top5 (2)

Camille Claudel 1864-1943

Camille Claudel 1864-1943
De Christine Farré
Mis en scène par Christine Farré
Avec Christine Farré
  • Christine Farré
  • Jean-Marc Bordja
  • Nicolas Pignon
  • A la Folie Théatre
  • 6, rue de la Folie-Méricourt
  • 75011 Paris
  • Saint Ambroise (l.9)
Itinéraire
Billets de 17,50 à 22,50
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Le destin splendide et tragique de Camille Claudel, artiste de génie et de folie !

Dans un décor dépouillé, éclairé parfois aux chandelles, l'histoire de Camille Claudel prendra vie. Entourée par Octave Mirbeau et Eugène Blot, amis et témoins de son génie et de ses drames intimes, Camille Claudel sera tour à tour jeune et en pleine possession de ses moyens, puis glissant peu à peu vers la maladie sous l'oeil bienveillant de ses amis dramaturges et critiques de l'époque qui l'ont toujours soutenue. La folie prendra alors la place de la sculpture.

Un spectacle de chair et d'émotion.

 

316

 

L'avis de Josiane (rédaction AuBalcon) : Malheureusement, nous avons été déçus.

Des scènes effrayantes, un rythme décousu, des acteurs manquant de charisme, des décors manquant de charme… Cette adaptation fait ce qu’elle peut ; on aimerait voir autre chose qu’un souffle haletant et un regard vide pour incarner la folie de la célèbre sculpteur.

Si vous ne connaissez pas Camille Claudel, il vous sera difficile de comprendre la finesse et l’intérêt de son œuvre avec cette pièce. Mieux vaut regarder le film éponyme de 1988 avec Isabelle Adjani ou encore celui de 2013 avec Juliette Binoche.

 

Note rapide
5,7/10
pour 3 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
19 oct. 2014
6/10
87 0
De bons acteurs, une mise en scène intéressante... Mais une pièce très décousue qui perd un peu le spectateur.

On suit la vie de Camille Claudel au travers de ses différentes correspondances avec les personnes qui l'entouraient. Cependant, les lectures ne sont pas chronologiques, on passe de 1913 à 1890 pour revenir à 1920 par la suite. Il est ainsi plus difficile de s'attacher au personnage et d'entrer dans l'histoire.

Un autre regret : dans cette mise en scène, Christine Farré choisit de nous montrer une Camille Claudel soumise à sa folie quel que soit le moment de sa vie. Si elle n'a pas la même noirceur selon les moments, elle nous parait tout de même malade dès le début de sa relation avec Rodin. N'aurait-il pas été intéressant de la voir sombrer petit à petit en débutant avec un esprit sain ?

Une pièce tout de même intéressante qui permet de découvrir l'étendue du jeu de Chrisrine Farré.
12 sept. 2014
6,5/10
93 0
Camille Claudel aurait eu cent-cinquante ans cette année.

L’occasion pour Christine Farré de lui rendre hommage à la Folie-Théâtre avec un spectacle nourri de sa correspondance avec Rodin et de ses amis, et de ses soutiens critiques. De son exaltation créatrice, à ses doutes en passant par son internement en asile psychiatrique, cette jolie adaptation trace un fil narratif cohérent et charme par la simplicité de sa délicate mise en scène.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor