HOC, ou Le Nez

HOC, ou Le Nez
  • A la Folie Théatre
  • 6, rue de la Folie-Méricourt
  • 75011 Paris
  • Saint Ambroise (l.9)
Itinéraire
Billets de 13,00 à 15,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

En ce matin du 25 mars à Saint-Pétersbourg, le réveil du major Platon Kovaliov est accompagné d'une bien mauvaise surprise : son nez a disparu !

Très vite, l'effroi laisse place aux interrogations : qu'a-t-il bien pu lui arriver ? Comment faire pour le retrouver ? Et surtout, que signifie cette étrange disparition ? À la recherche de réponses et de son appendice, le major Kovaliov se lance dans une course effrénée à travers la ville. Ballotté de déboire en déboire par des personnages tous plus grotesques et monstrueux les uns que les autres, le major Kovaliov commence à désespérer : la perte de son nez lui aurait-elle aussi fait perdre son identité ?

 

6 comédiens interprètent 25 personnages dans cette aventure rythmée aux allures de théâtre épique !

Masques, choeur, musique : cette mise en scène, empreinte de distanciation, plonge le public dans une expérience onirique et lui rappelle sans cesse qu'il ne s'agit que de théâtre. Mais s'il est un lieu où tout peut arriver, c'est bel et bien le théâtre, non ?

Au-delà des situations burlesques et de son univers décalé, "HOC, ou Le Nez" pose les questions de la place de l'individu dans la société, du rapport à la norme et, surtout, de l'aliénation.

Note rapide
8,3/10
pour 5 notes et 5 critiques
1 critique
Note de 1 à 3
20%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
4 critiques
Note de 8 à 10
80%
Toutes les critiques
19 janv. 2018
9,5/10
27 0
Quand on va beaucoup au théâtre, forcément il y a parfois des pièces qui sortent du lot !!!
"Hoc ou Le Nez", est, pour moi, une vraie réussite !
C'est un florilège de tout ce que je viens chercher au théâtre : une histoire qui se tient (même si, par nature, elle est truffée d'absurde), un jeu précis, une bonne dose d'humour, un propos qui interroge le public et le fait réfléchir, une mise en scène qui utilise à bon escient les comédien-ne-s dans leur présence corporelle et leur expression orale, et qui installe brillamment une atmosphère - entre grincement, farce et angoisse - avec peu de moyens, grâce à un rythme varié de la parole, à un jeu sur les masques et à une bonne utilisation des quelques accessoires et du décor réduit.
Quelle bonne idée de donner à entendre ainsi le texte de Gogol (une nouvelle, au départ, pas une pièce), à la fois dans sa vraie nature et dans une forme d'expression aussi moderne que vivante !
C'est toujours un bonheur que d'assister à une pièce réussie, car on sait qu'il y a tellement d'autres spectacles qui donnent dans la facilité du texte et la complaisance. "Hoc ou Le Nez" est une pièce qui offre parfaitement la forme de culture que je recherche dans un spectacle : me divertir tout en étant interpellé, et vice versa.
J'y suis déjà allé deux fois ! Et vous, vous y allez quand ? Dépêchez-vous... plus qu'une poignée de dates...
18 janv. 2018
2/10
29 0
Quand on va beaucoup au théâtre, forcément il y a parfois des ratés !!
Hoc ou le nez, est pour moi un raté !
C'est même un florilège de tout ce qu'il faut éviter en tant que comédien : Le surjeu, les lourdeurs à répétition, les effets comiques à outrance, les masques inutiles et vilains, la mise en scène surchargée qui n'apporte rien, bien au contraire. Les cris et les rires outranciers, et par dessus tout les voix "off " qui abiment le texte tout au long de la pièce ... Trop de tout!
Et pourquoi remanier, pour l'abimer, le texte de Gogol ?
C'est toujours triste d'assiter à un naufrage au théâtre, car on sait qu'il y a un vrai travail derrière tout ça et une volonté de raconter une histoire!
La prochaine fois peut être?!
31 déc. 2017
8/10
20 0
Un spectacle surprenant.
Adapté d'une nouvelle de Gogol, cette pièce fait mouche rapidement. L'univers est clair, l'ambiance est décalée et accueillante.

Les acteurs secondaires sont vraiment excellents, notamment Mélanie Segura & Olivier Troyon, qui ont respectivement une scène où ils excellent. (Le bureau des petites annonces et le préfet.)

Dans l'ensemble je reproche quand même plusieurs tentatives de gags échouées, peu maîtrisées, qui font tâche par rapport à l'ensemble de la pièce, où scénographie et prise de parole sont au centimètre/à la seconde près.
Et la scénographie, parlons-en. Des décors fantastiques avec très peu de moyen, c'est simple et terriblement efficace, une dizaine de lieu défile et on est à chaque fois transporté.

Pour conclure, comme ils le disent si bien, personne ne sait pourquoi ce spectacle existe... et en même pourquoi pas. Il a le mérite d'exister, il est drôle et envoûtant. Il mérite que vous vous y déplaciez !
Le spectacle est éligible aux Petits Molières, et l'on comprend pourquoi !
11 déc. 2017
8,5/10
36 0
Hoc ou le nez, histoire très simple et très improbable d’un major qui perd son nez, un beau texte dans une mise en scène très imaginative de la compagnie Firmin Poivre à la Folie Théâtre

Hoc, en russe, c’est le nez. Enfin…en russe, nez se dit nos’, et se transcrit hoc. En fait, tout l’esprit de cette pièce est dans ce constat, c’est comme ça et pas autrement, il faut l’accepter, on peut se battre, il faudra toujours finir par s’y résigner.
Un matin d’hiver à Saint Petersbourg, le major Platon Kovaliov se réveille sans son nez, juste après que son barbier Ivan Yakolevitch a trouvé un nez dans le pain de son petit déjeuner. L’un va essayer de se débarrasser de ce nez bien encombrant, l’autre va se lancer à sa recherche à travers toute la ville.
Une idée simple et improbable, dont il était improbable qu’elle soit écrite, transcrite pour la scène, montée, jouée, applaudie. Les plaques de Reason, pour une fois logiquement alignées, ont placé Hoc sous une bonne étoile.
J’ai admiré la mise en scène précise de Julien Le Pocher, le jeu des nuances dans les couleurs des costumes et de l’éclairage, de beaux costumes, d’ailleurs, dans des teintes d’hiver.
Foin d’une banale voix off, c’est un choeur qui vient scander, nous placer dans la position d’un observateur distancié. Contrepoint, les masques des personnages, qui renforcent la distanciation, qui nous rapprochent d’eux, un personnage masqué n’est personne, il est tout le monde, il est moi. Mais si le personnage masqué est moi, quand le major Platon Kovaliov retrouve son nez, il retrouve son moi, et moi avec lui… je retrouve mon moi. S’il s’en réjouit, s’il oublie le comment, le pourquoi… ok, ok, j’arrête.
Hoc ou le nez est vraiment un beau spectacle. Il y a la poésie de la Russie, le non sens aussi parfaitement logique qu’implacable de Gogol, le fatalisme de l’âme Russe.
OliveOyl a trouvé la mise en scène intéressante. Fléchette et Baroudeur ont reçu l’histoire à leur niveau, l’ont trouvée passionnante, ont accepté immédiatement l’effet miroir de l’absence de nez. Si vous pensez que Gogol est trop compliqué, ou trop sérieux, ou trop absurde pour un enfant, allez voir Hoc, vous changerez d’avis. De toutes façons, allez voir Hoc, il y a de la sublimation dans ce spectacle.
20 nov. 2017
9/10
21 0
Le 25 mars 1835 à St Petersbourg
Le barbier Ivan Yakovlevitch découvre dans la miche de pain de son petit déjeuner un nez.
Comment va t il s'en débarrasser ?
Quelle maison plus loin Platon kovaliov se réveille sans nez.
Comment va t il le retrouver ?
Et nous voilà embarqué dans ce conte burlesque plein de péripéties.
Nous côtoyons la culpabilité du barbier, l'arrogance des hauts fonctionnaires, le ridicule des règlements administratifs.
Les comédiens sont excellents.
De vrais pantins un peu désarticulés jouant avec talent.

Mélanie Segura est excellente dans le rôle de l'employée du journal stricte et bornée avec la procédure à suivre pour déposer une annonce.
La scène du préfet avec Olivier Troyon est drôle. Il a une gestuelle sophistiquée sans être ridicule.
Sans oublier Chloé Vanne, Thomas Lapen, Bastien Telmon jouant tous plusieurs rôles avec brio.

La mise en scène est dynamique.
Le costume contemporain de Kovaliov tranchant au milieu des costumes folkloriques de la troupe fait ressortir sa singularité.
Merci à toute la troupe.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor