top5 (2)

Rupture à Domicile

Rupture à Domicile
De Tristan Petitgirard
Avec Benoît Soles
  • Benoît Soles
  • Olivier Sitruk
  • Hélène Seuzaret
  • En tournée dans toute la France
Itinéraire
Billets de 22,00 à 40,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Rompre n'est jamais agréable, alors pourquoi ne pas payer quelqu'un pour le faire à votre place...

Un soir, Eric Vence fondateur de "Rupture à domicile", est missionné par Hyppolite pour annoncer à sa compagne qu'il a décidé de la quitter. C'est là qu'Eric tombe sur Gaëlle, son ex, partie il y a 7 ans sans la moindre explication.

 

Un trio amoureux inédit se met alors en place: l'ex, la femme et le futur-ex. C'est le début d'un poker menteur explosif dont personne ne ressortira indemne...

La critique de la rédaction : 5/10. Une petite comédie de boulevard qui ne sort malheureusement pas du lot.

Elle raconte l’histoire d’un homme qui s’est spécialisé dans les ruptures amoureuses pour des tiers. Aujourd’hui, il est envoyé en mission par un 'drôle d'oiseau' en couple avec son ex' petite amie.

Le postulat de départ est amusant mais malheureusement la qualité des dialogues ne suit pas. Les bons mots sont rares et les blagues restent un peu lourdes et faciles, elles donnent pour la plupart une impression de déjà-entendues. On sourit et rit trop rarement.

L’histoire, un peu plate, manque de rebondissements. Quand ceux-ci arrivent enfin, ils sont trop attendus et on tourne en rond.

Quant aux acteurs, leur jeu ne nous a pas transcendé.

Rupture à Domicile est une pièce ni désagréable, ni très enthousiasmante.

Note rapide
6,2/10
17 pour 17 notes et 13 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
6%
10 critiques
Note de 4 à 7
71%
3 critiques
Note de 8 à 10
24%
Toutes les critiques
1 févr. 2018
4/10
28
Rupture à domicile, voilà un boulevard qui m’a laissé dans l’impasse. Je m’attendais à passer une bonne soirée, mais j’ai été déçu. Si le texte est relativement bien écrit (évitant de tomber dans le graveleux), il n’a provoqué chez moi aucun éclat de rire. A aucun moment. J’ai souri à quelques occasions, mais rien de plus.

L’aparté d’Olivier Sitruk en début de pièce est long et la fin malheureusement sans surprise.
Les comédiens se démènent sur scène, mais je n’ai pas cru à ce couple, à ce fiancé stressé qui en fait un peu trop, à cette fiancée qui a tendance à s’énerver rapidement et à ce directeur d’agence dont le stoïcisme face à la situation laisse pantois.

Quant au décor, est-ce dû à une ouverture de scène trop large, mais toujours est-il qu’il paraissait très pauvre. Je me suis même demandé s’il ne manquait pas des éléments et si les cartons posés contre un mur n’avaient pas été installés à la hâte pour meubler un peu ce vide.

Au final, cet imbroglio amoureux m’a laissé de marbre. Dommage.
5 janv. 2018
6,5/10
34
Comédie sympathique & bien rythmée.
Acteurs très bons.
10 avr. 2016
6,5/10
159
Une comédie sentimentale sans prétention divertissante et plutôt réussie.

Le scénario assez original est intéressant. Un "spécialiste" de la rupture (Olivier Sitruk) est payé par un client pour rompre en son nom avec une femme que le client souhaite quitter lâchement. Sauf que finalement cette femme se trouve être l'ex du spécialiste de la rupture, dont il est toujours amoureux. La rencontre devient explosive, surtout quand le client décide d'annuler la rupture.

La pièce met un peu de temps à démarrer. Au début il y a quelques blagues qui ne font pas vraiment rire. Puis progressivement la situation s'installe, le rythme devient plus soutenu et on commence à rire de bon cœur. Le texte évite les blagues trop potaches et reste globalement toujours dans le "bon ton". On évite aussi les personnages trop caricaturaux et les (trop) grosses ficelles des comédies de boulevard. Bref, parce qu'elle évite les écueils, la pièce est assez réussie. Il s'agit d'une "love story" contemporaine portée sur les planches avec un beau happy end. Rien que pour ça, les amateurs du genre ne seront pas déçus.

À voir pour passer un bon moment divertissant avec un triangle amoureux qui fait rire sans tomber dans les travers de certaines pièces de boulevard.
5 juil. 2015
7/10
292
Une pièce à l'humour efficace portée par de bons acteurs et une idée de départ pour le scénario très amusante.

Pourtant il y a quelques longueurs. La pièce aurait gagné à durer un peu moins longtemps et le texte aurait pu être plus recherché.
Mais c'est quand même une bonne comédie.
29 mai 2015
7,5/10
304
Un moment très sympa passé à la comédie Bastille. Si Rupture à domicile ne nous fait jamais éclater de rire, c'est tout de même une pièce pendant laquelle on sourit beaucoup et qui nous permet de ressortir l'esprit léger.

L'histoire est originale : rien que l'existence d'un homme assez cynique pour se faire payer afin de rompre à la place de ses clients suffirait à faire rire. Mais lorsqu'il tombe sur son ex dont il semble toujours amoureux... Le personnage devient plus sympathique et l'action parfaite pour le lancement d'un boulevard. Très appréciable dans ce texte : pas d'humour lourd orienté sur le sexe qui empêche parfois d'accrocher. Les mensonges des uns et des autres créent des quiproquos sans fin et finissent tous par ressurgir pour le plus grand plaisir du public.

Hélène Seuzaret nous offre une Gaëlle pétillante et caractérielle, capable de passer du rire à la colère en l'espace d'une seconde. L'actrice ne tombe pas dans le cliché et ses crises d'énervement font rire les spectateurs de bon coeur. Le duo Olivier Sitruk / Tristan Petitgirard est également bien interprété. Les relations de supériorité s'alternent au fur et à mesure que l'un et l'autre apprennent des éléments nouveaux sur leur "concurrent", jusqu'à arriver à la victoire absolue d'un des personnages.
Si les ressorts sont assez faciles et prévisibles, ils nous permettent tout de même de passer un moment de détente.

Enfin, la mise en scène est agréable à regarder, jouant sur les aller-retours entre le salon (la scène) et la cuisine (en coulisse) d'où les acteurs prennent part à l'action uniquement par la parole. La pièce débute et se termine par une vue identique d'Eric, le personnage d'Olivier Sitruk, qui se confie au public, marquant ainsi la remise à zéro de l'histoire. Les décors sont sympas, particulièrement le clin d'oeil aux demoiselles de Rochefort que les connaisseurs auront repéré dès la première scène... Pour en comprendre l'origine à la fin.

Un moment très agréable, donc.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor