Le Souper

Le Souper
De Jean-Claude Brisville
Mis en scène par Daniel Benoin
Avec Patrick Chesnais
  • Patrick Chesnais
  • Niels Arestrup
  • Paul Charieras
  • Benjy Migneco
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets de 21,45 à 60,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Paris, le 6 juillet 1815. Au lendemain de la lourde défaite de Waterloo et de l'abdication de Napoléon, maintenant exilé, Paris est occupé par les troupes du Duc de Wellington. La révolte du peuple gronde.

Qui va gouverner le pays ? Joseph Fouché, Président du gouvernement provisoire s’est fait inviter à souper à huis clos par Charles-Maurice de Talleyrand, ministre des Affaires extérieures, afin de décider de l’avenir de leur pays. Si le premier souhaite une république pour la France, le second envisage le retour de la royauté avec Louis XVIII sur le trône. Aucun des deux ne peut agir sans l'autre.

Alors que dehors, des émeutiers sont difficilement contenus par le service d'ordre de la Capitale, les deux hauts dignitaires révèlent - souvent à demi-mot - leurs crimes, leurs trahisons, leurs intrigues.

 

Le Souper est une pièce de théâtre en un acte de Jean-Claude Brisville, écrite en 1989. Cette pièce a reçu le Molière du théâtre privé en 1991. Elle a également été adaptée en film en 1992 par le réalisateur Édouard Molinaro.

L’auteur de cette pièce est décédé récemment (le 11 août 2014). Il avait obtenu le Grand Prix du théâtre de l’Académie française en 1989 pour l’ensemble de son œuvre.

Niels Arestrup est un acteur de 65 ans, qui a notamment joué dans De battre mon cœur s’est arrêté, Quai d’Orsay et Diplomatie.

Patrick Chesnais est un acteur de 67 ans. Il a joué dans de nombreux succès cinématographiques, comme Le Scaphandre et le Papillon, Le Code a Changé et Les Beaux Jours. Au théâtre, il a récemment joué dans La Vérité, Inconnu à cette adresse et L’Heure Univers.

 

Cette pièce a malheureusement été touchée par le syndrome de la tête d'affiche.

Avertissement : cette pièce attire les spectateurs 'mondains', les 'hommes d'affaires' et les 'célébrités'.

 La pièce Le Souper a été récompensée de la Tomate AuBalcon 2015 des acteurs qui se sont engueulés en coulisses.

782

La critique de la rédaction : Une pièce soporifique.

Nous étions vraiment enthousiastes à l'idée de découvrir ce souper historique entre Fouché (Patrick Chesnais) et Talleyrand (Niels Arestrup).

Certes, nous en avons appris plus sur l'événement. Les nombreuses références aux XVIIIème et XIXème siècles sont également intéressantes, mais le sentiment qui prédomine dans Le Souper est bien l'ennui.

La conversation et le jeu des acteurs ne sont, à notre gout, pas à la hauteur de l'enjeu avec des arguments faibles, déclamés sans aplomb. Rien ne nous porte ni ne nous donne envie de découvrir la suite.

Lorsqu'il récite difficilement les quelques traits d'esprit de Talleyrand, Arestrup est atone, manque de conviction. Son personnage n'est pas censé être très vigoureux mais sa lenteur nous exaspère. Patrick Chesnais s'en sort mieux en brute sans scrupule, même si son texte est un peu faible.

Quant à elle, la mise en scène très statique réserve heureusement quelques petites surprises.

Si vous voulez vous replonger dans l'histoire de France, nous avons trouvé la pièce Le Système, avec Stéphane Guillon et Lórant Deutsch, bien mieux réussie.

Note rapide
5,1/10
13 pour 13 notes et 8 critiques
1 critique
Note de 1 à 3
8%
7 critiques
Note de 4 à 7
85%
0 critique
Note de 8 à 10
8%
Toutes les critiques
21 févr. 2016
5/10
182 0
En roue libre. Un grand texte, maintenant devenu un classique, deux monstres du théâtre. Et un résultat très correct mais sans intensité.

Niels Arestrup et Patrick Chesnais font le boulot, avec leur infini talent. Mais au final, la mise en scène ultra classique donne un résultat sans surprise. Dommage.
21 mai 2015
5,5/10
289 0
Tellement décevant si l'on a vu la pièce avec Claude Rich et Claude Brasseur...

Chesnais n'a pas le côté canaille de Fouché qu'avait Brasseur. Et sa diction n'est pas audible au dernier rang de l'orchestre.

Quel dommage pour un si beau texte, que je vous conseille de relire, plutôt que de revoir la pièce.
Restez sur votre bonne impression, ou revoyez le film.
30 avr. 2015
3,5/10
288 0
Le théâtre de la Madeleine est un lieu magnifique, le décor est joli mais Patrick Chesnais et Niels Arestrup livrent une prestation très décevante, sans énergie.

Ils ne font passer aucune émotion et ne mettent pas le texte en valeur.

Encore une pièce de théâtre qui part d'une situation initiale plaisante et dont le rendu est raté.
8 avr. 2015
6,5/10
292 0
Si j'étais allée voir cette pièce toute seule, je pense que oui, j'aurais pleuré d'envie de sortir très vite du théâtre.

Heureusement, papa énarque était là pour me conter la personnalité de Talleyrand d'après son biographe, les références auxquelles chaque mot se raccrochait, et les raisons pour lesquelles le dialogue sur la qualité des mets du repas était si longue. Et puis j'avais un peu ressorti mes livres d'histoire avant d'aller me plonger dans la longue discussion entre Fouché et Talleyrand. Malgré ça, ce n'était pas des plus simples à suivre !

Alors oui, le décor est figé, la mise en scène aussi. La pièce n'a rien de dynamique, rien d'extravagant. Oui, dans la salle il n'y a que des bons +50ans bien vêtus qui gloussent à chaque phrase. Néanmoins, ce n'est pas une mauvaise pièce : la qualité historique de cette reconstitution du 6 juillet 1815 est belle. Le Talleyrand cynique, qui blague sans cesse alors que le peuple hurle, qui dit "Vous savez ce qu'est un mécontent ? C'est un pauvre qui réfléchit", ce Talleyrand reflète parfaitement l'ambiance rue de Rivoli, la tension palpable du Paris d'après Waterloo.

Certes, il ne faut pas y aller sans un peu de motivation !
31 mars 2015
7/10
283 0
Cette pièce décrit un moment clé du 19e siècle, ce fameux souper entre Talleyrand et Fouché, qui nous rappelle l'importance des "hommes de l'ombre" en politique.
Bon texte malgré quelques blagues faciles qui auraient pu être évitées ainsi que quelques longueurs culinaires (commentaires trop nombreux sur la qualité du dîner).

Point négatif : les acteurs n'étaient pas assez expressifs et restaient dans leur zone de confort.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor