top5 (1)

Les Justes

Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Peut-on sauver l'homme de son esclavage et de lui-même contre son gré ? Ou faut-il l'éduquer pour qu'il puisse se rebeller contre l'inacceptable ?

Une petite cellule d'activistes s'attelle à un projet qui la dépasse : supprimer la tyrannie et bannir les injustices, à commencer par l'élimination du grand-duc. Une révolution, donc. Elle sera menée par des hommes et des femmes qui vivent, s'aiment, se disputent, mais qui devront s'effacer devant l'Organisation.
Au sein du groupe deux approches s'affrontent : les plus modérés affirment qu'il n'est pas permis, au nom de la révolution, de s'en prendre à des innocents. Pour Stepan, ce sont des meurtriers délicats... Il préconise une révolution absolue, quitte à ce que le peuple pour lequel il lutte en paye le prix fort. 

Albert Camus obtient le prix Nobel en octobre 1957 "pour l'ensemble d'une oeuvre qui met en lumière, avec un sérieux pénétrant les problèmes qui se posent de nos jours à la conscience des hommes".

 

Note rapide
8/10
pour 1 note et 0 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
0 critique
Note de 8 à 10
100%
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor