La réunification des deux Corées

La réunification des deux Corées
De Joël Pommerat
  • Théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 18, boulevard Saint-Martin
  • 75010 Paris
  • Strasbourg-Saint-Denis (l.4, l.8, l.9)
Itinéraire
À l'affiche du :
24 avril 2024 au 14 juillet 2024
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
Achat de Tickets

La Réunification des deux Corées est une mosaïque de vingt fragments du discours amoureux. Avec réalisme et humour, Joël Pommerat y explore la complexité des liens humains, et plus particulièrement le mythe de l’amour. À travers une série de situations concrètes, il met en jeu les possibles de nos affections, de l’obsession au manque, en passant par le quiproquo, le marchandage, la pulsion ou la rupture. Radiographie des passions de tous les temps selon les modalités de notre siècle, par échos, reprises et variations ouvertes à l’imagination du spectateur.

La Réunification des deux Corées a été créée en 2013 à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. Les spectateurs étaient installés sur un gradin en bifrontal. Aujourd’hui, dix ans après la création, Joël Pommerat (accompagné par Éric Soyer) souhaite repenser la scénographie du spectacle pour l'adapter à une configuration frontale, tout en gardant son atmosphère si particulière.

19

L'AVIS DE LA REDACTION : 9,5/10

Foule sentimentale !

A travers vingt scènes jubilatoires, Joël Pommerat brosse un portrait au vitriol de la complexité des rapports amoureux.
Vingt scènes cocasses, cruelles, troublantes, percutantes .....
Parfois très courtes, toujours pertinentes, quelques coups de pinceaux suffisent à poser l'action.

Sans unité narrative, mais sur une même thématique, elles alternent mouvements d'union ou de rupture, et brossent le portrait de relations où l'aveuglement domine.

Tirant un vrai parti de la profondeur de la scène sublimement éclairée, formidablement secondé par la scénographie d'Eric Soyer, Pommerat nous invite dans son univers si particulier.

Un grand bravo aux neuf comédien(nes) qui, tour à tour, maris, amants, femmes, parents ou prostituées nous emportent dans ce tourbillon de situations inattendues mais ô combien convaincantes.

Deux heures férocement drôles saluées par une salle comble et comblée !

Sylvie Tuffier

Note rapide
9,5/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
30 avr. 2024
9,5/10
5
Foule sentimentale !

A travers vingt scènes jubilatoires, Joël Pommerat brosse un portrait au vitriol de la complexité des rapports amoureux.
Vingt scènes cocasses, cruelles, troublantes, percutantes .....
Parfois très courtes, toujours pertinentes, quelques coups de pinceaux suffisent à poser l'action.
Sans unité narrative, mais sur une même thématique, elles alternent mouvements d'union ou de rupture, et brossent le portrait de relations où l'aveuglement domine.

Tirant un vrai parti de la profondeur de la scène sublimement éclairée, formidablement secondé par la scénographie d'Eric Soyer, Pommerat nous invite dans son univers si particulier.

Un grand bravo aux neuf comédien(nes) qui, tour à tour, maris, amants, femmes, parents ou prostituées nous emportent dans ce tourbillon de situations inattendues mais ö combien convaincantes.

Deux heures férocement drôles saluées par une salle comble et comblée !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor