Critiques pour l'événement Le Cirque Invisible
8 avr. 2023
8/10
3
Objet Spectaculaire Non Identifié

Il est déjà compliqué de résumer un spectacle de cirque, mais la tâche est encore plus ardue quand il s'agit d'un OVNI comme "Le cirque Invisible". Alors commençons par dire que c'est une réussite, et que la salle quasi-pleine du Rond-Point a ri en cœur pendant 1H15, qu'il s'agisse des enfants de 5 ans, de leurs grands-parents, des jeunes filles à ma droite, ou du couple de quinquagénaires à ma gauche.

Tour à tour sur scène, Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin (respectivement 85 et 71 ans !) nous offrent une farandole de numéros tous plus burlesques et poétiques les uns que les autres, du lapin qui sort du chapeau à la contorsion, en passant par la voltige sur un vélo et le verre qui se remplit tout seul. Lui est un clown magicien qui a l'air de ne pas savoir faire grand-chose, mais maîtrise en réalité chacun de ses tours et nous fait rire aux éclats. Elle, une circassienne fantastique d'une beauté et d'une grâce incroyable, et qui nous raconte milles histoires magiques sans aucun mots.
Le spectacle regorge de costumes, accessoires, décors, bidules et machins en tout genre qui semblent sortis de nulle part (si ce n'est de l'imagination infinie des deux artistes), et notre âme d'enfant, avide d'objets rigolos aux formes improbables, se régale. Chaque tableau est d'une beauté hypnotisante, sans que l'on sache vraiment dire pourquoi, et l'on se surprend à être pendu.e.s aux lèvres d'une Edith Piaf en carton-pâte, et fasciné.e.s par une mélodie de verres et autres saladiers.
Pendant une heure, nous redevenons des gamins émerveillés devant des costumes qui brillent, fascinés par des images qui prennent forme sous nos yeux mais dont on ne comprend même pas la création, et acceptant de se faire berner par des tours vieux comme le monde. Avoir à nouveau six ans et se laisser aller à la magie et au merveilleux, qu'est-ce que ça fait du bien !

Offrez vous donc une cure de jouvence et foncez voir ce Cirque Invisible, vous ne serez pas déçus !

Mais, pour finir, voici la vraie question que tout le monde se pose en sortant : combien de valises différentes possède Jean-Baptiste Thierrée ??
Réponse au Rond-Point jusqu'au 16 avril !
8 mars 2020
9/10
4
Merveilleux, Enchanteur, Onirique. Poétique
Quel plaisir fabuleux, de voir ou de revoir Victoria Chaplin et son compagnon Jean Baptiste Thierrée.
Victoria voulait être clown, Jean baptiste adoré le cirque …Quelle belle rencontre.
En 1974, ils forment avec leurs deux enfants Aurélia (Belles and Spells l’an dernier) et James (La symphonie du hanneton 2004) le Cirque imaginaire puis le cirque invisible.

En leur compagnie, nous rêvons éveiller, Victoria et Jean Baptiste nous mènent dans un monde féerique, magique et fascinant. Ils nous inondent d’une grande bouffée d’oxygène, ils nous apaisent et nous émerveillent.
Jean-Baptiste Thierrée aux maintes valises et costumes invraisemblables, étonnants et drolatiques nous présente ses tours de magies plus rocambolesques les uns que les autres, capture les bulles de savon et les clochettes s’envolant dans les airs.
Un vrai poète plein de fantaisie, d’humour et de dérision.

Victoria avec élégance, agilité et grand talant se métamorphose comme. par magie sous nos yeux. Les pans de ses costumes s’envolent, se retournent, se reconstruisent et donnent naissance à des animaux imaginaires et fantastiques.
Une princesse devient dragon, une marquise cheval…

Tous deux sur d’étranges et extravagants vélocipèdes nous séduisent et nous ravissent dans un numéro d’acrobatie plein de légèreté et de poésie.

Nous allons d’enchantements en enchantement, de surprises en surprises. C’est magnifique.