top5 (2)

Novecento

Novecento
De Alessandro Baricco
Mis en scène par André Dussollier, Pierre-François Limbosch
Avec André Dussollier
  • André Dussollier
  • Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 18, boulevard Saint-Martin
  • 75010 Paris
  • Strasbourg-Saint-Denis (l.4, l.8, l.9)
Itinéraire
Billets de 15,00 à 60,00
À l'affiche du :
9 janvier 2019 au 10 février 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 16:00
    • 20:00
    • 20:30
Réservation de tickets

La dernière fois que j'ai vu Novecento, il était sur un bateau dont il n'est jamais descendu.

Année 1900, les marins découvrent le nourrisson dans une caisse en bois. Elle est posée sur le piano de la salle de bal du paquebot. On appelle le gosse Novecento. Parce que c'est l'enfant du nouveau siècle. Il grandit dans la salle des machines, entre l'Europe et l'Amérique. Son pays, c'est l'océan. Son refuge, c'est le piano. Il joue comme personne, ragtime, blues, et devient le plus grand des pianistes.

 

André Dussollier est le trompettiste qui raconte l'histoire de son ami Novecento sur le Virginian. De son récit va naître le bateau, de la salle des machines au pont des premières classes, puis l'orchestre des quatre musiciens qui jouent avec lui, et tous les personnages qu'il croise sur le bateau le temps d'une traversée.

  

Pour la pièce Novecento, André Dussolier a été récompensé du Molière du Comédien 2015.

 

Note rapide
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
18 sept. 2016
8,5/10
174
0
Plus qu'une pièce de théâtre, Novecento est une expérience inédite, à mi-chemin entre le concert et le one man show.

André Dussollier emporte l'adhésion du public dès les premières minutes de spectacle. Il vit et nous fait vivre l'histoire de ce Novecento,...
Lire la suite
Meilleure critique négative
5 févr. 2015
4/10
190
1
J'avais vu cette pièce avec Jean-François Balmer, il y a une bonne dizaine d'années : c'était à la fois drôle, poétique et nostalgique, et j'avais donc très envie de signer à nouveau pour cette croisière musicale en transatlantique. Las ! Dussollier nous...
Lire la suite
Toutes les critiques
25 déc. 2017
6/10
108 0
Un peu déçue après toutes les belles critiques que j’avais pu lire et le Molière qu’il a eu pour ce rôle.

J’adore cet acteur et à 71 ans on ne peut que le féliciter pour l’interprétation de ce trompettiste. Mais déçue du débit de paroles, de la mise en scène un peu légère à mon goût et de la durée de la pièce (à peine 1h10). Heureusement l’orchestre sur scène rattrape cette pièce.
29 nov. 2017
8,5/10
95 0
Quand la musique des mots rejoint la musique des notes, et que la partition est jouée par un virtuose, le moment est rare et magique …
18 nov. 2017
8/10
105 0
Au début des années 1900, Novecento est l’enfant du siècle nouveau.
André Dussolier nous raconte si bien cette histoire captivante que l’on a l’impression de voir ce bébé vivre et grandir. Il respire le plaisir de conter cette merveilleuse extravagance. C’est une exceptionnelle interprétation du texte d’Alessandro Baricco adapté par Gérard Sybleyras. Ce pourrait être un sujet d’actualité sur l’immigration.
L’incroyable destin d’un nouveau né passager clandestin, qui deviendra un pianiste virtuose sur un paquebot, tout le reste de sa vie.
12 nov. 2017
7,5/10
113 0
A voir pour la performance d'André Dussolier et le jazz (très bon pianiste), on se laisse porter facilement même s'il n'y a pas un grand suspens ou rebondissements dans la pièce qui est un joli conte/ballade !

NB : places un peu chères, surtout au fond de la corbeille !
2 nov. 2017
8,5/10
110 0
Quel beau conte.
Novecento abandonné dans un carton sur le piano d'un paquebot en 1920.
Adopté par le pianiste et devenant plus tard lui-même un merveilleux pianiste. C'est la naissance du jazz.

Novecento vivra en compagnie de son piano sans mettre le pied sur la terre ferme. Son univers c'est l'océan.
Ce texte est un plein de poésie.

On se laisse séduire par Novecento, sa musique, sa perception du monde.
Entouré de talentueux musiciens Elio Di Tanna (piano), Sylvain Gontard (trompette), Olivier Andrès (contrebasse) et Michel Bocchinous (batterie).

André Dussollier nous transporte dans ce merveilleux conte d'Alessandro Baricco et nous fait rêver.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor