top5 (5)

De l'autre côté de la route

De l'autre côté de la route
De Clément Koch
Mis en scène par Didier Caron
Avec Laurence Pierre
  • Laurence Pierre
  • Maaïke Janssen
  • Gérard Maro
  • Dany Laurent
  • Maymouna Gueye
  • Théâtre Michel
  • 38, rue des Mathurins
  • 75008 Paris
  • Havre-Caumartin (l.3, l.7, l.8, l.9, RER A et E)
Itinéraire
Billets de 14,00 à 42,00
Evénement plus programmé pour le moment

Eva Makovski vit cachée dans une maison de retraite luxueuse.

Ce sont les Laboratoires Lexo qui lui financent sa prison dorée. Pour qu'elle se taise.

Cette éminente chercheuse en sait trop sur le scandale des pilules aux effets secondaires dévastateurs. Avec son sale caractère, elle serait capable de réveiller cette affaire enfouie sous le tapis depuis des années.

Aujourd'hui, elle reçoit la visite d'une jeune journaliste assez pugnace, qui vient réveiller son passé.

 

Une comédie drôle et touchante, par l'auteur de Sunderland.

639

La critique de la rédaction : 8/10. De L’autre Côté de la Route aborde un sujet brulant d’actualité avec beaucoup d'humour et d’intelligence.

A l’heure où les médias mènent de plus en plus d’enquêtes -parfois un peu trop à charge- sur les grandes entreprises qui n’ont pas toujours des pratiques exemplaires, nous suivons une journaliste bien décidée à élucider le mystère des pilules des laboratoires Lexo. Ces laboratoires trainent des casseroles depuis 40 ans… Des centaines de victimes des effets secondaires de leurs médicaments seraient ravies de les voir se faire condamner.

Nous sommes captivés par l’histoire et son intrigue parfaitement ficelée, les rebondissements de ce texte bien écrit nous surprennent.

Quant à eux, les personnages sont travaillés et restent attachants, malgré leurs gros défauts. La scientifique froide, clé de voûte de l’enquête, la journaliste "fouille-merde" qui ne parait pas très épanouie, la vieille dame qui perd complètement la tête...  Tous nous font rire à de nombreuses reprises avec leurs traits de caractère !

Nous reprochons seulement le léger manque de dynamisme des acteurs par moment. Peut-être parce que la pièce ne se jouait que depuis deux semaines lorsque nous l’avons vue.

C’est en tout cas un excellent moment de théâtre. À ne pas manquer !

Note rapide
7,5/10
21 pour 21 notes et 16 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
6 critiques
Note de 4 à 7
38%
10 critiques
Note de 8 à 10
62%
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
28 sept. 2015
8,5/10
426
0
Avouez qu’une histoire de scandale pharmaceutique dans une maison de retraite en Suisse ne semble pas bien engageante au premier abord. Le jeune Clément Koch parvient pourtant à tisser une comédie dramatique percutante sur la mort et la solitude avec...
Lire la suite
Meilleure critique négative
11 oct. 2015
6/10
399
1
"De l'autre côté de la route" tourne autour d'un thème déjà largement utilisé au théâtre, au cinéma, en littérature ... et qu'on peut résumer par un cliché : la lutte du pot de terre contre le pot de fer.
Avec cette fois pour accessoires, la solitude...
Lire la suite
Toutes les critiques
6 déc. 2015
8/10
371 0
Un thème pas facile et assez inédit au théâtre mais traité avec beaucoup d'intelligence et de l'humour à toute épreuve.

Pour rire et pour réfléchir, c'est une belle pièce, bien écrite, extrêmement bien interprétée. Peu de défauts à part quelques longueurs, c'est une vraie trouvaille.

Son succès est mérité !
6 déc. 2015
9,5/10
391 0
Magnifique pièce, jeu des acteurs excellent, thèmes intéressants, plusieurs sujets traités avec intelligence, finesse. Très intéressant.
On s'attache aux acteurs très rapidement. Enfin une pièce intéressante et bien jouée.
Une très bonne soirée.
Merci.
30 nov. 2015
8/10
387 0
Cette pièce est la petite merveille de la rentrée.

Elle mêle humour et tendresse. Le jeu d'acteur est impressionnant.
Bref, c'est la pièce à voir.
30 nov. 2015
7,5/10
360 0
Un sujet particulièrement original et un casting fabuleux. Quelle belle recette pour cette pièce à la fois drôle et intelligente.
Le thème, de prime abord, fait froncer les sourcils : scandale de laboratoire pharmaceutique et enquête dans une maison de retraite. Quand on lit le synopsis, on a plutôt l'impression d'un épisode de Cash investigation. Et pourtant, on rit beaucoup grâce à Madame Lessieur et son personnage plus qu'attachant, grâce à Hortense la femme de ménage africaine et ses attitudes folkloriques. On rit beaucoup, et de la mort surtout.

Dans la salle, un public hétérogène : des jeunes trentenaires et personnes âgées. C'est ce qui fait plaisir : c'est une pièce intergénérationnelle, unique en son genre.

Rien à redire ! Quel bon moment passé au théâtre Michel.
22 nov. 2015
8/10
235 0
Tout démarre par la mise en scène de la mort d'Eva Makowski dans sa chambre d'une maison de retraite suisse. Un peu glauque me direz vous... mais rapidement elle se relève d'entre les morts et la pièce décolle lentement, un peu trop lentement, j'ai failli rester sur le bord de la route, à défaut de passer de l'autre côté.

Puis la pièce prend une tournure, alambiquée certes, mais intéressante car les thèmes abordés sont rarement présents au théâtre. Clément Koch, l'auteur du très beau Sunderland, nous sert encore une fois une histoire rare et belle.

On est époustouflé par la prestation de Maaïke Jansen, on rit avec Laurence Pierre et Dany Laurent.
Le seul point négatif est le personnage un peu trop caricaturé de Clémence.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor