El baile

El baile
  • Théâtre du Rond-Point des Champs-Élysées
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Billets à 40,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

De la coupe du monde de Football à la dictature, d'une crise économique à l'autre, du traditionnel tango aux musiques actuelles qui résonnent dans les milongas ou dans un espace public toujours investi de musique : toute une histoire de l'Argentine est ainsi évoquée avec grâce et trouve dans les corps une incarnation surprenante, entre récit et geste.

Une évocation de l'histoire à travers les évolutions de danseurs dans un social club qui fait la preuve de son efficacité.

Note rapide
4,3/10
pour 3 notes et 3 critiques
1 critique
Note de 1 à 3
33%
2 critiques
Note de 4 à 7
67%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
16 sept. 2019
6/10
1 0
Je ne connaissais pas le travail de Mathilde Monnier, et je n'ai pas du tout adhéré à sa chorégraphie.

Un peu déçue quand même, sachant qu'elle a adapté à sa façon la pièce de Penchenat "le bal", dont j'avais vu l'adaptation cinéma par Ettore Scola.

Rien à voir avec ce que j'espérais.
16 sept. 2019
0,5/10
1 0
Sûrement une erreur de choix.
Nous voulions voir de la danse "moderne" avec une musique sud américaine que nous aimons.
Nous n’avons pas vu de danse ou si peu et pas entendu de musique ou si peu...
Un ennui terrible !! Ça oui.
Sûrement un spectacle pour initiés. Certains avaient l’air ravis, j’en suis encore stupéfait.
12 sept. 2019
6,5/10
2 0
Les comédiennes puis les comédiens entrent un par un, comme une présentation officielle : un coup d’œil au public, un petit « c’est moi » malicieux. Ils entrent avec leur personnalité, leur spécificité, l’ambiance est posée : cette troupe est composée d’individus, chacun est présent, fier, content d’être là et prêt à prendre sa place dans la partie qui va se mener sur scène.

Cela commence comme un jeu, dans une profusion de sons, morceaux de chants, cris, et puis ce sont des pas esquissés sans réelle unité ni sens apparent, des interventions individuelles mais toujours en interactions avec les autres.
Ils agissent pour se montrer, pour être remarqué des autres. Cela donne l’impression que certaines scènes sont improvisées et que les comédiens, comme dans un de ces social club que l’on trouve à Buenos Aires, se cherchent, se provoquent, se titillent, se frottent, s’effleurent… Tantôt parade amoureuse, tantôt compétition, le tout dans le jeu et le plaisir d’être ensemble. Cette première partie est à la fois déconcertante, parfois drôle, mais aussi un peu longue et répétitive et l'on attend qu’ils entrent dans le vif du sujet. Et en effet, quand il s’y mettent réellement c’est un réel bonheur : danses individuelles et décomplexées, danses expressionnistes où les violences en Argentine s’invitent, et puis ce magnifique tango d’une poésie joyeuse…

En conclusion, un spectacle inégal qui reste très intéressant.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor