Une Famille Modèle

Une Famille Modèle
De Ivan Calbérac
Mis en scène par Anne Bourgeois
Avec Patrick Chesnais
  • Patrick Chesnais
  • Véronique Boulanger
  • Guillaume Labbe
  • Arthur Fenwick
  • Evelyne Buyle
  • Théâtre Montparnasse
  • 31, rue de la Gaîté
  • 75014 Paris
  • Edgard Quinet (l.6), Gaité (l.13)
Itinéraire
Billets de 18,00 à 52,00
Evénement plus programmé pour le moment

Leurs 35 années de mariage n’ont en rien abimé leur amour. Elles sont d’ailleurs passées à toute vitesse.

Pourtant, il subsiste un lourd point de discorde qui aurait séparé plus d’un couple. Annie ne veut plus remplir ses devoirs conjugaux, alors que Bernard, lui, est très porté sur la chose.

C’est ensemble qu’ils envisagent donc une solution alternative… Qui va bientôt bouleverser la tranquille vie de toute la maison.

 

Patrick Chesnais est un acteur de 67 ans. Il a joué dans de nombreux succès cinématographiques, comme Le Scaphandre et le Papillon, Le Code a Changé et Les Beaux Jours. Au théâtre, il a récemment joué dans La Vérité, Inconnu à cette adresse et plus récemment dans Le Souper

Evelyne Buyle est une actrice de 67 ans. Au théâtre, elle a joué dans Comme s'il en Pleuvait en 2013.

Ivan Calbérac est un auteur de 45 ans. Il a notamment écrit la pièce L'Etudiante et Monsieur Henri, adaptée au cinéma.

 

Succès financier mais triomphe de banalité, cette pièce semble atteinte du Syndrome de la tête d'affiche.

 

800

La critique de la rédaction : 5/10. Une comédie écrite sans réelle inspiration.

Annie ne veut plus coucher avec Bernard mais lui autorise à aller voir ailleurs. Ça tombe bien, celui-ci a une maitresse. Hélas, nous ne croyons pas une seconde à cette histoire car la situation de départ est présentée de manière bancale et les rebondissements paraissent peu crédibles.

Quant à eux, les dialogues restent assez plats, sans éclat, mis à part un enchaînement très rigolo pendant une minute d'expressions de jardinage. Sans une once d'originalité, les autres traits d'humour ne font pas beaucoup rire.

Patrick Chesnais s’exprime de manière très saccadée, ce qui a le défaut de rompre la fluidité des échanges. Les autres acteurs s’en sortent mieux mais leurs personnages manquent de substance.

Le joli décor ainsi que l'élégante mise en scène ne nous sauvent pas de l’ennui et la soirée parait longue.

 

Si vous voulez rire et passer une soirée détendante, nous vous conseillons plutôt de trouver votre bonheur dans ce classement.

Note rapide
Toutes les critiques
6,5/10
203
Une pièce de boulevard classique.

Les acteurs jouent bien mais ne parlent pas assez fort ! (Sauf l’aîné des fils).

En ce qui concerne le texte, il y a de bonnes idées mais la fin est téléphonée, dommage.
13 févr. 2016
1/10
299
Misère, misère, misère...

Mais que sont venus faire Patrick Chesnais et Evelyne Buyle dans ce truc ? Mais qu'est-ce-qui a pu leur plaire dans ce texte et ces situations ? Ou, alors ils avaient besoin d'un peu d'argent pour leurs impôts ou pour se payer un nouveau canapé ! En tout cas c'est se payer sur la tête des spectateurs...

Si je n'avais pas été accompagné j'aurais quitté la salle dare-dare pour ne pas m'infliger de telles souffrances ! Non, mais, quoi on est en 2016. Il y a bien d'autres choses plus modernes et plus drôles à voir, que ce truc !!!!
8 févr. 2016
6,5/10
269
Après avoir lu les critiques, je m'attendais au pire. Certes le texte n'est pas révolutionnaire mais au final, j'ai passé une bonne soirée avec une pièce agréable.

J'ai particulièrement apprécié la performance de Patrick Chesnais, parfait dans son rôle (peut-être se bonifie-t-il avec les représentations ?).

Par contre, comme souvent, la fin de la pièce est bâclée.
5 févr. 2016
4,5/10
274
Une Famille Modèle est une pièce que je suis allée voir... et que j'ai vite oubliée !

L'histoire est clairement bancale et à vrai dire manque sérieusement de crédibilité. Entre Patrick Chesnais qui bafouille et Véronique Boulanger qui joue la potiche, les acteurs sont franchement moyens mais ils ne peuvent exceller avec ces personnages fades et cliché.

Les décors et la mise en scène sont bons mais malheureusement, ça n'arrive pas à sauver la pièce pour la rendre attrayante.
Une comédie donc très très moyenne qui ne vaut pas le déplacement !
9,5/10
258
« Pourquoi les gens qui s'aiment,
Sont-ils toujours un peu les mêmes,
Ils ont quand ils s'en viennent,
Le même regard d'un seul désir pour deux,
Ce sont des gens heureux » William Sheller.

Oui oui, j’invoque les premières paroles de cette chanson de Sheller pour parler de cette pièce de théâtre, savoureusement tendre. Il y a de l’émotion simple dans cette histoire. Comme souvent dans un couple, une famille, une fratrie ou bien encore un trio amoureux.

Ivan Calderac, après « l’Étudiante et monsieur Henri », signe une deuxième pièce où l’affection façonne les relations entre les personnages. Les répliques et les situations sont simples et rieuses, parfois cocasses. Les sentiments qui dominent tournent autour du personnage attachant de Bernard. Magistralement interprété par Patrick Chesnais, juste, touchant et drôle. Ce personnage cherche du début à la fin à donner ou recevoir une part de bonheur. Sympa, non ? On ne peut pas ne pas se projeter dans la vie de cette famille, s’y retrouver un peu. Une famille « ordinaire » qui devient « extraordinaire » jusqu’à en faire une famille « modèle ».

Certes, tout ne se passe pas aisément. Il y a des combinaisons d’amour en alternance. Il y a des enfants qui rappellent à l’ordre moral leurs parents. Il fallait bien brouiller un peu les pistes pour faire « théâtre ». Et cela fonctionne ! Nous sourions aux heurs et malheurs du renoncement ou de la revendication du désir amoureux. Nous rions aussi de voir ces parents chaperonner leurs fils pour savoir avec qui ou comment ils vivent. Il y a du plaisir à voir ces gens heureux qui s’écharpent autant qu’ils s’aiment.

Anne Bourgeois fait dans la dentelle pour sa mise en scène adroite et discrète, centrée sur les relations entre les personnages et les oppositions qui s’en dégagent. Pas d’effets inutiles, le texte et le jeu avant tout.

Les comédiens, Patrick Chesnais, Evelyne Buyle, Véronique Boulanger, Arthur Enwick et Guillaume Labbé, tous très bons, nous offrent des jeux colorés, précis et harmonieux.

Un sympathique et chaleureux moment de théâtre.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor