’est un vrai régal.
Les décors futuristes, esthétiques et originaux nous transportent en clin d’œil du monde du travail au monde extérieur…
La mise en scène est dynamique, vivante et rythmée à plaisir.
Grand merci et bravo à tous.
Allez vite partager le risotto aux fruits de mer chez Wurtz avec ce beau monde.
3 mars 2020
6,5/10
4
Ah le plaisir de retrouver une pièce de Rémi De Vos n’était pas feint pour ma part, gardant en tête un mémorable ‘Toute ma vie, j’ai fait des choses que je ne savais pas faire’ qui s’était joué en 2018 au Rond-Point aussi !

Cette fois ci, c’est l’univers impitoyable de monde du travail qui est passé à la moulinette : Ils sont trois couples dont les maris travaillent dans la même entreprise. Pourquoi y a-t-il un petit monsieur qui occupe tous les matins le bureau d’un employé ? Faut-il accepter d’aller manger un risotto aux fruits de mer chez le chef de service et supporter sa femme qui est folle sans sourciller ? Chef, qui est bientôt à la retraite, des perspectives s’ouvrent… Chacun baigne dans sa folie et ses peurs, n’acceptant de voir les autres que s’ils répondent à leurs angoisses.

Rémi De vos propose une vision assez noires et sarcastique, façon jeu de massacre, de ce que peut être le travail mais avec un côté absurde très drôle. Avec une montée progressive en puissance de l’ambiance délirante, nos zygomatiques s’étirent de plus en plus pour terminer par rire à gorge déployée lors du final explosif.

J’ai aimé le décor gigantesque et très stylisé où les comédiens ont l’air si petits et concentrés sur leur propre univers comme s’ils portaient des œillères. La mise en scène de Jean-Michel Ribes est redoutable de précision. La scénographie de Sophie Perez est très réussie.

Les six comédiens sont excellents et les trois couples sont bien ‘assortis’ et mention spéciale pour Gilles Gaston-Dreyfus qui est un parfait cadre rebelle et aux dents longues
Afficher les 4 commentaires
2 mars 2020
8,5/10
2
Jean-Michel Ribes met en scène la pièce de Rémi De Vos, leurs deux folies se rencontrent, se complètent et nous offrent cet ovni réjouissant.
C’est corrosif et drôle, déjanté et fantasque !
Le décor est grandiose et grotesque et les comédiens y semblent tout petits, absorbés par des éléments plus grands qu’eux, comme dépassés par les événements qu’ils vivent.
La mise en scène est ficelée au cordeau, précise et efficace. Quand aux comédiens, ils sont excellents et l’équilibre des trois couples très réussi. Leur jeu excessif et entier est parfait, sans excès et tout en finesse malgré la dimension caricaturale de leur personnage.

Une vision sarcastique et acérée des relations de pouvoir dans l’entreprise, une histoire vécue par trois couples flirtant avec la folie.

A voir parce que rire est utile !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor