top5 (1)

Le Bruit des Loups

Le Bruit des Loups
De Etienne Saglio
Avec Etienne Saglio
  • Etienne Saglio
  • Brahim Takioullah
  • Bastien Lambert
  • Théâtre du Rond-Point
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Billets à 40,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Quand tout est impossible, le travail du magicien commence.

Étienne Saglio, magicien animiste, crée avec virtuosité un rêve tangible. Il déplace et retourne le réel pour donner à voir pour la première fois ce qu’on connaît depuis toujours.

Il invite à un voyage inouï, une balade dans une forêt envoûtée, envoûtante, avec loups, géants, plantes animées et un renard narrateur du conte.

Note rapide
6,8/10
pour 3 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
33%
2 critiques
Note de 8 à 10
67%
Toutes les critiques
6 nov. 2021
8/10
4
Étienne Saglio nous emporte dans son univers onirique, peuplé de géants, d'animaux sauvages et de feuilles d'arbres joueuses.
Tel un Petit d'homme, l'enfant perdu du bruit des loups trouve refuge non pas dans la jungle mais dans la forêt avoisinante.
Étienne Saglio crée de toute pièce un héros qui apprivoise peu à peu les éléments qui l'entourent. Il découvre un monde proche du fantastique. Dans une quête initiatique, il apprend à communiquer avec la nature et les créatures qui habitent ce monde du merveilleux.

Désormais adulte notre héros se retrouve rattrapé par son enfance. Rappelé à elle par un rat farceur ou par des feuilles mortes bien vivantes, il replonge dans ces instants passés en compagnie de ces rencontres invraisemblables. Invraisemblables, pour celui qui ne croit plus à la magie de l'enfance.
Dans une scénographie impressionnante et envoûtante, le damier du carrelage de la maison se transforme en une forêt majestueuse, pleine de secrets.
La musique se mêle aux bruissements du sous-bois et berce le conte d'une douce mélancolie.
La lumière qui se faufile à travers la cime des arbres, beigne la scène d'un clair obscure et oscille entre la pénombre inquiétante et l'aurore envoûtante.

La magie d'Étienne Saglio ouvre les portes d'un monde fantastique aux perceptions troublées.

Hostile, généreuse, la nature est tout à la fois. Elle est nos cauchemars, nos craintes et nos espoirs, notre rapport au monde, à l'autre.
Dans une fable enchanteresse Étienne Saglio éveille nos sens endormis et révèle notre capacité à nous émerveiller.
Derrière une porte, enfouis au fond de nous, existe encore nos cabanes d'enfants, nos refuges peuplés d'amis imaginaires. Un monde vaste, bienveillant, hors du social et proche de nos aspirations les plus profondes.

Étienne Saglio, magicien de l'âme peuple la scène d'un univers qui parle à tous.

Un moment hors du temps, magique.
4 nov. 2021
8,5/10
2
- Mais ça pépille ce soir !
Jocelyne montre du doigt à son mari les nombreux enfants dans la salle.
- Non Henri ? tu ne trouves pas qu’il y a beaucoup d’enfants ?
Riton, lunettes au bout du nez, lève péniblement les yeux de son téléphone. Un regard vite fait. Un grognement approbateur plus tard, il retourne à son match. Lui, c’est le tennis. Il regarde Gaël Monfils.
Pour Jocelyne, Monfils est au tennis ce que Marlène Sasseur est au diner de cons : Une bonne vanne, mais délicate à placer.

Sentant son désarroi, Anna, sa voisine, réagit. Elle a quitté un mari presqu’aussi enthousiaste, elle connaît.
- Je suis bien d’accord avec vous. Je viens souvent et j’ai rarement vu autant d’enfants le soir. Même en période de vacances.
- Le spectacle doit être spécial, vous savez ce qui se joue ?
- Ah mais oui. Vous avez raison. Il y a, il me semble, de la magie dedans.
- De la magie ? Génial ! Tu entends Henri ce que dit la dame ?
- …
- Il n’a pas vraiment l’air avec nous votre Henri.
- Une question d’habitude vous savez. Pour le faire réagir, il y a une solution qui marche très bien, regardez – Mais ce ne serait pas Carla Bruni qui arrive là-bas ?
Henri se redresse instantanément. Un suricate en alerte. Le nez levé, la babine sensiblement retroussée, le regard porte au loin, il scrute. On s’attend à l’entendre siffler pour alerter ses congénères.
- Où ça ? je ne la vois pas…
- Ah non… j’ai dû me tromper mon cœur.
- Ce que tu es mauvaise actrice Jocelyne… Et j’ai raté une balle de break en plus.

- Vous voyez Anna, nous sommes presque complices, il m’écoute encore parfois. Mais il faut pour cela que je parle d’une belle femme. De droite.
- Comme Brigitte Macron ?
- Ohhhh, mais vous êtes taquine vous !
Elle ponctue d’une dense bourrade du coude qui secoue un peu la frêle Anna.

La pénombre se crée. Riton s’apprête à rater le 2ème set. Ce stress léger va vite s’estomper. Pour la magie, c’est certain. Pour la beauté aussi.
De la magie, il en est question à double titre dans cette représentation. Celle qui habille l’introduction fait douter, fait rechercher le « truc ». Elle fait sourire aussi, cocasse et rigolote, comme une manière de souligner l’humilité de la posture.
L’autre est celle du théâtre. La pure magie qui fait que, sans un mot, nous voyageons, imaginons, inventons. Sans un mot, par la précision du jeu et de la scène, l’évasion est présente. Les doutes assaillent, titillent agréablement. Et la beauté des instants créés, des jeux de lumière nous envoute. Les yeux grands ouverts, l’émerveillement est constant. Du petit prince à Curwood, de Tatayet aux contes enfantins, voilà bien une heure rare et originale. Une heure pour enfant, qu’il ait grandi ou pas.

Plus enfant, même s’il n’a pas grandi beaucoup, Henri sourit, purement. Ses traits détendus contrastent avec son absorption préalable. Il se moque du résultat, enlace Jocelyne tendrement. Les gestes lents de l'apaisé.
Ce câlin finit, Jocelyne se retourne. Anna a applaudi, enchantée. Elle réalise :
- Ho, mais pardonnez-moi, je réalise que je ne vous ai même pas présenté Gaël, …
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor