Critiques pour l'événement Chicago
7 mai 2019
8/10
4 0
Mogador radine un peu, sauf pour le prix des places, quand le décor se résume à l'orchestre !

A part ça l'excellente performance des danseurs et des chanteurs, en particulier Sofia Essaïdi, est remarquable. Tout cela est très professionnel, la musique jazy à souhait est un pur régal.
On se croirait à Las Vegas.
11 avr. 2019
9/10
1 0
J'ai adoré ce spectacle ! La scénographie sobre ne m'a pas dérangée et j'ai beaucoup aimé qu'on voit les musiciens (avec une cheffe d'orchestre femme en prime, c'est à saluer car rare !). Je me suis complètement laissée porter par les très bonnes chansons, l'atmosphère, l'intrigue ! (Je précise que je n'avais jamais vu Chicago, ce qui fait que je n'ai pas de point de comparaison) Bravo aux artistes qui sont tous et toutes superbes !
13 mars 2019
9/10
2 0
Les acteurs sont excellents et la musique également.
La disposition des musiciens est magnifique, cela change et leur donne une place sympa.

J’ai passé un super moment.

C’est plus moderne que les comédies du Châtelet que j’ai trouvé parfois un peu « poussiéreuses ».
23 janv. 2019
8/10
5 0
Oui, la mise en scène n'est pas spécialement originale. Mais quel plaisir de voir en France cette comédie musicale culte. Les actrices sont parfaites, les costumes sublimes et les chansons en français passent parfaitement.

Un vrai petit bonheur !
12 janv. 2019
8/10
38 0
Un moment époustouflant !

Des danseurs et chanteurs exceptionnels, j'ai vraiment adoré cette comédie musicale qui tranche avec les spectacles habituels de Mogador. La qualité des artistes est particulièrement à souligner, Sofia Essaidi est sublime.

Bravo !
31 oct. 2018
10/10
34 0
En se renseignant sur l'histoire de cette oeuvre, je note que ce spectacle, qu'il soit présenté sur les planches ou bien sur grand écran, est avant tout une performance incroyable mêlant musique, théâtre, danse et chant, le tout avec une élégance "scandaleusement chic". Et pour cela, l'adaptation française de Stage Entertainment (conforme à celle que l'on peut voir à New York) ne déroge pas à la règle. Aussi, dès les premières secondes du show (qui, pour moi, était donc une grande découverte), emportée sur des sonorités jazzy en plein cœur du Chicago des années 1920, j'ai été littéralement scotchée et bluffée par cette belle mise en avant de l'Art du spectacle musical.

Une mise en scène épurée mais qui nous en met plein la vue :

Pour la mise en scène de cette adaptation française, la production Stage Entertainment a l'honneur de travailler avec la chorégraphe Ann Reinking (première interprète de Roxie Hart pour la reprise du spectacle en 1996).
Avec une mise en scène semblable à celle de Broadway, c'est-à-dire très épurée, sans décor ni changements importants de costumes, on retrouve l'imposant orchestre live en plein milieu de la scène. Composé de 14 musiciens et faisant partie intégrante du show, on a l'impression que l'orchestre est présenté un peu comme le "M.C." car il officie dans la narration de l'histoire, la présentation des entrées et sorties des personnages. J'ai particulièrement apprécié cette place importante donnée aux musiciens qui, au final, contrôlent chaque seconde de l'histoire par la musique (versions originales), ainsi que les bruitages du spectacle (avec notamment une grande précision en fonction du jeu des artistes).
Et puis, il y a aussi la danse... Avec des chorégraphies très travaillées dans le style Bob Fosse, on retrouve des figures de toute beauté : tout y est cadré au millimètre près. D'ailleurs, j'ai été particulièrement bluffée par le tableau Cell Block Tango, le tableau We Both Reached For The Gun où Billy Flynn utilise Roxie Hart comme une marionnette, ainsi que le tableau du procès de Roxie Hart présenté de manière spectaculaire.
Je n'ai pas non plus été insensible aux voix magistrales et au jeu théâtral très juste, où chaque protagoniste, que ce soit les personnages principaux ou l'ensemble, est mis en avant et où l'on s'attache ici facilement à chacun d'entre eux parce qu'ils déclenchent en nous plusieurs émotions tout au long de la représentation (c'est ici un des éléments clefs pour montrer toute la beauté d'un vrai spectacle vivant, à mon goût).

Qui dit Théâtre Mogador, dit "adaptation française" :

Venons-en maintenant à la traduction française. Certains diront qu'ils préfèrent la version anglaise quelque soit le spectacle, mais ici, après avoir vu le show, je me rends compte que la traduction est importante pour la bonne compréhension de l'histoire (surtout si l'on n'a pas vu le film), et ici c'est une adaptation de qualité !
En effet, dans Chicago, le Musical, chaque tableau a son importance dans l'histoire, et l'adaptation est donc essentielle. La version française de Chicago présentée à Mogador est directement inspirée du spectacle présenté à Broadway, avec une bande-son identique (et tout aussi entraînante !).
Certes, j'ai toujours une petite appréhension à l'idée d'entendre en français des titres que j'ai toujours eu l'habitude d'entendre en anglais, mais je pars du principe que Stage Entertainment fait preuve depuis des années de suffisamment d'expérience et d'un grand savoir-faire dans la conception de comédies musicales adaptées au public français.

Une histoire et un message de fond qui nous parlent encore aujourd'hui :

Chicago, le Musical, c'est aussi la mise en avant de femmes qui ne se laissent pas marcher sur les pied, à la fois fortes et déterminées dans leurs rapports face aux hommes qui les trahissent ou les blessent.
On note aussi l'impact des médias dans l'influence qu'ils ont sur la pensée des gens, chose très présente dans l'histoire tout comme de nos jours également. Ici, c'est l'exemple du personnage de Roxie Hart qui nous démontre bien cette influence avec son désir de faire la Une des journaux.
Alors, vous l'aurez compris, je crois qu'ici, on part sur un bon gros coup de cœur pour Instants Spectacles. A la fois drôle, fin et touchant, tout (absolument tout) est rassemblé pour en faire un spectacle somptueux, sophistiqué, de la mise en scène à la mise en avant des arts vivants (danse, musique, théâtre, chant), en passant par des artistes pluridisciplinaires bluffants et duquel on ressort en ayant l'envie de danser en fredonnant l'air de All That Jazz. Encore une jolie pépite signée Stage Entertainment qui ne m'a pas laissée indifférente, et qui m'a même particulièrement impressionnée. Alors, on n'hésite pas et on va vite découvrir ce spectacle digne de Broadway !
24 sept. 2018
8/10
20 0
Qu'on se le dise, à Mogador, "Il faut que ça jazz", et ça n'y manque pas.

Une très belle réussite, avec un premier tableau qui swingue et accroche tout de suite : des voix sublimes, des harmonies superbes, et des danseurs sensuels qui forment un ensemble enchanteur.

L'orchestre, présent directement sur scène, a une double fonction, puisque dans cette scénographie épurée et minimaliste, c'est aussi un élément de décor. Les costumes aussi étonnent, tenues de représentations, nous évoquant le côté irréaliste de l'action, de ses personnages : on est au spectacle, dans leur réalité aussi.

La mise en scène est ici, comme c'est l'habitude à Mogador, identique à la production jouée actuellement sur Broadway (et où il fait partie des records de longévité, pas mal !).
La version française a juste traduit le livret et les chansons (avec brio, par Nicolas Engel qui avait déjà signé les adaptations du Fantôme et de Grease), et point positif, la salle est équipée d'un surtitrage pour que nos amis anglophones puissent aussi profiter de cette production parisienne.

On évitera simplement d'y venir avec de trop jeunes enfants, les thématiques un peu grivoises étant omniprésentes tout au long des tableaux (et servies par de bien séduisantes danseuses).

Les personnages, avec peu de scènes de jeu, disent tout en musique, avec d'inoubliables chorégraphies et des interprétations réjouissantes, en particulier celle de Carien Keizer qui prête ses traits à Roxie : la comédienne a déjà endossé ce rôle dans la version allemande du musical, et on sent toute l'étendue de son talent dans ce personnage qu'elle connaît par coeur.

On comprend aisément, avec tous ces ingrédients, comment ce show est devenu un classique dans le monde entier : Paris ne sera pas en reste !
24 sept. 2018
8,5/10
14 0
Magnifique spectacle, avec des artistes au top. Beaucoup d'humour dans les chants, les deux héroïnes principales sont excellentes, et surtout une magnifique chorégraphie.
La présence des musiciens sur la scène renforce l'unité de cette comédie.

Une comédie musicale qui a les qualités de Singin'in the rain, à ne pas manquer.