top5 (2)

Des journées entières dans les arbres

Des journées entières dans les arbres
De Marguerite Duras
Mis en scène par Thierry Klifa
Avec Fanny Ardant
  • Fanny Ardant
  • Nicolas Duvauchelle
  • Agathe Bonitzer
  • Jean-Baptiste Lafarge
  • Théâtre Gaîté-Montparnasse
  • 26, rue de la Gaîté
  • 75014 Paris
  • Edgard Quinet (l.6), Gaité (l.13)
Itinéraire
Billets de 42,95 à 44,00
Evénement plus programmé pour le moment

Une vieille dame revient des colonies pour passer un séjour à Paris. Elle va y retrouver son fils qu'elle n'a pas vu depuis plusieurs années.

Ce fils, qu'elle aime d'un amour exclusif, aveugle, dévorant, est un minable flambeur qui vit avec une entraîneuse plus jeune que lui.

Que peut-elle encore attendre de celui qui, enfant, passait des journées entières dans les arbres à chasser les oiseaux plutôt que d'aller à l'école ?
Que peut-elle encore attendre de celui, l'orgueil de sa vie, qui ne changera plus jamais ?

Sans doute rien, si ce n'est cette passion folle, qui jusqu'au bout liera mère et fils, au-delà de tout.

 

Marguerite Duras est une intellectuelle écrivaine et dramaturge née en 1914 et décédée en 1996. Ses oeuvres les plus réputées sont "L'amant" (Prix Goncourt 1984) et "Hiroshima mon amour". Sa pièce de théâtre "Des journées entières dans les arbres" avait également été adaptée en film en 1977 et avait alors remporté le prix Jean Cocteau.

 

La pièce Des Journées Entières dans les Arbres a été récompensée de la Tomate AuBalcon 2014 de la pièce qui se croit plus intelligente qu'elle ne l'est vraiment.

 

362

 

L'avis de la rédaction : Une pièce sur les relations parent-enfant et les rêves déchus d'une mère qui se rend compte que son fils ne suit pas la voie qu'elle aurait voulue. Névrosée, dans l’attente de la mort, elle nourrit une relation compliquée, à la fois tendue et fusionnelle avec sa progéniture.

Dans cette adaptation les décors d’après guerre, assez simples, nous transportent dans une autre époque. On se réjouit de la belle mise en scène, notamment de la soirée arrosée en boite de nuit qui délie les langues.

Si vous aimez la jolie plume de Marguerite Duras, si vous avez toujours rêvé de la lire sans jamais vous lancer ou si vous avez envie de découvrir cet auteur, le théâtre de la Gaité Montparnasse vous en offre une occasion rêvée.

 

Note rapide
6,7/10
pour 7 notes et 6 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
4 critiques
Note de 4 à 7
71%
2 critiques
Note de 8 à 10
29%
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
19 févr. 2014
8,5/10
299
0
Pour les admirateurs de Duras, voilà un spectacle à ne pas manquer !
Fanny Ardant et Nicolas Duvauchelle (entre autres) s'emparent de la langue de Duras avec une maestria telle qu'on les croirait liés par les liens du sang. Leur relation presque incestueuse...
Lire la suite
Meilleure critique négative
5 mars 2014
4/10
347
0
Que dire sur cette pièce ? C'est étrange car on aimerait en dire du bien mais... L'affiche est alléchante avec 2 acteurs que l'on aime au cinéma mais qui se révèle au final excessivement décevante...
Fanny Ardant, toujours aussi belle, toujours aussi...
Lire la suite
Toutes les critiques
5 mars 2014
4/10
347 0
Que dire sur cette pièce ? C'est étrange car on aimerait en dire du bien mais... L'affiche est alléchante avec 2 acteurs que l'on aime au cinéma mais qui se révèle au final excessivement décevante...
Fanny Ardant, toujours aussi belle, toujours aussi rayonnante, toujours aussi sensuelle, mais aussi toujours tellement Fanny Ardant !
Aucune surprise, Fanny Ardant ne sait faire QUE du Fanny Ardant ! Résultat : elle ne colle pas au personnage et tout comme un Nicolas Duvauchelle qui ne bouleverse pas le spectateur. Rajouter à cela quelques petits défauts de connaissance du texte de la part d'une grande actrice que nous ne nommerons pas pour ne pas vexer la susceptibilité de Fanny Ardant... Oups !

Un texte de Duras et une mise en scène qui vous met mal à l'aise dès le début à cause de la proximité malsaine entre une mère et son fils et qui ne vous permet pas de rentrer dans l'histoire, au même titre que le jeu décevant des acteurs.

La seule bonne surprise c'est le jeune Jean-Baptiste Lafarge que j'avais déjà remarqué dans le film "Les yeux de sa mère" (avec Deneuve et Duvauchelle). Cet acteur est le seul à vraiment intégrer la mesure de son rôle et à en rendre toute les nuances.
19 févr. 2014
8,5/10
299 0
Pour les admirateurs de Duras, voilà un spectacle à ne pas manquer !
Fanny Ardant et Nicolas Duvauchelle (entre autres) s'emparent de la langue de Duras avec une maestria telle qu'on les croirait liés par les liens du sang. Leur relation presque incestueuse est traitée avec amertume et passion, et l'ambiance parfois pesante est restituée avec intelligence dans la mise en scène de Thierry Klifa.
A voir.
2 févr. 2014
7/10
273 5
Fanny Ardant a une telle voix qu'elle pourrait lire un annuaire, on l'écouterait parler.
La pièce et le texte de Duras sont sympa mais j'ai moyennement accroché parfois même j'ai eu des absences.
Et la fin est bizarre comme si il manquait une dernière scène.
Coup de chapeau aux musiques interprétées par Alex Beaupain.
2 févr. 2014
7/10
278 2
Fanny Ardant très bonne dans le rôle de la mère. Elle porte la pièce, qui n'aurait aucun intérêt avec une autre actrice.
1 févr. 2014
5/10
300 3
On s'ennuie dans cette pièce de Marguerite Duras. J'ai passé la première partie de la pièce à attendre qu'elle décolle, puis la seconde partie à regarder ma montre.
Ni drôle, ni triste, ni rien.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor