top5 (2)

Girls and Boys

Girls and Boys
  • Théâtre du Petit Saint Martin
  • 17, rue René Boulanger
  • 75010 Paris
  • République (l.3, l.5, l.8, l.9, l.11)
Itinéraire
Billets de 20,00 à 35,00
À l'affiche du :
15 janvier 2019 au 30 mars 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 19:00
    • 21:00
Achat de Tickets

Une rencontre impromptue dans un aéroport se transforme en relation intense et passionnée.

Le couple s'installe, achète une maison, fait deux enfants. Parallèlement, chacun s'investit dans sa carrière.

Une famille ordinaire, en somme.

Pourtant, avec ce monologue inattendu, complexe, drôle et brutal, Dennis Kelly continue de percer les apparences pour explorer l'âme humaine et appuyer là où ça fait mal, sans cynisme, mais sans concession.

 

Note rapide
9/10
pour 6 notes et 5 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
5 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
22 mars 2019
10/10
0 0
Un texte coup de poing servi par une comédienne magnifique et une mise en scène étonnante. Il y a longtemps que je n'avais pas été aussi captivé et ému.
15 mars 2019
10/10
0 0
La mise en scène est originale puisque quatre spectateurs sont conviés tous les soirs sur la scène et jouent les convives du repas, ceux à qui une femme raconte sa vie.

Le dispositif est simple et le décor sobre : juste cette grande table ovale et les restes d’une fin de repas. Tout passe par l’immense talent de Constance Dollé qui nous emporte dès les premiers mots. On commence par rire beaucoup et elle a l’art de mimer et de nous donner à voir en quelques mots et quelques mimiques une scène. Et puis, progressivement, le rire devient amer... et l’on plonge dans l’horreur pour finir.

Un grand moment de théâtre et la découverte d'une grande comédienne !
15 févr. 2019
8,5/10
2 0
C. Dollé interprète magistralement ce texte poignant de D. Kelly.

Humour, tristesse puis horreur, m'ont fait passé par tous les états et toutes les émotions y sont passées !
2 févr. 2019
8,5/10
3 0
Découverte d'un auteur à suivre. Dennis Kelly (l'abbatage rituel de G. Mastromas) mène ce huis clos de main de maître. On sent dès le départ que quelque chose cloche dans la vie de cette femme tiraillée, et on glisse vers un épilogue, que l'on sent confusément se dessiner, et qui nous scotche quand il apparait au grand jour !

Le texte et l’approche psychologique sont fins. Cette version française est originale, avec l'idée des quatre spectateurs volontaires sur scène (Mais au fait, sont-ils vraiment là ?...). Constance Dollé restitue avec brillo le ton cru d’une jeune femme qui a su profiter de la vie, aussi bien que celui d’une mère aimante.

Bref, c’est une pièce incontournable.
16 janv. 2019
9/10
1 0
Âmes sensibles, se munir d'une boîte de mouchoirs. Le final du spectacle risque en effet de déclencher chez vous un torrent lacrymal.
La seule en scène (ou presque) nous déclame un monologue de très haute volée, dans lequel on voit passer tous les sentiments humains, des plus touchants aux plus écœurants.
Un grand moment de théâtre, qui donne à réfléchir sur la noirceur de l'âme humaine.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor