top5 (10)

Adieu M. Haffmann

Adieu M. Haffmann
De Jean-Philippe Daguerre
Mis en scène par Jean-Philippe Daguerre
Avec Charlotte Matzneff
  • Charlotte Matzneff
  • Franck Desmedt
  • Julie Cavanna
  • Grégori Baquet
  • Alexandre Bonstein
  • Salomé Villiers
  • Théâtre Rive Gauche
  • 6, rue de la Gaité
  • 75014 Paris
  • Edgard Quinet (l.6), Gaité (l.13)
Itinéraire
Billets de 18,00 à 32,00
À l'affiche du :
9 octobre 2018 au 21 décembre 2018
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 17:30
    • 19:00
Réservation de tickets

Au milieu de la seconde guerre mondiale, les allemands occupent la France.

A Paris, en 1942, un marché peu ordinaire est conclu dans la boutique du bijoutier juif Joseph Haffmann. Ce dernier propose à son employé de lui confier son commerce et de le loger clandestinement en échange.

Pierre Vigneau accepte la prise de risque tout en formulant lui aussi une requête : stérile, il demande à Haffmann d'offrir à sa femme un enfant... Le pacte faustien est ainsi posé.

Combien de temps ce marchandage sera-t-il supportable ?

  

Adieu Monsieur Haffmann a été récompensée de 4 Molières : du théâtre privé, de l'auteur, du comédien dans un second rôle pour Franck Desmedt et de la révélation féminine pour Julie Cavanna (2018).

263

La critique de la rédaction : 8.5/10. Époustouflés par cette pièce de théâtre !

L’intrigue de l’homme qui demande à sa femme de coucher avec un autre pourrait faire penser à une pièce de boulevard. Elle contrebalance l’intrigue principale, ce même homme cache son patron bijoutier juif dans sa cave. Ces deux histoires s’articulent très bien, nous sommes complètement happés par l’enchaînement de mini scènes rythmées avec des dialogues intelligents, efficaces, avec des sous-entendus et des doubles sens.

Les acteurs sont sensibles, nous nous prenons d’empathie pour chacun des personnages. Sauf peut-être ce couple haut en couleurs qui débarque dans la dernière séquence, pleine d’intensité et de suspense. Eux sont à la fois humains et cruels. L’actrice Charlotte Matzneff est remarquable.

L’ensemble est très bien mis en scène et le fil rouge musical donne encore davantage de consistance.

À ne pas manquer !

Note rapide
Toutes les critiques
11 nov. 2018
9/10
3 0
En apparence une pièce qui aurait pu être jouée d'avance mais qui se révèle d'une très grande finesse.

Les caractères des personnages sont très bien brossés et reflètent à merveille les conséquences et les choix induits par cette période sombre.

J'ai vraiment passé un bon moment de théâtre !
29 oct. 2018
3/10
16 0
Adieu M. Haffmann, je n’irai pas vous revoir !
Terriblement ennuyeux. Du vieux théâtre, pas moderne, sans rythme, interprétation terne. Tout y est prévisible. Le dîner final est un pensum, alors qu’il est supposé être le morceau de bravoure. Et que dire de l’épilogue qui informe sur le sort de Otto Abenz et des tableaux mais pas sur celui de H ni de sa famille ?

Je me sens très seule dans mon irritation. La salle était comble et ravie, comme ici les autres critiques.
22 oct. 2018
7/10
22 0
Je vais détonner car contrairement à à peu près tout le monde, la mise en scène par mini séquences m'a gênée.
A force d'interrompre le fil par ces noirs complets j'avais tendance à ne plus réussir à entrer dedans car en attente de la prochaine coupure... En gros au lieu de suivre l'histoire je me demandais à chaque fois si c'était là que le noir allait s'abattre... Ça a vraiment haché mon attention.
Mis à part ce souci de mise en scène, sur l'histoire, les comédiens, les décors et astuces d'optimisation d'espace et lieu j'ai trouvé que les éléments étaient parfaits.
15 oct. 2018
8,5/10
22 0
C'est une histoire qui s’inscrit dans l’histoire avec un grand H.

Une tranche de vie comme les temps de l’occupation allemande ont dû en rencontrer beaucoup. Un récit avec son lot de secrets, de doutes et d’âmes torturées.

Jean-Philippe Daguerre, qui nous a souvent charmé par ses mises en scène précises et dynamiques, nous livre aujourd’hui un texte généreux et sobre. On assiste dans un dosage parfait d’humour et de profondeur à une de ces sales petites histoires où se côtoient les lâches et les héros du quotidien. Cette œuvre sensible met en avant la noirceur de l’âme humaine mais aussi sa fragilité devant les choix que les hommes sont parfois obligés de faire.

Les comédiens si parfaitement dans leur rôle nous entraînent dans ce ce triangle pernicieux dont il ne semble pas avoir la maîtrise. La mise en espace éclaire et accompagne parfaitement le récit.
15 oct. 2018
8/10
26 0
Une pièce qui trouve son rythme progressivement au cours du spectacle, pour atteindre son apogée à la fin.

Un très bon moment.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor