top5 (1)

Cats

Cats
De Andrew Lloyd Webber
Mis en scène par Trevor Nunn, Gillian Lynne
Avec Prisca Demarez
  • Prisca Demarez
  • Théâtre Mogador
  • 25, rue de Mogador
  • 75009 Paris
  • Trinité (l.12), Havre-Caumartin (l.3, l.7, l.8, l.9, RER A et E)
Itinéraire
Billets de 25,00 à 70,00
Evénement plus programmé pour le moment

Une fois par an au cours d'une nuit extraordinaire, les 'chats Jellicle' se réunissent pour leur grand bal.

Leur sage et bienveillant chef, le Vieux Deuteronome choisit celui qui pourra entrer au paradis de la félinosphère pour renaître dans une toute nouvelle 'vie Jellicle'.

 

 

Cats est un spectacle mis en musique par Andrew Lloyd Webber en 1979. 7500 représentations ont été données à Broadway, il a été adapté dans plus de vingt langues et joué dans 300 autres villes.

Récompensé de 7 Tony Awards (l'équivalent des Molières américains), et 2 Olivier Awards (l'équivalent des Molières britanniques), CATS remporte un véritable triomphe totalisant 73 millions de spectateurs dans le monde. A l'origine de ce succès, les magnifiques poèmes de T.S Eliot mis en musique avec notamment la chanson "Memory".

En 1989, il avait été joué en français au Théâtre de Paris. L’adaptation du théâtre Mogador sera également traduite en français et reprendra la mise en scène de Londres.

 

La critique de la rédaction : 7/10. "Alors, vous en avez pensé quoi ?" "Miaouuuuuu !"

Dès notre entrée dans le théâtre Mogador, nous sommes plongés dans une atmosphère surprenante grâce à un décor magnifique de déchetterie qui dévore une partie de la salle. La parfaite acoustique du théâtre et la belle mise en lumière nous aident aussi à nous sentir dans un autre univers, à rentrer in medias res dans ce spectacle commercial à très gros moyens.

Attention tout de même, ne vous attendez pas à une comédie musicale, Cats ressemble plus à un spectacle de danse agrémenté de jolies chansons. Pas d’histoire, ni de passages parlés, seuls des tableaux qui s’enchainent ! C’est assez frustrant car on sent qu’il y aurait matière à en créer une avec tous ces personnages excentriques.

Ce défaut, qui pourra en refroidir certains, est compensé par la concentration phénoménale de talents sur scène. Les artistes sont très complets, d’authentiques danseurs-chanteurs et gymnastes.

Leurs chorégraphies sont superbes, avec des danseurs empruntant beaucoup de pas à la danse classique.

Ce sont des vrais chats que nous avons l’impression de voir sous nos yeux, avec leur façon unique de se mouvoir, leur élégance, leur espièglerie, et même leur susceptibilité. Nous avons trouvé deux moments particulièrement exceptionnels : le numéro de claquette à 25 sur scène et l’effrayante chanson des pirates.

Nous avons également apprécié les chansons, très jolies, avec une belle montée en puissance du rythme lors du spectacle. Si bien que nous sortons avec le sourire, alors que nous n’étions que moyennement chat-isfaits à l’entracte ! Cats n’est en tout cas pas dépourvu de morale, cette joyeuse bande de chats décalés, en dignes défenseurs de leur espèce, nous prie de retenir de ce spectacle qu’il faut les cajoler et les nourrir de mets luxueux.

Note rapide
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
1 oct. 2015
9,5/10
313
Pari réussi : je suis sortie de Cats en ayant envie de chanter dans le métro déguisée en chat.

Posons le décor : Cats n'est pas une comédie musicale comme les autres. Ne vous attendez pas à un texte phénoménal ou une histoire fantastique. En fait,...
Lire la suite
Meilleure critique négative
6 févr. 2016
1/10
326
Cat'sastrophe.

Partie pour assister à une comédie musicale je me suis retrouvée devant un show calé à la perfection, où les danseurs sont effectivement époustouflants (en même temps c'est leur "boulot") et les décors étonnants. Seul hic, et de taille,...
Lire la suite
Toutes les critiques
30 mai 2016
6/10
252
Depuis le 1er octobre 2015, on peut découvrir au théâtre Mogador, une compagnie de chats tout en poils, chanter et danser. Adaptée de la comédie musicale américaine, Cats revient en France, pour nous raconter un moment de la vie des Jellicles cats. Allons à la rencontre de ces félins pleins d'énergie.

Un peu d'histoire
Andrew Lord Weber a crée et composé Cats sur des poèmes de T. S. Elliot (prix nobel de la littérature en 1942). Ses poèmes, tout comme ceux de la Fontaine, racontaient des histoires avec des humains sous forme de chats avec le chat gourmand, le chat bien-installé... qui représentent des groupes sociaux. Adulte, il a décidé de mettre en musique ces textes et on lui dit que jamais il n'arriverait à vendre son histoire. En 1980, il trouve un producteur et se lance à Londres en 1981 où elle resta 21 ans à l'affiche. Les critiques sont détestables mais le public est présent. En 1989, le spectacle se monte à Paris et les critiques sont similaires à celles des Etats-Unis.

7500 représentations ont été données à Broadway, il a été adapté dans plus de vingt langues et joué dans 300 autres villes. Le spectacle a été récompensé de 7 Tony Awards (EU) et 2 Olivier Awards (GB). Cats remporte un véritable triomphe totalisant 73 millions de spectateurs dans le monde.

Mon avis
Ce qui m'a le plus dérouté, c'est le manque d'histoire.
En effet, ce n'est qu'une succession de tableaux avec des histoires de chats. Il y a un fin fil conducteur autour de l'élection du roi des chats qui pourra renaître du paradis des chats. C'est assez dérangeant mais comme c'est l'adaptation de poésies cela s'explique pour la mise en scène.
Les costumes sont magnifiques tout comme la mise en scène et les décors. C'est très joli à regarder. Les danseurs sont vraiment talentueux et dansent presque tous ensemble au même rythme dans les tableaux de groupe. Ils sont tous souriants et c'est plaisant à voir. En plus, ils passent dans les allées dans l'orchestre ce qui permet de mieux les voir, de créer une proximité artistes/spectateurs.

Pour ce qui est du chant, ce n'est pas vraiment cela. On ne comprend pas tout, ce qui peut s'expliquer car certains danseurs ont appris les chansons en phonétique. Je n'ai pas du tout apprécié la prestation du rappeur qui ne m'a pas du tout semblé crédible ni en chant et ni en danse. Pourquoi ce choix ? Ce n'est pas les talentueux danseurs/chanteurs de hip-hop qui manquent.

Certains textes ne méritent pas d'être traduits et principalement la phrase de fin : les chats ne sont pas des chiens. Ah bon ? En tout cas, cela a eu le mérite de me faire rire et d'avoir provoqué le rire chez mes voisins de rangés.

Le spectacle se laisse regarder mais il manque quelque chose et je n'ai pas vu le temps passer. Pourtant je n'ai pas été totalement emballé. Le spectacle ne restera pas dans ma mémoire car il manquait quelque chose pour le rendre exceptionnel. Et beaucoup de gens doivent partager mon opinion puisque la salle est à moitié vide et que j'ai eu mes places à plus de 50% de réduction. La peur de sortir des parisiens n'est à mon avis pas la seule raison à cette désertion.

Une guest star sans trop d'intérêt ?
La chanson phare est "Memory" qui est passée à la postérité grâce à son interprétation par Barbra Streisand. Alors pour relancer les prolongations de la comédie musicale, le théâtre Mogador a fait appel à Chimène Badi qui incarnera une star déchue, rejetée par les chats, pour les 35 dernières représentations. Ainsi la publicité a pu être relancée et la chanteuse a fait de très nombreux plateaux télé.

Les fans de la chanteuse risquent d'être déçus puisqu'on la voit très peu. Elle apparaît quatre fois (de mémoire) dont deux fois pour la même fameuse chanson : Mémory. C'est une femme très talentueuse avec un coffre incroyable. Mais c'est dommage qu'elle n'ait pas une présence plus importante dans l'histoire.

Un spectacle sympathique qui ne restera pas dans les plus beaux spectacles que j'ai vu. Une belle mise en scène avec des danseurs de talent. Dommage que la chanson ne soit pas très bien valorisée pour une comédie musicale.
11 mai 2016
5,5/10
272
Les décors sont beaux, les talents des chanteurs et danseurs incontestables mais... l'histoire est répétitive.

Les différents tableaux se suivent jusqu'à devenir quelquefois ennuyeux.

De bonnes choses mais spectacle globalement trop long !
15 mars 2016
8/10
305
Fan de la version originale depuis bien longtemps, j'étais toute excitée de découvrir l'an dernier que Cats allait se jouer en France... avec néanmoins la petite appréhension d'être déçue.

Évidemment, ma première déception fut le tableau de Rum Tum Tugger, où le chat-rocker d'origine est devenu un chat rappeur. Scandale, sacrilège, rage et incompréhension... !! Bon, le processus de deuil et d'acceptation a été rapide tant le reste du spectacle est magnifiquement bien dansé et chanté.
J'ai aussi trouvé une petite longueur sur le tableau des pirates au 2e acte.

A part ça, que de bonnes surprises. Le cast est vraiment impressionnant et l'adaptation française par Ludovic-Alexandre Vidal est vraiment excellente.
Prisca Demarez est impressionnante en Grizabella, et Alex Alvarez nous laisse le souffle coupé après ses pirouettes en Mr. Mistoffelees.

Si vous n'avez pas envie de chanter et danser dans le métro en sortant de Mogador après tout ça... on ne peut plus rien pour vous !
13 mars 2016
5,5/10
298
Je n'ai jamais vu l'original, même pas en vidéo, et donc je ne pourrai pas comparer. Je dois dire que je suis restée assez sceptique pendant tout le spectacle. Côté décor, on a mis les moyens mais on peut regretter que celui-ci soit unique pendant tout le spectacle; les costumes apparaissent assez ringards avec des maquillages outranciers.

L'intrigue m'a semblé incompréhensible ; est-ce parce que l'on ne comprenait pas toujours bien les paroles, ou plus simplement parce qu'il n'y a pas vraiment de scénario ? Du coup, cet enchainement de tableaux sans cohérence entre eux parait un peu long (surtout au début). Les numéros de danse sont bien mais paraissent un peu légers par rapport à ce que l'on voit aujourd'hui. La prestation générale de la troupe est correcte sans être exceptionnel, excepté un ou deux artistes qui se démarquent, notamment l'interprète de Grizabella qui nous a présenté un excellent "memory francisé".

Bref, c'est (volontairement ?) resté dans l'esprit des années 80, mais malheureusement cela fait assez daté. Au final ce n'est pas désagréable, loin de là, mais on ne peut s'empêcher de regretter de découvrir ce spectacle seulement maintenant et non à sa sortie.
18 févr. 2016
8/10
315
Un très beau spectacle avec de belles chorégraphies et de magnifiques chansons (Memory, Jellicle song for jellicle cats...).

Dommage que sur certaines scènes quelques "cats" ne soient pas synchro.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Originalité
Talent des artistes
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor