Les soeurs bienaimé

Les soeurs bienaimé
De Brigitte Buc
Avec Patrick Catalifo
  • Patrick Catalifo
  • Isabelle Gélinas
  • Valérie Lemercier
  • Théâtre Antoine
  • 14, boulevard de Strasbourg
  • 75010 Paris
  • Strasbourg Saint Denis (l.4, l.8, l.9)
Itinéraire
Billets à 22,85
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

"On peut s’appeler Bienaimé, être soeurs et ne pas partager les mêmes souvenirs d’enfance. Malgré le temps passé, rancoeurs et malentendus resurgissent, d’abord en drame, pour finir en comédie. C’est ce qu’on appelle la vie."

Après le triomphe de son film Aline, au cinéma en 2021, Valérie Lemercier retrouve le chemin de la comédie, au Théâtre Antoine, avec la nouvelle pièce de Brigitte Buc (Le Jardin, Un Temps de Chien...), Les Soeurs Bienaimé.

Note rapide
7,5/10
pour 4 notes et 4 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
50%
2 critiques
Note de 8 à 10
50%
Toutes les critiques
10 avr. 2022
8/10
3
L'amour vache qui rend chèvre !

Dans un décor magnifique, très "retour aux sources", où une bergerie abandonnée tient le haut du pavé, se joue une comédie enlevée et bucolique.

Deux soeurs que tout oppose.
La cadette est partie, l'aînée est restée.
Vingt ans plus tard, elles se retrouvent dans ce refuge, vestige de leurs liens familiaux.

Avec son écriture mordante et pittoresque qui parle à tout le monde, Brigitte Buc fait plus que nous divertir.
Elle aborde avec beaucoup d'humour, mais aussi de finesse, des thèmes profonds tels que l'enfance, le couple, la vie rurale, le mal être ....
Et mêle habilement le rire et l'émotion.

Cette histoire champêtre et drôle fait mouche grâce au talent des trois comédiens qui jouent merveilleusement de leurs différences.

Valérie Lemercier - inoubliable Aline - jubile dans le rôle de la soeur aînée, bourrue et fantasque.
Son bagou naturel donne ici toute sa mesure, et c'est avec délectation qu'elle balance ses piques nombreuses et savoureuses aux deux autres.

A ses côtés, Isabelle Gélinas incarne avec une grande justesse la cadette paumée et naïve qui dévoile son mal être avec une belle retenue.

Quand à Patrick Catalifo, il est l'amoureux transi, rustique et brave, parfait contrepoint à la complexité des deux soeurs.

Chacun à sa manière, les trois compères font un constat désabusé de leur existence.

" Rater sa vie on peut le faire n'importe où " dit Michèle.

Réussir sa soirée au théâtre, par contre ....
13 févr. 2022
7,5/10
1
On assiste à des retrouvailles entre deux sœurs qui se sont perdues de vue. Non-dit, rancœur, espoir, les sœurs bienaimés passeront par toutes les émotions. Michèle est infirmière, elle est mariée, elle a une fille et est restée dans le village de leur enfance. Elle mène en apparence une existence simple et monotone. Mais est-ce vraiment la vie si lisse et si rangée qu’elle voudrait laisser croire et est-elle vraiment heureuse ? Pascale, elle, a au contraire quitté très tôt la campagne et surtout ses étouffants et peu équilibrés parents pour s’installer à la ville dans une vie opulente. Son mari lui assure en effet une belle sécurité financière. Mais elle non plus ne semble pas tout à fait satisfaite de sa vie qui parait même avoir carrément déraillé. Chacune essaye d’être heureuse comme elle peut c’est à dire en s’arrangeant avec son vécu et son passé.

Les deux sœurs sont entourées de Rémy, berger un peu bourru, ami d’enfance et témoin de leurs querelles.

Ces trois personnages hauts en couleur, sont à la fois entiers, fougueux, sensibles et fragiles. Ce sont ces fêlures qui les rendent attachants ainsi que leurs rapports parfois compliqués mais toujours pleins d’amour.

La pièce démarre doucement et met un peu de temps à prendre son rythme mais petit à petit, l’histoire prend de l’ampleur et la complexité des relations entre les personnages apparait. Les éléments de leur passé et de leur présent, plus profonds qu’ils n’y paraissent au démarrage sont dévoilés au fur et à mesure et nous suivons leurs histoires avec intérêt.

Une comédie douce-amère très sympathique, avec certains éléments un peu loufoques par moment qui participent à la réussite de la pièce.

Du bon divertissement. La salle rit beaucoup, ce qui est déjà bon signe.
6 févr. 2022
8/10
4
Mes bien chères sœurs, mes bien chères sœurs,

Reprenez ce vieux toit toutes en chœur ?



Pas si simple...

Bienvenue en pays cévenol !

Bienvenue dans cette vieille bergerie ayant connu des jours meilleurs, et qui appartient aux sœurs Bienaimé.

Michèle et Pascale.

Deux frangines qui ne se sont pas vues depuis une vingtaine d’années, séparées en assez mauvais termes.

Michèle, infirmière, est restée sur place, pas très loin de la propriété familiale.

Pascale a gagné la capitale, a épousé un galeriste.

Mais aujourd’hui, Pascale revient. Avec de nouveaux projets.

Seulement Michèle ne sera pas forcément en phase avec sa petite sista.

Entre les deux filles, nous ferons la connaissance de Rémy Fouillard, copain d’enfance, berger-éleveur de chèvres de son état.

Brigitte Buc a écrit une comédie douce-amère, dans laquelle elle va nous présenter trois personnages hauts en couleurs et fort attachants.

Durant une heure et demie, nous assistons à des retrouvailles, certes géographiques, mais également et peut-être surtout familiales des deux frangines. Une sororité au sens premier du terme à retrouver.

Des non-dits, des rancœurs, des rancunes mêmes peuvent exister, et en l’occurrence existent.

On peut être sœurs, avoir été très proches, avoir passé ensemble la même enfance, avoir eu les mêmes parents, les souvenirs que l’on de cette enfance-là peuvent fortement différer.

Avec une écriture qui va distiller petit à petit les principales informations concernant les trois personnages, l’auteure nous propose trois beaux portraits humains.

Certes, nous allons rire, souvent même, mais nous ne pourrons faire autrement que de ressentir beaucoup d’empathie pour ces deux femmes, et ressentir un grand intérêt pour découvrir petit à petit leur histoire.

Car Brigitte Buc nous distille au compte-goutte ce que nous avons à savoir. Les morceaux du puzzle se mettent en place au fur et à mesure…
En compagnie de Gersende Michel, elle assure la mise en scène, dans une belle scénographie, où le monde de l’enfance sera évoqué de bien belle façon.

La progression dramaturgique est réussie, même si l’on sait ici que je ne suis pas plus fanatique que cela des noirs-plateau. Pour autant, les judicieux parti-pris fonctionnent bien.

Pour son retour sur les planches, Valérie Lemercier campe avec la présence, le charisme et également la vis comica qu’on lui connaît cette sœur aînée.

Cependant, elle nous démontre une nouvelle fois sa capacité à dépasser « la grosse cavalerie » pour interpréter avec beaucoup de subtilité et de finesse cette Michèle-là.

Bien entendu, ses ruptures, ses mimiques et sa gestuelle toujours étonnantes et irrésistibles, sa capacité à camper un personnage souvent un peu « limite », tout ceci tire bien des rires aux spectateurs, mais ici, la comédienne a su dépasser tout ceci pour donner une vraie profondeur psychologique à sa Michèle.

Son duo avec Isabelle Gélinas fonctionne à la perfection.

Melle Gélinas est en effet l’autre sœur, celle qui est partie, celle qui revient, parce qu’elle ne peut finalement faire autrement.

Elle aussi va faire fonctionner les zygomatiques des spectateurs, elle aussi va nous rappeler sa grande capacité à faire rire, tout en nous intéressant au passé de son personnage.

Au delà de leurs différences, tout le propos pour les comédiennes est de montrer au fur et à mesure de ces quatre-vingts minutes ce qu’elles ont en commun.

Et puis au milieu des deux filles, Patrick Catalifo est parfait dans son personnage de paysan bourru, ronchon, peinant à avouer ses sentiments.

Le comédien est lui aussi épatant dans son rôle qui consiste à tenter de faire le lien entre les deux, à servir de «tampon » entre les deux, brinquebalé entre les deux sœurs…

On passe donc un très bon moment au Théâtre Antoine, avec ce trio de personnages qui nous réserve bien des surprises, et ces comédiens dont l’excellence n’est plus à démontrer...

Sinon, les amateurs de pull Jacquard, de flamenco, de castagnettes et surtout de sirtaki se régalent !

Es la historia de un amor,
Como no hay otra iguál,
Que me hizo comprender...
31 janv. 2022
7,5/10
3
Danielle et Michelle sont sœurs. Elles portent un joli nom de famille : Bienaimé, mais qui est loin de leur réalité. Cela fait 20 ans qu’elles ne se sont pas vues. Bien que le temps ait passé, les non-dits et rancœurs sont toujours présents quand Danielle, en pleine rupture, décide de retourner dans sa campagne natale où Michelle vit toujours avec sa famille. Danielle investit la vieille bergerie de leur mère et s’y installe avec l’aide d’un ami d’enfance Rémi. Michelle apprend par le même ami, le retour de Danielle au pays et découvre ses projets d’avenir… Les retrouvailles vont être agitées, voir tumultueuses, sous les yeux effarés de Rémi.

Brigitte Buc, en choisissant le thème de la famille, a écrit une comédie universelle qui parlera à tout le monde, à la fois fantasque et drôle. On a tous souvenir d’engueulades ou de fous rire partagés en famille. Voilà donc une histoire qui a de bonnes bases ! Coté dialogue, on est effectivement servi par une hilarante succession de réflexions acerbes et de vannes. On rit beaucoup !

En prime, l’auteure propose en compagnie de Gersende Michel, une mise en scène dynamique qui met en valeur les comédiens. Les scènes s’enchainent vite et bien.

Le trio de comédiens est superbe, drôle et équilibré. Les trois tirent leur épingle du jeu sans écraser les autres. Valérie Lemercier est Michelle et on attend avec impatience les flèches qu’elle décoche avec cette voix qu’on apprécie tant, vers sa sœur, Isabelle Gélinas, qui incarne parfaitement la fille un peu larguée lors de ce retour à la maison, ses projets d’avenir nous font imaginer des scènes totalement loufoques. Patrick Catalifo trouve sa place facilement entre ces deux femmes au caractère bien trempé.

C’est une jolie tranche de vie fort drôle qui est proposée au théâtre Antoine jusqu’au 31 mars 2022.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor