top5 (1)

Un Mardi en Novembre

Un Mardi en Novembre
De Julien Séchaud
Mis en scène par Annie Vergne, Isabelle Delage
Avec Annie Vergne
  • Annie Vergne
  • Julien Séchaud
  • Ghislain Geiger
  • Juliette Stevez
  • Isabelle Delage
  • Le Guichet Montparnasse
  • 15, rue du Maine
  • 75014 Paris
  • Montparnasse (l.4, l.6, l.12, l.13)
Itinéraire
Billets de 17,50 à 22,50
Evénement plus programmé pour le moment

Et si le souvenir du disparu aidait les vivants à régler leurs propres problèmes ?

Emotion garantie pour des situations qui parlent au coeur de chacun avec des dialogues percutants, authentiques, souvent drôles, parfois cinglants mais toujours tendres.

 

Dans cette comédie dramatique aux accents tchékhoviens, c'est une famille touchée par le deuil et fragilisée par la maladie qui tente de survivre.
Après la première phase de colère qui pousse à tout rejeter d'un bloc, l'absence engendre le questionnement.
Chacun se raccroche alors à ses souvenirs.
Chacun se pose la question : Pourquoi ? Peu à peu, ces êtres meurtris vont se rapprocher, se parler, s'expliquer...

 

Note rapide
8/10
pour 2 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
2 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
11 sept. 2016
8/10
64 0
C'est une belle pièce sur la maladie d'Alzheimer et sur la façon dont une famille 'explose' ou se ressert pour faire face à la fatalité inéluctable.

Les comédiens sont justes et servis par une mise en scène épurée qui ne brouille pas les émotions qui se succèdent. C'est joué avec finesse et le propos ne tombe pas dans le pathos.

J'ai beaucoup aimé.
9,5/10
147 0
« Un mardi en novembre »… Le jour qui déclencha la suite, l’emballement et la résolution de vies entremêlées par des nœuds complexes et des non-dits, par des amours rentrés voir empêchés.

C’est un beau texte pour une belle histoire.

Les sujets traités nous approchent plus ou moins, nous concernent sans aucun doute. La maladie et ses ravages sur le l’image de soi et l’image des autres. La mort pour bientôt et pourtant déjà là au travers de conversations fantasmagoriques avec un être cher disparu et avec soi aussi. Ces conversations composées de remords et de souvenirs permettent la prise en main et en conscience du deuil peu à peu assumé.

Oui, c’est un beau texte pour une belle histoire.

L’émotion ne quitte pas les personnages. Elle est à fleur de peau, elle rampe jusqu’à nous pour nous transporter tout le long du spectacle, sans pathos. C’est une émotion simple et juste, parfois drôle, comme dans la vie.

La mise en scène épurée d’effets grandiloquents (ouf !) laisse ouverte la porte à l’imagination du spectateur. Elle sert fidèlement le texte et permet aux comédiens des jeux sincères et intenses.

Oui vraiment, c’est un beau texte pour une belle histoire et c’est un beau spectacle.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor