Critiques pour l'événement La cerisaie, Rodrigues
14 janv. 2022
8/10
2
Une polyphonie complexe et électrique.

La proposition que nous fait Tiago Rodrigues du chef d'oeuvre de Tchékhov à l'Odéon est en effet au premier abord plutôt déroutante .....

Sur la scène, immense, des chaises alignées et en guise de cerisiers, des arbres métalliques offrant un décor déshumanisé.
Chacun des comédiens joue sa partition, en solo, soulignée par une musique rock plutôt grinçante.
Les ruptures entre les scènes sont très brusques, ponctuées par les riffs de la guitare électrique, et laissent bien peu de place à l'émotion !!

Mais petit à petit, nous rentrons dans l'histoire, pris entre les soubresauts des objets et des corps et la lenteur inhérente à la pièce.
A cet égard, la mythique scène du bal est particulièrement réussie.

Les comédiens sont tous excellents, rassemblés autour de Lioubov, incarnée par la grande Isabelle Huppert. Toujours présents sur scène, même quand ils ne jouent pas, ils incarnent à la perfection la réalité et la complexité de leur personnage.

Bien sûr, nous n'oublierons jamais la sublime version de Clément Hervieu-Léger à la Comédie française cet automne !

Mais il faut de tout pour faire un monde, même et surtout si celui ci est en train de disparaître ...