Haute couture

Haute couture
  • Hôtel Kergorlay Langsdorff
  • 9 rue de l'Amiral d'Estaing
  • 75016 Paris
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Haute Couture, la nouvelle pièce de théâtre immersive parisienne vous invite à vivre un moment hors du temps dans l'antre de l'Hôtel Kergorlay Langsdorff. Plongés dans les années 50, suivez vos intuitions à travers ce polar 3D aux déroulements multiples.

Depuis quelques temps, le théâtre se renouvelle et se vit en immersion dans l'action, au plus près des comédiens. Une nouvelle tendance en 3 dimensions qui consiste à suivre le déroulement d'une histoire aux multiples scénettes, selon son libre arbitre. 

638

Véritable hommage aux films noirs français et américains des années 50 et à l'univers de la mode.

Note rapide
9/10
pour 2 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
2 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
20 déc. 2022
9/10
32
Qui n’a pas rêvé de se retrouver dans le corps de l’homme invisible pour pouvoir aller observer discrètement ce qu’il se passe chez les autres ? Et bien c’est enfin possible puisque vous aurez la possibilité en assistant à la pièce Haute Couture de devenir une petite souris et de vous promener de pièce en pièce sans vous faire remarquer.
En entrant dans cet hôtel particulier du 16ème arrondissement de Paris vous voyagerez dans le temps jusqu’en 1959 au cœur d’un atelier de mode où des choses bien étranges se passent. Vous vous retrouverez en effet plongé au milieu d’une intrigue policière. Complots, cachotteries, regrets, ambitions, vous pourrez connaitre les secrets les plus profonds de chacun des huit personnages.

On se laisse vraiment prendre au jeu, on espionne un individu, on file en observer un autre, on écoute à une porte, puis vite, deux personnes viennent de se glisser discrètement dans une petite chambre, on les suit rapidement avant qu’ils ne referment la porte, vont-ils avoir une discussion musclée ou échanger un fervent baiser ? Seul les spectateurs qui sont rentrés avec eux vont en être les témoins, les autres assistent dans l’atelier ou dans le petit bureau à une autre conversation, à un autre drame…. Le spectateur choisit lui-même le point de vue qu’il va suivre au gré de sa curiosité et de ses envies.

On est surpris, amusé, terrifié, bref on ne s’ennuie pas une seconde.

La compagnie 5e Acte nous propose de vivre une expérience de théâtre immersif et pour cette immersion les choses n’ont pas été faites à moitié. Le réalisme des décors et des costumes est parfait et nous fait pénétrer dans l’univers des films noirs français et américains des années 50. Dès que l’on gravit l’étage de l’Hôtel Kergorlay Langsdorff on plonge dans le bain.

La compagnie prévient bien, il ne s’agit pas d’une enquête, ni d’une murder party, ni d’un escape game. En revanche il s’agit bien d’un polar à suspens, et en effet il y a de quoi frissonner tant les rebondissements sont nombreux. Les intrigues se chevauchent et s’entremêlent. Qui est véritablement honnête dans cette maison ? Qui n’a pas de lourd secret à cacher aux autres ? Où est passé Paul ? La mort de François est-elle vraiment naturelle ? Et que dire du suicide de Juliette ? Que d’intrigues !!

Le plus amusant est de partager cette expérience à plusieurs et de se séparer pour pouvoir à l’issue de la représentation consolider ses informations, confronter ses opinions sur les personnages. En effet, il est impossible de tout observer puisque les intrigues se déroulent et s’entrecroisent en temps réel et donc en simultané. En revanche pas d’inquiétude, la narration est faite pour que tous les spectateurs comprennent l’histoire quel que soit leur parcours mais il est amusant de se raconter ce qui nous a échappé dans les autres pièces.

Tension, stress, porte qui claques, conversations chuchotées, complots, surprise, plongez dans Haute Couture !
Afficher les 2 commentaires
17 déc. 2022
9/10
29
Réjouissant et Captivant moment de théâtre que cette enquête policière immersive au sein du bel l'hôtel Kergorlay-Langsdorff à Paris.
Quelques règles sont à respecter, nous devenons des fantômes, circulant et observant les personnages de cette énigme qui se déroulent dans les différentes pièces de hôtel. Pas le droit d’ouvrir les portes fermées, de toucher aux différents objets ou d’actionner les lumières. Être le plus discret possible.
Nous sommes en1959, nous commençons par découvrir les lieux, au premier étage, l’atelier de couture attenant au salon d'essayage ainsi qu’un petit cabinet plus intime, au second étage les chambres des différents protagonistes.
Que se passe-t-il dans cette demeure ?
1959. Henri Courtois orphelin de mère, (celle-ci s’est suicidée), est un jeune couturier en vogue. Il vient d’hériter d’un hôtel particulier qui appartenait à son père récemment retrouvé, François Lartigue, qui vient de mourir brutalement dans des circonstances étranges.
Dans cette magnifique demeure, Henry doit ouvrir sa maison de Haute-Couture. Mais Béatrice Lartigue sa tante, refuse de quitter les lieux.
Nous découvrons au cours de nos pérégrinations 8 personnages haut en couleur.
Henri Courtois « Benoît Hamon », ce jeune couturier est troublé lors de la rencontre avec sa tante Béatrice, des souvenirs apparaissent et se dessinent peu à peu.
Beatrice Lartigue (Stéphanette Martelet) et son ami protecteur Jules Terrenoire (Eric Wolfer), semblent avoir quelques secrets.
Lise Fontenoy (Charlie Petit) jeune fille de bonne famille venant visiter son amie Camille fait une rencontre surprenante qui la perturbe.
Camille Cendre (Marion Jadot) appréhende un imminent danger pour son fiancé Henry.
Suzanne Girard (Nathalie Remy) modéliste, compte bien se faire respecter au milieu de ce beau monde.
Jeff Pic (Boris Ravaine) gangster déchu et ancienne connaissance d’Henry fait soudainement intrusion.
Et pour couronner le tout, le commissaire Gaston Lacorgne (Julien Roullé-Neuville) fait son entrée bruyamment. Il est à la recherche de son patron Paul Litski dont la voiture est garée devant l’hôtel.
En espionnant ce petit monde, nous irons à la rencontre de la vérité.
Quelle est la cause du suicide de la mère d’Henry ?
Pour quelle raison l'oncle d’Henry est -il tombé du train ?
Mais où se cache donc Paul Litski ?
Que de secrets à découvrir ! Tous les personnages ont leur part de mystère. Au fil de nos pérégrinations, passant de scénettes en scénettes tantôt effrayantes, tantôt amusantes, nous reconstruisons l’histoire.
Nous n’aurons peut-être pas toutes les réponses mais nous nous amusons passionnément à jouer aux détectives en compagnie de fabuleux comédiens dans un magnifique hôtel du 19ème.
La mise en scène de Jean-Patrick Gauthier magnifiquement orchestrée est pleine de vie.
Les costumes de Marie Crédou sont seyants, élégants et raffinés.
Les comédiens nous enchantent par la justesse de leurs jeux, leur talent et leur vitalité débordante.
Bravo à tous.
Bel hommage au film noir des années 50, un vrai régal !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor