Tous des Malades

Tous des Malades
De Jean-Jacques Thibaud
Mis en scène par Alex Goude
Avec Virginie Ledieu
  • Virginie Ledieu
  • Marion Game
  • Alexandre Pesle
  • Bertrand Nadler
  • Sévy Villette
  • Jean Fornerod
  • Palais des Glaces
  • 37, rue du Faubourg-du-Temple
  • 75010 Paris
  • République (l.3, l.5, l.8, l.9, l.11)
Itinéraire
Billets de 13,00 à 35,00
Evénement plus programmé pour le moment

Un orage démentiel bloque six personnages déjantés dans une pharmacie où les situations délirantes pleuvent à un rythme effréné...

Juste avant l'arrivée d'une tempête apocalyptique, une pharmacie de province réunit un pharmacien beau parleur et sa préparatrice crédule, une commerciale dont les dents rayent le plancher et un inconnu dont les cornes touchent le plafond, un séduisant curé qui rappe et une classieuse belle-mère qui dérape.

Tout le monde se croit à l'abri dans cette boutique ultra sécurisée car personne ne sait que le vrai cyclone se trouve à l'intérieur et répond au doux nom de... Marie-Louise.

  

951

La critique de la rédaction : Une douce catastrophe.

"Tous des Malades" est une pièce sympathique, sans prétention, pleine de bonne humeur mais très mal écrite. Ses personnages caricaturaux, comme la bimbo aux gros seins, la maitresse, le méchant, le curé, révèlent leur caractère lorsqu’ils découvrent qu’ils sont enfermés dans une pharmacie. Dans ce huis clos désespérant, il y aura quelques rebondissements auxquels il sera malheureusement impossible de croire.

Le texte est un enchaînement de blagues clichés, bas de gamme, déjà entendues et mal amenées. "Viens illico" "Oui oui j'arrive en hélico" ou encore "Je suis la reine de la pipe". Il est agrémenté de références culturelles trop faciles : Johnny Hallyday, Zahia, Scènes de ménage...

Ce n'est pas très bien joué non plus, car les acteurs en font des tonnes et récitent leurs blagues face au public.

Les seuls moments appréciables que nous retiendrons sont les chorégraphies de Thriller et Singin in the rain. Et peut être également le décor que nous avons trouvé assez bien fait, avec des jeux de lumières et de fumées élaborés pour une comédie.

Note rapide
Toutes les critiques
2 août 2015
4/10
238
J'avoue avoir été très déçu, moi qui adore Marion Game, je me suis demandé ce qu'elle venait faire dans ce navet !

Scénario nul, du mauvais boulevard.
Heureusement les acteurs sont là pour sauver ce qui peut l'être...
20 juil. 2015
4,5/10
238
Le Palais des Glaces accueille pour l’été Tous des malades avec Marion Game (Scènes de ménage) et Alexandre Pesle (Caméra Café) en tête d’affiche. Une histoire folle qui se déroule dans une pharmacie avec des situations bien étranges. Ne prenez pas de somnifère avant, on va vous en fournir sur place.

C’est dans une salle un quart pleine que je m’installe. Signe annonciateur de ce qui allait suivre ? La chaleur et jour en semaine, ne rameute pas forcément le public à foison. Je l’avais cru avant. Puis le noir se fait et l’histoire peut débuter. Dans une pharmacie sur Bordeaux, un pharmacien séducteur suite à un important orage se retrouver coincé avec son amante qui travaille avec lui, sa belle-mère, un curé, une séduisante commerciale et un homme tombé du toit par hasard qui voulait aller tuer sa femme qui le trompe.

Un ensemble de personnage assez hétéroclite, peut-être trop d’ailleurs. Car chacun y va avec ses blagues tendancieuses et bien lourdes. Trop lourde. Un curé (Bertrand Nadler) qui fait du rap à l’église et couche avec des femmes. Un client régulier de la pharmacie car il vient acheter des préservatifs. Une préparatrice (Virginie Ledieu) qui couche avec son patron, blonde et totalement gourdasse. Une commerciale (Sévy Villette) allumeuse et profiteuse, prête à tout pour vendre son Bandox. Une belle-mère (Marion Game) méchante et cruelle qui a un comportement à l’opposé de son état naturel suite à l’absorption du Bandox. Le mari de la propriétaire de la pharmacie (Alexandre Pesle), séducteur qui couche avec toutes les belles femmes qui passent. Et enfin, un homme (Jean Fornerod) qui veut tuer sa femme qui le trompe qui tombe du ciel avec une arme à feu. L’arme va passer de main en main et va faire du chantage aux autres.

Quand j’apprends qu’Alex Goude, présentateur exaspérant de La France a un incroyable talent a co-écrit la pièce avec un de ces amis, Jean-Jacques Thibaud, je comprends mieux l’humour de la pièce. Au bout de 20 minutes l’envie de regarder ma montre se fait sentir. Les blagues sont trop longues, trop faciles, trop répétitives… Trop et puis ces rajouts pour faire du remplissage. Que vient faire une chorégraphie de Thriller de Michaël Jackson en plus non travaillé et non aboutie ? Pourquoi un canard avec un parachute tombe du plafond de la pharmacie ? L’ennui arrive trop vite et les coups d’œil à ma montre plus fréquents. Les rires se font moins et une bonne partie de la salle reste comme moi, perplexe.

Par chance la mise en scène dynamique et surtout l’excellent jeu des comédiens sauvent le massacre. J’ai adoré le travail de Marion Game qui a une justesse de jeu et une présence assez surprenante.

Heureusement, qu’il y a cela pour trouver l’intégralité du spectacle sans intérêt. Toutefois, cela ne change à l’ennui profond des 1h15 de représentation car ma seule satisfaction fut d’être sortie de la salle. Par chance, Tous des malades va tomber dans les oubliettes de ma mémoire avec les autres nanards du genre.
12 juin 2015
8,5/10
258
Une comédie comme on les aime, légère et drôle. Un joli décor, de bons comédiens qui nous font rire et passer un bon moment. Virginie Ledieu et Marion Game sont excellentes.

Cette pièce ne révolutionne pas le genre de la comédie mais on se laisse porter et surtout on rit !
Je la recommande.
12 juin 2015
3,5/10
273
Voila un spectacle comme on en voit hélas beaucoup trop.
Il n'y a pas de bon à retenir, que du passable voire du mauvais.

Le texte est pauvre, les jeux de mots sont grossiers et les blagues tombent à plat. Même les petits intermèdes musicaux n'arrivent pas à remonter le tout.
Les acteurs sont bons et c'est ici le seul point positif de la pièce.

1 heure et demi d'ennui. JE DECONSEILLE !
10 juin 2015
1/10
267
Une désespérance en 2015, que ce théâtre-là qui prend les gens pour des cons !!

C'est désespérant quand on pense que bien des talents ne trouveront pas de salle pour monter leur spectacle ! Ici il doit y avoir bien des copinages de l'auteur et de Alex Goude, sinon c'est pas possible. Et je veux bien accepter qu'il en faut pour tous les Goude et les couleurs ! Un texte lamentable, fait de blagues pourries et de jeux de mots calamiteux ! Il aurait peut être fallu que je prenne du Bandox (c'est dans la pièce) pour que j'ai une érection des zygomatiques !!! Rien à dire sur les comédiens qui ont trouvé du boulot, mais Marion Game dans cette galère...?!?!

Vous l'avez compris c'était un vrai supplice pour moi, et pour la 1ère fois, aux saluts, j'ai hué !! Et le débriefing de la pièce entre pote au café du coin était à pleurer de rire. Et ce n'était que mon avis, d'autres auront d'autres avis...
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor