Un Grand Moment de Solitude

Un Grand Moment de Solitude
De Josiane Balasko
Avec Josiane Balasko
  • Josiane Balasko
  • Kader Boukhanef
  • George Aguilar
  • Justine Le Pottier
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets de 23,00 à 60,00
Evénement plus programmé pour le moment

Simon Perez est agoraphobe. Ce psychothérapeute célibataire de quarante-cinq ans n'est pas sorti de chez lui depuis maintenant trois ans.

Brigitte Gaillard, une autre psy, vient régulièrement à son cabinet pour le traiter. Apparemment efficace et pleine de bon sens, elle a, elle aussi, un gros problème. Elle est accumulatrice compulsive et son appartement est devenu un tel bazar qu'elle ne peut plus exercer chez elle faute de place.

Mais Brigitte a un autre secret qui va bouleverser l'existence de Simon…

 

Josiane Balasko est une actrice et scénariste de 64 ans récompensée par deux 'César' (meilleur scénario original et césar d'honneur). Elle a fait partie de la fameuse troupe du Splendid et a joué dans Les Bronzés, Les Bronzés font du ski, Le Père Noël est une ordure...

Sa dernière apparition au théâtre était en 2011 dans une pièce qu'elle avait écrite : La Nuit sera Chaude. 

 

La pièce Un Grand Moment de Solitude a été récompensée de la Tomate AuBalcon 2015 de la comédie sans blague.

 

922

La critique de la rédaction : Une comédie qui a oublié qu'elle devait faire rire !

Nous suivons l'histoire d'un psy malade d'agoraphobie qui consulte une consoeur -Josiane Balasko- dans son cabinet. Celle-ci oblige l'homme à accueillir chez lui un pirate informatique recherché par le monde entier... Une trame rigolote dans un joli décor qui ne débouche finalement sur rien d'intéressant.

Rien ne nous tient en haleine.

Un grand moment de Solitude se résume à 1h45 d'ennui pour seulement quelques sourires. Les traits d'humour ne sont ni lourds, ni trop faciles comme dans beaucoup de comédies… Ils sont trop rares et quand ils viennent enfin ils tombent totalement à plat.

Les acteurs n’excellent pas, même si Josiane Balasko s'en sort mieux que les autres. Pour leur défense, ils jouent des personnages sans intérêt, qui ne disent pas grand-chose lorsqu'ils parlent.

Complètement atone, le confrère psy de Balasko ralenti le rythme de la pièce déjà pas terrible.

Si vous voulez rire et vous détendre, passez donc votre chemin. Allez plutôt voir la comédie L'Appel de Londres ou le spectacle d'humour Garnier contre Sentou.

 

Note rapide
3,4/10
pour 8 notes et 4 critiques
2 critiques
Note de 1 à 3
63%
2 critiques
Note de 4 à 7
38%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
22 mai 2015
2/10
307 1
Et bien je n'ai pas accroché non plus. Un sourire par ci par là mais qui ne suffisent pas.

L'humour et les dialogues, sont poussés et cela devient très vite lourd. La présence de Josiane Balasko n'y changera rien. Platitude totale aussi bien par les comédiens que par le scénario.

Les applaudissements sans passion ni conquis du public à la fin, semblaient être simplement un symbole de politesse et de respect à l'égard de Mme Balasko et de son travail.
16 avr. 2015
6,5/10
278 1
Je vais faire remonter un peu la note de cette pièce dans laquelle j'ai trouvé une Josiane Balasko absolument géniale. Pour les passionnés de psychanalyse, les caricatures du psychorigide, de l'angoisse de mort, de l'accumulatrice compulsive et de la paranoïa font sourire.

Les deux personnages secondaires (Jimmy Bobcat et Rosalie) ralentissent lourdement le spectacle, leurs textes sont parfois trop longs, leurs apparitions parfois inutiles. Si je trouve le personnage de Balasko absolument génial, celui de son confrère psychanalyste est, quant à lui, beaucoup trop prévisible.

Le décor, un magnifique appartement au plancher apparent et aux bibliothèques sur mesure, est superbe.

En bref, une bonne soirée malgré quelques longueurs !
9 avr. 2015
5/10
302 0
Ah la déception que voilà… ça aurait pu être vraiment drôle mais les traits d’humour ne sont pas assez fréquents et c’est dommage car on rit grâce des saillies très réussies sans lourdeur ni vulgarité. Mais le rythme est inégal et on se désintéresse de la pièce par moment.

Josiane Balasko ne semblait pas à l’aise par moment dans son personnage de psy, notamment dans les scènes avec son ‘mari’, elle est très raide sur scène et ne sourit même pas lors des salutations à la fin de la pièce.

Les autres comédiens sont des faire-valoir plutôt sympathiques mais ils ne portent pas la pièce.

On aurait aimé que ça disjoncte complètement et que l’histoire parte en sucette.
9 avr. 2015
3,5/10
338 1
Cette pièce est un grand moment de solitude pour les spectateurs aussi.

Nous étions 4 et aucun de nous n'a aimé. Aucune dynamique ne se crée et la mayonnaise ne prend pas sur scène.
Le seul passage drôle que je retiendrai est celui où Josiane Balasko débarque en bonne sœur, dans un superbe costume.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor