top5 (2)

L'Heureux élu

L'Heureux élu
De Eric Assous
Mis en scène par Jean-Luc Moreau
Avec Bruno Solo
  • Bruno Solo
  • Yvan Le Bolloc'h
  • Mathilde Penin
  • Mélanie Page
  • David Brécourt
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets de 22,00 à 58,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

La jolie Charline ne pourrait pas être plus heureuse : elle va bientôt épouser L’homme de sa vie !

Avant de le présenter à ses amis les plus fidèles elle leur précise que ce prétendant idéal cache un gros défaut pour vivre en société. Il est un peu spécial.

Beau, riche, poli, il pense radicalement différemment…

Que faire ? Respecter son choix, débattre ou rejeter l’heureux élu ?

 

Une comédie mitonnée par Éric Assous. Pour ses pièces Nos FemmesLa Femme du Michel Ange et On ne se Mentira Jamais, Eric Assous a été récompensé du Triomphe AuBalcon du meilleur auteur et du Molière de l'auteur (2015).

La saison dernière, ce spécialiste des histoires de couples a écrit Représailles avec Michel Sardou.

Yvan le Bolloc'h a l'an dernier joué dans la pièce de théâtre un peu bancale Ah ! Le Grand Homme, qui a été très vite écourtée, faute de trouver son public. 

Son ancien acolyte de la série Caméra Café, Bruno Solo, a lui récemment joué dans Un petit jeu sans conséquence qui avait été diffusée à la télé avant la cérémonie des Molières 2015.

997

La critique de la rédaction : 8/10. J'étais inquiet en voyant l'affiche et le casting de L’Heureux Elu. J'avais peur de tomber sur un boulevard lourd et sans réelle histoire, comme la plupart de ceux que l'on peut voir à Paris.

Mais non, bonne surprise ! L'histoire de ces présentations du nouveau fiancé de Charline est aussi crédible que captivante, les situations bien amenées et le rythme maintenu au gré des rebondissements. Le thème du racisme est abordé sans bien pensance ni manichéisme. C'est aussi ça le théâtre, faire rire sur un sujet sensible avec intelligence.

Car il y a plusieurs niveaux d'humour, du plus subtil au bon enfant, en passant par les blagues pas très fines… on rit beaucoup.

Les acteurs sont parfaits dans leur rôle. David Brécourt est excellent en sanguin "qui pense différemment", Bruno Solo joue bien le vieux pote un peu lourd et Mélanie Page est très juste. J'ai eu plus de mal au début avec le jeu et la gestuelle peu naturelle de Mathilde Penin mais elle m'a convaincu au fil des scènes. Yvan le Bolloc'h est lui plus en retrait.

Pour couronner le tout, le décor et la mise en scène sont modernes et agréables.

Je n'ai pas vu le temps passer. Une comédie à ne pas manquer.

Note rapide
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
17 sept. 2016
7/10
337
0
Une bonne comédie où l'on dépasse un peu les classiques histoires de couple et de tromperie pour aborder des sujets de société actuels : racisme, liberté d'expression, légitime défense.

Je me demande si cette histoire n'a pas été un peu inspirée par...
Lire la suite
Meilleure critique négative
30 sept. 2016
3,5/10
336
0
Eric Assous nous a habitué à mieux et surtout à plus fin.
On aura cru Bruno solo dans caméra Café, peu crédible surjouant.
Idem Yvan Le Bolloch' semblait perdu.
Les répliques sont communes et attendues, pas toujours drôles il n'y a pas de fil conducteur...
Lire la suite
Toutes les critiques
3 janv. 2018
0,5/10
200 0
Seul Bruno Solo réussit à donner un peu de chair à des personnages sans intérêt. Les situations sont invraisemblables (tout couple normal eu laissé partir l'ancien petit ami de Charline dès le début de la pièce) et le couple de Charline n'est pas crédible une seule seconde (elle ne s'est jamais aperçu que son bonhomme est un gros crétin ?). Les comédiens pataugent le plus souvent et finissent par jeter l'éponge devant le vide abyssal de ce texte.
Le scénographie est quasi absente ; seule quelques monologues viennent apporter une petite touche d'originalité. Je me suis longtemps demandé pourquoi les deux filles passent leur temps à se tripoter et la réponse ne vient pas.
Le gros beauf est caricatural, sans aucune nuance, les bourgeois sont surjoués (mais que faire pour donner un minimum de relief à un texte aussi terne ?)...
Mention spéciale pour les costumes : il a sans doute fallu faire de longues recherches pour trouver une robe qui enlaidisse Mélanie Page à ce point ...
Oui, quelques répliques font rire, mais c'est largement insuffisant pour transformer ce naufrage en spectacle...
3 déc. 2017
8/10
187 1
Je ne sais pas si les réceptions de l’ambassadeur sont toujours un succès, mais celle-ci aura été une catastrophe. Enfin, une catastrophe pour les convives, car pour le public elle fut, au contraire, un régal.
L’heureux élu est une pièce réussie.

Pourtant, je n’en aurais pas dit autant il y a quelques temps. En effet, lorsque à l’été dernier, la billetterie fut ouverte dans ma ville, il me prit l’envie d’acheter une place pour L’heureux élu. Bien sûr, j’avais lu quelques bonnes critiques à son sujet et, très certainement, l’affiche avait achevé de me décider. Mais, je m’attendais à un vaudeville moyen à l’humour lourdingue du type « dites camion – pouët-pouët », misant tout sur son casting. Eh bien, le soir de la représentation, j’en fus pour mes frais car cette pièce est très bien écrite et propose un humour grinçant du plus bel effet. En résumé, on rit, on rit, on rit.
Un succès qui tient en deux raisons : l’histoire et les comédiens.

L’histoire est plutôt bien pensée et a la bonne idée, contrairement à ce que son « pitch » peut laisser supposer, de ne pas faire reposer son intrigue uniquement sur ce mystérieux, et quelque peu surprenant, fiancé. Les différents ressorts comiques viennent dès lors alimenter l’histoire et sont, il faut le dire, bien trouvés.

Mais, un bon texte n’est rien sans les comédiens. Ici, la distribution est parfaite. Le duo Bruno Solo / Yvan Le Boloc’h est magistral de complicité et tiennent parfaitement leurs personnages, sans trop en faire. Mélanie Page et Mathilde Penin font également mouche. Dans ma version, Yvon Back reprend le rôle du fiancé, en lieu et place de David Brécourt. N’ayant pas vu la prestation de David Brécourt, je me garderai bien de faire une quelconque comparaison. Par contre, bluffante interprétation d’Yvon Back. Il excelle dans ce rôle. Il est glaçant de drôlerie. Chapeau !

Actuellement en tournée, si cette pièce passe par chez vous, n’hésitez pas un instant, vous passerez une belle soirée théâtrale.
15 déc. 2016
8/10
266 1
Le duo Bruno Solo et Yvan Le Bolloch fonctionne toujours très bien.
Sans compter sur le reste de la troupe.

Du bon théâtre de boulevard.
15 nov. 2016
7/10
276 1
Une pièce drôle et vivante, idéale pour se détendre et passer un bon moment !
10 nov. 2016
6,5/10
327 0
Oui c'est bien. On passe un bon moment. Mais ça ne laissera pas un souvenir impérissable.

J'aime beaucoup le duo Bruno Solo/ Yvan Le Bolloc'h. J'y suis clairement venue sur leurs noms, je l'avoue. Et je n'ai pas été déçue car la pièce tient, à mon sens, sur leur complicité, leur jeu très naturel et la sympathie qu'ils inspirent. Mais pour le reste...

L'histoire est simpliste, pas particulièrement travaillée, à tel point qu'après 1h30, on se demande ce qui s'est réellement passé. Bah pas grand chose. La copine a présenté son fiancé qui ne plaît pas. Voilà. Ça ne pétille pas beaucoup plus. On s'attendait à de plus grandes explosions avec un tel sujet, éventuellement des discussions plus intéressantes. Et en fait, non. L'histoire pourrait se contenter d'être une simple scène dans un long film, on ne verrait pas la différence.

Le duo Solo/ Le Bolloc'h, lui, pétille. Les autres acteurs sont inégaux : bien, moyen, voire mauvais.
Décor sympa.
Ça reste un moment agréable. Plus "tranquille" avec quelques rires, que "fantastique" avec des yeux émerveillés.
C'est juste que pour le prix demandé, les stars sur scène c'est une chose, mais on préfère quand même payer pour avoir davantage d'émotions...
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor