TOUTE UNE VIE SANS SE VOIR

TOUTE UNE VIE SANS SE VOIR
  • Studio Hébertot
  • 78bis, boulevard des Batignolles
  • 75017 Paris
  • Rome (l.2)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Véronique Sanson et Michel Berger ou l’incarnation du mythe d’Eurydice et d’Orphée

En 1949 naît une héroïne.Celle qui deviendra la première chanteuse pop française. Celle qui quittera son amoureux comme dans un film, en allant acheter des cigarettes.

En 1973, Véronique Sanson quitte Michel Berger. Et même si elle regrettera la manière dont elle l’a fait, elle ne regrettera jamais son départ. Et cette culpabilité nourrira la majorité de ses chansons.Michel et Véronique vont s’écrire tout au long de leurs discographies, à travers des chansons que l’on retrouve parfois au fond de vieux disques, parfois au grand jour des ondes radio. On y découvre, comme un trésor, une relation épistolaire passionnée, révélant le manque et la souffrance d'être loin.

89

L'AVIS DE LA REDACTION : 9/10

Quatre mains, deux coeurs, une seule voix .....

"Il manque quelqu'un près de moi" murmure Michel Berger à celle qu'il aima comme un fou.
"On m'attend là bas" répond Véronique Sanson, partie un matin rejoindre un autre musicien et vivre sa drôle de vie.

Le coeur brisé, Michel compose de sublimes chansons, dans lesquelles il dit son chagrin.
Véronique lui répond à travers les siennes, avec passion, et leur relation durera toute une vie.

Julie Rousseau et Bastien Lucas, formidables musiciens qui ont créé le spectacle, nous racontent ces deux vies, ces deux âmes qui jamais n'ont pu se séparer vraiment.

Avec un talent fou ils entremêlent les chansons des deux artistes, accords Berger sur lesquelles glissent les paroles de Sanson et vice versa. Et nous redécouvrons à quel point leurs musiques étaient similaires, empruntes d'une même mélancolie et d'un regret commun.

Les deux interprètes, les deux pianos se répondent, c'est incroyable car on ne distingue plus leurs différences, leurs deux voix n'en font qu'une .....Les mots volent vers nous, éclatants, et nous touchent en plein coeur......"Et quand nos regrets viendront danser, autour de nous, nous rendre fous ...."

Le pouvoir de la musique est immense et si le temps est assassin, les amours impossibles sont inoubliables !

Merci !

Sylvie Tuffier et Marie Dumas

Note rapide
9/10
pour 5 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
2 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
23 févr. 2024
9/10
0
Quatre mains, deux coeurs, une seule voix .....

"Il manque quelqu'un près de moi" murmure Michel Berger à celle qu'il aima comme un fou.
"On m'attend là bas" répond Véronique Sanson, partie un matin rejoindre un autre musicien et vivre sa drôle de vie.

Le coeur brisé, Michel compose de sublimes chansons, dans lesquelles il dit son chagrin.
Véronique lui répond à travers les siennes, avec passion, et leur relation durera toute une vie.

Julie Rousseau et Bastien Lucas, formidables musiciens qui ont créé le spectacle, nous racontent ces deux vies, ces deux âmes qui jamais n'ont pu se séparer vraiment.

Avec un talent fou ils entremêlent les chansons des deux artistes, accords Berger sur lesquelles glissent les paroles de Sanson et vice versa. Et nous redécouvrons à quel point leurs musiques étaient similaires, empruntes d'une même mélancolie et d'un regret commun.

Les deux interprètes, les deux pianos se répondent, c'est incroyable car on ne distingue plus leurs différences, leurs deux voix n'en font qu'une .....Les mots volent vers nous et nous touchent en plein coeur......"Et quand nos regrets viendront danser, autour de nous, nous rendre fous ...."

Le pouvoir de la musique est immense et si le temps est assassin, les amours impossibles sont inoubliables !

Merci !
9 sept. 2023
8,5/10
4
Orphée et Eurydice, Sanson et Berger... c'est le parallèle audacieux que tissent Julie Rousseau et Bastien Lucas en musique dans "Toute une vie sans se voir", spectacle mis en scène par Stéphane Olivié Bisson.

Sur scène, les deux comédiens, également auteurs de la pièce, font défiler la vie de Véronique et Michel ; celle qui part acheter des cigarettes pour ne jamais revenir et celui qui reste là, à chanter éternellement ses quelques mots d'amour...

En reprenant les morceaux phares de l'une et de l'autre, Julie Rousseau et Bastien Lucas retracent la correspondance musicale qui unira Sanson et Berger jusqu'à la fin, des années après leur séparation. Avec habileté, les deux comédiens entremêlent les chansons des deux artistes ; accords Berger sur lesquels glissent les paroles de Véronique Sanson et vice-versa, le spectateur (re)découvre à quel point leurs musiques étaient similaires, empruntes d'une même mélancolie, d'un regret commun. Au fil des chansons et des mélodies, narrant en filigrane le mythe d'Orphée et Eurydice, ces amants maudits, Julie Rousseau et Bastien Lucas laissent imaginer les retrouvailles du couple autour d'un même piano et cela en est très touchant.

Il faut ici saluer la qualité musicale de ce spectacle où les deux comédiens jouent du piano et chantent merveilleusement bien. La mise en scène délicate de Stéphane Olivié Bisson permet de mettre pleinement en lumière les acteurs et la partition qu'ils portent chacun : de "Vancouver" à "Seras-tu là" en passant par "Amoureuse" et bien d'autres encore, le spectateur est amené à se replonger avec émotion dans les plus belles chansons d'amour écrites par Véronique Sanson et Michel Berger.

A voir !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor