Critiques pour l'événement Le Cirque Invisible
2 juil. 2021
7/10
4
Un sympathique clown entre en scène, quelques tours de passe-passe, un foulard se transforme en fleurs, bon il fait quelques bêtises, il balance ses accessoires vers les coulisses attention à la casse ! Sinon il est cool !

La charmante dame lui succède, et là attention ! Poésie, grâce et souplesse ! Elle transforme les meubles en animaux étranges ou réels, se transforme elle-même avec agilité, ses costumes deviennent à sa guise animal, plante.

Et puis notre clown revient avec ses valises, différentes et accordées à ses costumes, un vrai défilé de mode ! il y a “Jean-Louis” le lapin, qui le seconde avec efficacité…

Un spectacle interactif pour le plus grand bonheur des petits et des grands, “on fait ce qu’on peut” comme le lance un petit garçon. Tout le monde sourit (derrière son masque) et on ne lâche plus Victoria et Jean-Sébastien, qui nous gratifient de quelques numéros en bis.
23 nov. 2016
5/10
32
Plutôt qu'une note, j'en donnerai 2 : un bon 6 pour Victoria Chaplin et un petit 4 pour Jean-Baptiste Thierrée.

Ce dernier, s'il est sympathique avec ses accoutrements et accessoires drôles et poétiques, n’enchaine que des tours vus et revus (apparition de lapins ou découpage d’assistante)… quand il les réalise. Son principal running gag étant de NE PAS jongler avec 3 balles, se déplacer en monocycle... des actions déjà peu impressionnantes. Je vous épargne enfin les numéros où il dévoile le contenu de ses différentes valises qui ne servent en fait que de meubler le temps que Charlie Chaplin junior change de costume.

Mme James Thierrée sauve en effet ce spectacle avec ses numéros basés sur la construction de machines auxquelles elle donne vie de manière créative mais non sans maladresses, surement dues à un spectacle peu répété car (re)monté dans l’urgence suite à l’annulation de Noveciento.

- Spectacle vu en novembre 2016 -

C'est la première fois que je voyais ce spectacle, donc plus indulgente, mais je suis d'accord avec toi sur certains points.

0
Vendredi 2 juillet 2021