Pour l'amour de Simone

Pour l'amour de Simone
  • Lucernaire
  • 53, rue Notre-Dame-des-Champs
  • 75006 Paris
  • Notre-Dame-des-Champs (l.12)
Itinéraire
Billets de 16,00 à 35,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Simone de Beauvoir, l’auteure visionnaire du Deuxième sexe, a passionnément aimé plusieurs hommes, dont Jean-Paul Sartre, Jacques-Laurent Bost et Nelson Algren.

Elle leur a écrit des lettres ardentes et crues que trois comédiennes et un comédien interprètent sur scène.

 

Note rapide
Toutes les critiques
2 nov. 2017
5/10
37 0
Cette pièce nous dévoile « une » Simone de Beauvoir mais l’interprétation m’a laissé perplexe.
11 oct. 2017
8/10
42 0
L'Amour !

Voilà un beau spectacle de rentrée. Que l'on connaisse ou non Simone de Beauvoir, on est captivé par ces histoires d'amour. Car ce spectacle n'est pas un biopic mais un voyage épistolaire dans l'intimité d'une femme de son temps. On est touché par tant d'amour, par la beauté de ces réflexions sur le couple et le temps qui passe. Un excellent texte et une superbe mise en scène limpide et intelligente sont servis par 3 comédiennes et 1 comédien de grand talent. L'émotion est là, et la complicité des 4 artistes est évidente.

Merci à Anne-Marie Philipe et sa troupe pour ce beau spectacle... au Lucernaire bien sûr !
31 août 2017
3/10
68 0
Je n'ai pas compris et donc adhéré au traitement de la proposition.
Quand je ne n'aime pas ou je ne comprends pas, je n'en parle pas.
30 août 2017
8,5/10
37 0
Pour l’amour de Simone, les hommes ont tout accepté, enfin presque...

Simone de Beauvoir, féministe, philosophe, jeune fille pas rangée du tout, elle entretint avec Sartre une liaison amoureuse surtout intellectuelle. Elle n’avait aucune limite et ne s’interdisait pas quelques amours saphiques. Sartre et Simone se racontaient tout, se livraient entièrement. C’était leur choix et leur liberté de vivre ainsi.

Anne-Marie Philipe est une Simone drôle et taquine, lorsqu’elle raconte l’accident survenu à sa sœur ! Aimante et amicale lorsqu’elle est la Simone de Sartre. Aurélie Noblesse joue dans l’émotion la Simone de Nelson Algren, et Camille Lockhart est la mutine Simone de Bost.

On peut être surpris en écoutant les lettres romantiques et enflammées de Simone à Nelson, cet homme qu’elle a vraiment aimé, il ne peut pas comprendre qu’elle n’abandonnera pas Sartre, il ne lui pardonnera jamais, encore moins lorsqu’elle contera leur histoire dans « Les Mandarins ».

Alexandre Laval a le dur privilège d’interpréter les trois hommes de la vie de Simone. Il sait prendre les attitudes et tons qu’il faut pour chacun.

Sur le plateau, on pourrait se croire dans une ambiance feutrée, avec table basse et fauteuils mais le feu couve sous la cendre. Les écrits intimistes, drôles, sensuels explosent.

Il faut saluer la brillante interprétation des comédiens, intelligence du texte et de la parole, subtilement mis en scène par Anne-Marie Philipe.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor