top5 (3)

Les Deux Frères et les Lions

Les Deux Frères et les Lions
De Hedi Tillette de Clermont-Tonnerre
Mis en scène par Vincent Debost
Avec Romain Berger
  • Romain Berger
  • Lisa Pajon
  • Hedi Tillette de Clermont-Tonnerre
  • Théâtre de Poche Montparnasse
  • 75, boulevard du Montparnasse
  • 75006 Paris
  • Montparnasse (l.4, l.6, l.12, l.13, Trans N)
Itinéraire
Billets de 17,00 à 32,00
À l'affiche du :
8 janvier 2019 au 17 mars 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:00
    • 19:00
Réservation de tickets

L’irrésistible ascension de deux immigrés écossais.

Ce conte dresse le portrait de deux frères jumeaux issus d’un milieu pauvre qui vont devenir à la fin du XXe siècle l’une des plus grosses fortunes de Grande-Bretagne.

À travers leurs parcours d’autodidactes, c’est une histoire du capitalisme qui se raconte sous nos yeux. C’est aussi le destin exceptionnel de deux gamins stigmatisés qui deviennent des monstres froids et égoïstes au cœur de nos sociétés démocratiques.

D’après une histoire vraie !

542

La critique de la rédaction : 8,5/10. Quelle originalité !

Nous sommes d'abord enchantés par l'introduction qui commence en dehors de la salle. Deux pitres avec des survêtements bleus collectors, chantent, s'adressent au public, parlent en choeur. Ils jouent très bien, font preuve d'une énergie débordante, d'une gaîté contagieuse.

Ces deux Écossais sympathiques et attachants nous racontent une histoire vraie, leur histoire. Partant de quelques schillings, ils ont fondé un empire capitaliste. Tout semble leur appartenir : des hôtels, la presse, des agences de pub, l'industrie du bâtiment...

Notre curiosité est piquée par ce destin atypique. Elle est accentuée par une mise en scène dont la richesse surprend. Le rythme ne redescend pas une seconde.

Plusieurs thèmes intéressants sont évoqués en filigrane comme l'avidité, la recherche permanente d'argent et de pouvoir sans pourtant vouloir la gloire ou la reconnaissance.

Nous nous demandons si ces deux personnages sont véritablement heureux, si l'envie d'avoir toujours plus ne les empêche pas de se satisfaire de ce qu'ils arrivent à obtenir.

La fin fait elle aussi réfléchir. Un sujet passionnant, bien traité, avec beaucoup de pêche et d'originalité.

Note rapide
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
2 sept. 2017
9/10
228
0
Un accueil en chansons très festif, coloré et joyeux, beaux dahlias, mirabelles, légumes, et dans la salle, thé, confiture et scones nous attendent ! Courtoisie toute britannique, attention toute particulière pour les personnes âgées pour éviter qu’elles...
Lire la suite
Meilleure critique négative
6 sept. 2017
1/10
234
2
Ce texte est d'une rare pauvreté. Exhiber un vestige de féodalité dans le droit d'une ile anglo-normande de 600 habitants est sans doute d'un intéret planétaire. Toujours est-il que les acteurs tentent de faire passer le temps avec des mimiques et une...
Lire la suite
Toutes les critiques
10 déc. 2017
3/10
160 1
Quelle déception !!! C'est une histoire vraie, et alors ? Et si mal racontée ! Pas une seconde je n'ai été intéressée, interpellée, émue, outrée, je n'ai pas eu envie ni de rire ni de pleurer… Rien !
Deux mecs, très sympathiques au demeurant, dans d'horribles survêtements … Qui sont supposés incarner -on en est loin- deux voyous qui ont fait fortune ….
Qui vous proposent du thé et vous disent "You're welcome" à tout bout de champ, de ce fait sortent en permanence de leur personnage, ne dégagent aucune émotion, et finalement vous font une conférence sur le droit normand !!!
Et puis ces images en arrière plan, qui renforcent encore le côté démonstratif de l'ensemble !!!
Et pourtant, il y avait bel et bien une histoire … à côté de laquelle nous sommes tous passés !
6 déc. 2017
4/10
147 0
Très déçus par cette courte pièce. Pourtant le sujet pouvait être intéressant et l'histoire de ces deux frères aurait pu constituer une base sur laquelle imaginer une trame dramatique un peu plus consistante.
On sent que l'auteur a manqué d'inspiration. Pire, les longs silences et la mise en scène donnent vraiment l'impression qu'il "meuble" pour passer le temps... et pour que la pièce dure au moins une petite heure....
30 nov. 2017
7,5/10
164 0
C’était la surprise de cette rentrée théâtrale – oui on est en novembre mais le spectacle est un tel succès qu’il a commencé le 1er septembre et se termine le 31 décembre, me laissant donc le temps de rattraper mon retard. Alors que le Poche proposait deux spectacles aux affiches plutôt aguicheuses – Au But et Amphitryon – son dernier spectacle, moins attendu, n’est pas resté de côté, bien au contraire ! Convaincue par la critique de Radio Mortimer et par le bouche à oreilles général autour du spectacle, j’ai décidé de me laisser tenter, moi aussi.

Les comédiens soignent l’atmosphère de ce spectacle en démarrant le spectacle dès leur entrée dans le théâtre : on se sent déjà pris dans leur tourbillon, alors qu’ils chantent avec ferveur un air de l’opéra King Arthur d’Henry Purcell pendant que les spectateurs s’installent, tout en leur proposant scones, cup of tea and whisky of course. Lorsque nous sommes tous placés dans les meilleures conditions possibles, les deux frères commencent leur histoire : comment eux, jeunes écossais d’un petit quartier d’Angleterre, ont peu à peu gravi les échelons jusqu’à devenir l’une des plus importantes fortunes de Grande-Bretagne, surfant sur la vague du capitalisme.

C’est une histoire étonnante et un spectacle très original ; d’abord, cette entrée en matière participative et plutôt rare, puis le mode de jeu des deux comédiens : pour mieux souligner leur gémellité, ils parlent souvent de concert, et ce sans aucune difficulté de compréhension pour nous. Ils jouent beaucoup avec le public, de l’entrée en salle jusqu’à la fin du spectacle, et semblent prendre beaucoup de plaisir à faire des allers-retours dans la salle. Je dois dire que, sans leur énergie communicative, sans cet entrain qu’ils mettent pour défendre ce texte, je ne sais pas si le spectacle m’aurait tant plu, car je n’ai pas trouvé un intérêt saisissant dans cette histoire. Certes, l’évolution des personnages est intéressante et ils nous mettent parfois dans une situation délicate, mais ce sont surtout des effets de forme du texte plus que du fond : s’il est plutôt très bien écrit, le fond ne m’a happée.

Un bon moment.
12 nov. 2017
8,5/10
170 0
Attendez vous à être surpris, que ce soit par la mise en scène, la proximité avec les acteurs, l'histoire... une pièce qui ne ressemble à aucune autre !

L'époque des grands magnats et des réussites foudroyantes est très bien rendue jusqu'à son absurdité finale, une mention pour le temps réservé aux questions à la fin du spectacle à la manière d'un ciné-club très bonne initiative !
8,5/10
236 0
Quand deux frères jumeaux écossais sortent de la misère pour construire l'un des plus grands empires économiques privés de Grande-Bretagne, ça déménage sur leur chemin. Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre nous raconte avec brio ce parcours étonnant. Une des réussites de la saison, et encore un succès pour le Poche Montparnasse.

Ce pourrait presque être un conte de fées. Ils étaient deux frères jumeaux. Émigrés écossais vivant dans un milieu pauvre ils vont construire leur fortune sur une vengeance. Ne supportant pas d'être rejetés par les patrons du Daily Telegraph auxquels ils voulaient apporter leurs idées pour augmenter les ventes, ces hommes d'affaires autodidactes s'élèveront parmi les 50 plus grosses fortunes de Grande-Bretagne. Une réussite qui leur permettra également de mettre fin au dernier système féodal encore en vigueur en Europe. Mais pour en savoir plus il vous faudra vous rendre au Poche Montparnasse.

C'est pour répondre à une commande que Hedi Tillette de Clermont-Tonnerre a écrit les Deux frères et les lions. Le théâtre de Cherbourg souhaitait un texte sur les îles anglo-normandes. L'auteur et comédien se plonge dans l'histoire de ces îlots situés à quelques encablures des côtes françaises et découvre cette histoire vraie. Des deux frères on ne dira jamais le nom dans la pièce. D'une part parce qu'ils sont très secrets d'autre part pour éviter tout problème juridique. Le secret qui entoure les deux hommes d'affaires a permis à l'auteur de construire une oeuvre de fiction dans laquelle "tout est vrai et tout est faux". Une liberté de ton qui fait de ce spectacle un conte moderne sur le capitalisme.

Hedi Tillette de Clermont-Tonnerre et son compère Romain Berger (ou Lisa Pajon) jouent la convivialité. Accueillant les spectateurs avec du thé et des scones (pour la représentation de 17h30 le dimanche, c'est pile tea-time), jouant de connivence avec le public en partageant un verre de whisky ou en plaisantant, les jumeaux accentuent leur gémellité par un jeu d'acteur impeccable. Quand ils ne disent pas leur texte d'une voix unie c'est l'un qui termine les phrases de l'autre dans un effet de choralité. Rien ne peut les séparer.

Le récit de cette aventure socio-économique pour ne pas dire historique est mené avec rythme et énergie, s'accordant par moments une pause pour déguster le thé et laisser au spectateur le temps de souffler dans ce tourbillon. On est saisi par l'intelligence du texte, l'humour, la férocité qui se cachent derrière ces charmants octogénaires (notre drapeau est fait de lions, mais les lions je les mets dans une cage et je les vends à un cirque) la malice du jeu et de la mise en scène, le rythme effréné (une société doit être toujours en mouvement). Un régal.

La scénographie conjugue tradition avec une table basse et deux chaises très victoriennes, tandis que sur l'écran en fond de scène alternes projections de la tapisserie de la dame à la licorne avec des images liées à l'histoire et l'environnement des deux frères. Hedi Tillette de Clermont-Tonnerre clôt le spectacle par un échange convivial et instructif avec le public, apportant des éclaircissements sur son travail et sur le droit normand.

Une histoire du capitalisme autour du parcours incroyable de deux frères britanniques. Une écriture brillante et une interprétation que ne l'est pas moins. Une mise en scène dynamique. Ces deux frères et les lions sont un régal. Précipitez-vous au Poche-Montparnasse pour cette rencontre qui sort de l'ordinaire.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu d'acteur
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor