Hamlet

Hamlet
De Shakespeare
Mis en scène par Thomas Ostermeier
Avec Lars Eidinger
  • Lars Eidinger
  • Les Gémeaux
  • 49, Avenue Georges Clemenceau
  • 92330 Sceaux
Itinéraire
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

La folie gagne Hamlet.

Le roi, son père, est mort subitement d’une maladie étrange et sa mère s’est remariée un mois plus tard avec le frère du défunt. Les nuits d’Hamlet sont peuplées de visions : le roi lui affirme qu’il a été empoisonné par son propre frère et lui intime la vengeance.

Afin de camoufler ses plans meurtriers, Hamlet décide de passer pour fou, mais il finira par perdre pied. Le monde devient à ses yeux un marécage putride, le désir et la sexualité des abîmes menaçants et sans fond ; les amis qui l’entourent sont devenus des espions manipulés par son beau-père pour le surveiller, même Ophélie, sa bien-aimée, fait partie du complot. Le vengeur se sent traqué : derrière chaque tenture, derrière chaque rideau se cachent des traîtres.

Shakespeare décrit la cour danoise comme un système politique corrompu, qui deviendra pour Hamlet le labyrinthe de sa paranoïa : meurtres, délations, manipulations et passions dévorantes sont les armes de ce combat pour le pouvoir. Seul être scrupuleux dans un système qui ne l’est pas, Hamlet scellera ainsi son tombeau. Avec ce paradoxe de celui qui doit agir, mais en est incapable, Shakespeare propose une analyse toujours valide du dilemme intellectuel entre la pensée complexe et l’acte politique. Ainsi l’éloignement croissant de la réalité, la manipulation de la vérité et de l’identité, la perte de repères trouvent échos dans une interprétation qui met au premier plan la stratégie de l’esquive et du double-jeu.


Pour recentrer l’oeuvre de Shakespeare autour de son héros interprété par Lars Eidinger, Thomas Ostermeier a choisi une équipe réduite de comédiens ; six acteurs pour jouer une vingtaine de rôles, privilégiant les scènes où Shakespeare dépeint, à travers la cour danoise, un système politique fait de meurtres, de corruption, de passions au service d’une volonté de pouvoir. Impossible, semble dire Shakespeare, de donner place à la complexité de la pensée quand il faut agir, et agir vite, politiquement. C’est ce handicap à choisir dans le champ des possibles qui rend Hamlet inapte au pouvoir et le conduit inexorablement vers sa mort, elle-même annonciatrice de l’effondrement du royaume danois tel qu’il fonctionnait. Sommes-nous alors si loin des questionnements d’aujourd’hui ? se demande, et nous demande, Thomas Ostermeier, qui s’adresse à Shakespeare pour nous donner matière à réflexion dans un ici et maintenant plein de zones d’ombre, d’incertitudes et de manque de repères.

 

Note rapide
8,5/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
8,5/10
14 0
Ma première fois au Schaubühne, ma première pièce d'Ostermeier également, je m'installe tout en haut de cette petite salle, je remets en place la capuche de mon sweat, mon sweat c'est mon meilleur ami quand je vais au théâtre, c'est l'habit parfait puisqu'il se fait oublier, mon sweat il a vu du sang et des larmes couler sur un plateau, il a vu des bredouillements, des imprévus, il a vu des cataclysme et des idéaux, et ce soir là, encore, il allait vivre une expérience particulière.

Je lève enfin le regard et je regarde la scène, un rectangle, dans le sens de la longueur, recouvert de terre, et dessus, au fond, une petite parcelle qui coulisse, caché par des rideaux, assez vite la lumière s'éteint et on a droit à l’enterrement pitoyable et interminable du père de Hamlet, très juste d'ailleurs, le père d'Hamlet n'a pas un enterrement de roi, il a un enterrement de paysan, et quand enfin le cercueil est recouvert on enchaîne avec la fête.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor