top5 (2)

Illusions perdues

Illusions perdues
De Balzac
Mis en scène par Pauline Bayle
  • Théâtre de la Bastille
  • 76, rue de la Roquette
  • 75011 Paris
  • Voltaire (l.9)
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Après Iliade et Odyssée d'après Homère présentés au Théâtre de la Bastille en janvier 2018 etChanson douce de Leïla Slimani à la Comédie-Française en 2019, Illusions perdues de Balzac sera la quatrième œuvre littéraire adaptée au théâtre par Pauline Bayle.

L'adaptation des textes d'Homère révélait l'origine orale du récit, la flamboyance de l'épopée, l'universalité et l'éternité des mythes, mais aussi la variété des parcours initiatiques. 

Illusions perdues offre, quant à lui, une puissante oralité des dialogues, glisse du sublime au sordide et met à nu les aspérités et les failles de l'âme humaine.

Tout individu a des aspirations multiples qu'il confronte à la réalité de son époque. De ce choc naît une force capable de mettre en marche et de bousculer le monde et les hommes. Dans Illusions perdues,c'est l'ambition, liée à un féroce appétit d'amour, de gloire et d'argent qui jouera ce rôle. L'auteur dévoile les rouages de cette dynamique à travers les intrigues, les luttes et les échecs de chacun des personnages qui trouvent et prouvent leur force en affrontant les aléas souvent cruels des rapports sociaux.

La Restauration et la monarchie de Juillet ont vu la naissance d'une nouvelle bourgeoisie triomphante ayant pour principal souci de faire de l'argent. Lucien de Rubempré en est l'exemple même et, à travers son ascension puis sa déchéance, illustre parfaitement ce que Georg Lukács nommera la « capitalisation de l'esprit », et que Balzac résumait par : « Dis-moi ce que tu as, je te dirai ce que tu penses ».

Note rapide
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
3 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
8 déc. 2021
9/10
1
Honorer Balzac.

Après nous avoir captivé avec son Odyssée, Pauline Bayle entreprend un autre voyage avec l'adaptation de ce chef d'oeuvre de Balzac.
Et parvient à nous surprendre une fois encore.

Avec son style inimitable, elle fait souffler un vent de nouveauté sur la scène.
Cette scène où 100 spectateurs assis entourent le plateau comme un ring où se joue une destinée.
Celle de Lucien - géniale Jenna Thiam - poète qui se brûle les doigts à la recherche de la gloire.

C'est un théâtre brut et exigeant dans lequel rien ne vient distraire l'oeil ni l'oreille. Et où le talent des comédiens retentit.

Il faut oublier le film - formidable - de Xavier Giannoli.
Ici c'est une autre proposition que nous fait Pauline Bayle.
Sans artifices.

Un romanesque aux allures de combat de boxe !
23 oct. 2021
10/10
1
Une pièce culturellement intéressante qui réussit à montrer l'essentiel d'une œuvre de 700 pages.

Elle est jouée remarquablement par des acteurs puissants (la Jeune Jenna qui tient le rôle clé est sublime), dans une mise en scène d’une grande modernité sans aucun temps mort avec des grands moments (Coralie dans sa danse est d'une poésie sensuelle magnifique). Les acteurs interviennent dans un rythme soutenu comme s'ils montaient tour à tour sur un ring, changeant de rôle avec une habilité confondante, époustouflant !

Allez voir « illusions perdues » au théâtre de la Bastille une lumineuse fresque balzacienne, un régal !
7 oct. 2021
10/10
2
Pauline Bayle adapte le roman de Balzac et met en scène avec une cohérence et une fluidité enivrante l’ascension fulgurante puis la déchéance du jeune héros balzacien, noyé dans les affres de la réussite.

Illusions Perdues est l’histoire de ce jeune poète provincial qui, enivré par son succès dans les salons d’Angoulême, se retrouve perdu et déboussolé une fois arrivé à Paris. A force de complicités et de stratagèmes, Julien de Rubempré trouvera sa place dans le milieu du journalisme et signera son éphémère réussite, mais aussi la fin de sa carrière littéraire.
Étourdi par le succès, il consumera dans les bras d'une actrice de boulevard les derniers feux de son insouciance et de sa naïveté.

Autour du personnage central c'est toute la société littéraire du Paris des années 1820 qui évolue. Ici, exit le milieu familial et Angoulême. Pauline Bayle centre le propos sur la vie parisienne de Julien et ce choix est d'autant plus cohérent que le jeune poète oubliera rapidement ses origines et ses proches. L’omission, voulue, est comme un rappel sans pardon à cette négation du sacrifice des siens.

Tendue comme un ring, la scène devient le lieu de tous les possibles, là où tout se joue et se délie. La scène épurée est à la fois la mansarde, le quartier latin, la salle de rédaction du journal, le théâtre. De cette scène Pauline Bayle en fait le lieu de toutes les ambitions, de toutes les vengeances et manipulations.

Charlotte Van Bervesselès, Hélène Chevallier, Guillaume Compiano, Alex Fondja et Jenna Thiam font battre le cœur du texte nourri des espoirs et des illusions qui animent les esprits de cette jeunesse du XIXème siècle. Ils exultent tout le romantisme des personnages pris au piège des intérêts d'un milieu littéraire âpre et cruel. Leurs corps palpitent à un rythme effréné qui emporte les personnages, incapables de réfléchir, happés par le tourbillon des mœurs parisiennes.

En des moments de tension sublimes, la scénographie fiévreuse et intense insuffle ce frisson que seule la lecture des grands textes littéraires apporte. Les scènes chorégraphiées d'adoubements, de mises aux nues ou de vengeances sont toutes marquées par un souffle à la fois épique, sauvage et solennel.

Dans une mise en scène puissante Pauline Bayle donne son souffle au roman d'apprentissage de Balzac. Le théâtre, 'Ce premier amour de tous les esprits poétiques' devient la scène des passions du jeune Lucien dans un tourbillon d'effets narratifs surprenants et enivrants.
Un théâtre littéraire, moderne, incandescent.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor