Où est Jean-Louis ?

Où est Jean-Louis ?
De Gaëlle Gauthier
Mis en scène par Arthur Jugnot
Avec Arnaud Gidoin
  • Arnaud Gidoin
  • Karine Dubernet
  • Loïc Legendre
  • Sébastien Pierre
  • Théâtre de la Michodière
  • 4 bis, rue de La Michodière
  • 75002 Paris
  • Opéra (l.3, l.7, l.8, RER A)
Itinéraire
Billets de 22,00 à 50,00
À l'affiche du :
15 juin 2018 au 19 août 2018
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 17:00
    • 21:00
Réservation de tickets

Philippe organise une soirée déterminante pour l'avenir de sa boîte. Il mise tout sur l'arrivée d'un invité mystère.

Un certain Jean-Louis... Et si Jean-Louis ne venait pas ? Et si Jean-Louis, c'était vous ?

Acteur ou spectateur à vous de choisir...

 

Note rapide
5,5/10
pour 2 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
30 juin 2018
5,5/10
6 0
J'ai trouvé ce spectacle moyen et un peu long.

Il ne colle pas vraiment avec la salle du théâtre de la Michodière.
Réduit dans sa durée, je l'aurais plutôt vu dans un de ces cafés-théâtres comme le Café de la Gare ou le théâtre d'Edgar, ou tout autre endroit interactif scène-public.

Déridant, mais aussi vite oublié, ce spectacle n'a aucun intérêt intellectuel, et comme l'a dit Yves, seul va compter l'interaction comédien/amateur.
Le texte évolue donc en fonction des improvisations plus ou moins heureuses.
Les décors et la mise en scène sont corrects.
29 juin 2018
5/10
18 0
La vraie question n'est pas « Où est Jean-Louis ? »...
L'interrogation principale de la pièce, ce sont Arnaud Gidoin et Loïc Legendre qui la posent avant le lever de rideau à certains spectateurs déjà installés :

« Ce soir, il manque un comédien sur scène. Ca vous dirait, ou pas ? J'prends vot' nom ou pas ? »

Voici le pitch de cette pièce : faire monter sur le plateau trois « Jean-Louis », trois volontaires, un par acte...
Car il faut être honnête : l'histoire de ce patron de PME qui invite à dîner ce fameux Jean-Louis n'a aucune espèce d'importance. Ici, ce qui va compter, c'est l'interaction entre les comédiens et les trois amateurs.

Si vous aussi voulez monter sur scène, si vous aimez l'humour plutôt pipi-caca-prout, le jeu du Loup-Garou (qui dure longtemps), les excentricités capillaires, la vanne récurrente des deux pizzas, les allergies au poulpe, le pelotage intensif de fesses, foncez à la Michodière.
Les six protagonistes font le job, on sent bien leur conviction, survoltés par la mise en scène d'Arthur Jugnot.

Et moi de reposer à nouveau la même question à Arnaud Gidoin : Dites, M. Gidoin, quand vous reverra-t-on enfin dans une pièce du répertoire ?
Vous étiez tellement bien dans "Le plus heureux des trois", d'Eugène Labiche, mis en scène par Didier Long, au théâtre Hébertot...
Vous me disiez hier rêver jouer Puck, dans "Le songe d'une nuit d'été"... Mais quelle bonne idée !

Ah ! J'allais oublier...

Une dernière chose : saurez-vous retrouver le metteur en scène de la pièce, sur l'affiche du spectacle ?

Où est Arthur ?
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor