Le Cirque Invisible

Le Cirque Invisible
De Victoria Chaplin, Jean-Baptiste Thierrée
Avec Victoria Chaplin
  • Victoria Chaplin
  • Jean-Baptiste Thierrée
  • Théâtre du Rond-Point
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Billets de 14,00 à 31,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Ce cirque-là ne ressemble à aucun autre.

Pas de biscoteaux exhibés ni de performances héroïques de troupes sous chapiteau, ce spectacle se pratique en salle et en couple. Et pourtant, il tourne et connaît depuis une trentaine d’années une carrière internationale doublée d’un succès constant. Car ses protagonistes, Victoria Chaplin - silhouette gracile et élastique - et Jean-Baptiste Thierrée - présence clownesque et lunaire - ont conçu un enchaînement de numéros délicats, drôles, tendres et magiques et un univers tout de grâce et d’espièglerie.

Ils nous font partager avec une infinie générosité une parenthèse enchantée de rêve et d’émerveillement.

Note rapide
5/10
pour 2 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
50%
1 critique
Note de 8 à 10
50%
Toutes les critiques
8 mars 2020
9/10
0 0
Merveilleux, Enchanteur, Onirique. Poétique
Quel plaisir fabuleux, de voir ou de revoir Victoria Chaplin et son compagnon Jean Baptiste Thierrée.
Victoria voulait être clown, Jean baptiste adoré le cirque …Quelle belle rencontre.
En 1974, ils forment avec leurs deux enfants Aurélia (Belles and Spells l’an dernier) et James (La symphonie du hanneton 2004) le Cirque imaginaire puis le cirque invisible.

En leur compagnie, nous rêvons éveiller, Victoria et Jean Baptiste nous mènent dans un monde féerique, magique et fascinant. Ils nous inondent d’une grande bouffée d’oxygène, ils nous apaisent et nous émerveillent.
Jean-Baptiste Thierrée aux maintes valises et costumes invraisemblables, étonnants et drolatiques nous présente ses tours de magies plus rocambolesques les uns que les autres, capture les bulles de savon et les clochettes s’envolant dans les airs.
Un vrai poète plein de fantaisie, d’humour et de dérision.

Victoria avec élégance, agilité et grand talant se métamorphose comme. par magie sous nos yeux. Les pans de ses costumes s’envolent, se retournent, se reconstruisent et donnent naissance à des animaux imaginaires et fantastiques.
Une princesse devient dragon, une marquise cheval…

Tous deux sur d’étranges et extravagants vélocipèdes nous séduisent et nous ravissent dans un numéro d’acrobatie plein de légèreté et de poésie.

Nous allons d’enchantements en enchantement, de surprises en surprises. C’est magnifique.
23 nov. 2016
5/10
30 0
Plutôt qu'une note, j'en donnerai 2 : un bon 6 pour Victoria Chaplin et un petit 4 pour Jean-Baptiste Thierrée.

Ce dernier, s'il est sympathique avec ses accoutrements et accessoires drôles et poétiques, n’enchaine que des tours vus et revus (apparition de lapins ou découpage d’assistante)… quand il les réalise. Son principal running gag étant de NE PAS jongler avec 3 balles, se déplacer en monocycle... des actions déjà peu impressionnantes. Je vous épargne enfin les numéros où il dévoile le contenu de ses différentes valises qui ne servent en fait que de meubler le temps que Charlie Chaplin junior change de costume.

Mme James Thierrée sauve en effet ce spectacle avec ses numéros basés sur la construction de machines auxquelles elle donne vie de manière créative mais non sans maladresses, surement dues à un spectacle peu répété car (re)monté dans l’urgence suite à l’annulation de Noveciento.

- Spectacle vu en novembre 2016 -
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor