top5 (1)

Ring

Ring
De Léonore Confino
Mis en scène par Catherine Schaub
Avec Sami Bouajila
  • Sami Bouajila
  • Audrey Dana
  • Théâtre du Petit Saint Martin
  • 17, rue René Boulanger
  • 75010 Paris
  • République (l.3, l.5, l.8, l.9, l.11)
Itinéraire
Billets de 21,45 à 36,80
Evénement plus programmé pour le moment

Cette pièce comique mène une réflexion en 12 scènes sur le sens et les non sens de la vie amoureuse. D’Adam et Eve aux parents, amants, divorcés en passant par les veufs, tous oscillent entre amour et moments difficiles. Sur ce terrain de jeu, les clichés sautent et chacun de bat à l’instinct pour exister et s’épanouir.

Attention aux passages brusques de l’amour et du rire aux gros orages. D’une étincelle se déclenche un immense feu de forêt, d’un quiproquo commence une bataille, d’un battement d’aile une tempête dévastatrice, et ce malgré la bonne volonté des deux adversaires…

Que vous veniez en couple solide, en plein doute, avec un flirt ou une amante d’un soir, vous ne resterez pas impassibles face à ces ellipses de vie.

Mais alors, le titre « Ring » fait allusion à l’alliance de mariage ? Pas seulement.

 

Léonore Confino, auteur de la pièce souhaite que « les spectateurs sortent de Ring aussi épuisés qu’après avoir assisté à un combat de boxe, le désir au ventre de retourner à la vraie vie pour aimer et panser les blessures. ». Ce spectacle a donc aussi une fonction de thérapie de couple !

 

326

 

L'avis de la rédaction : L'histoire commence d'un rythme assez lent et avec une certaine legereté de jeu. Ainsi, il nous est difficile de croire au véritable amour de ces couples que les deux comédiens nous proposent.

On appréhende un peu... Puis, au fur et a mesure on reconnait la performance des deux acteurs, en plus de l'effort d'une mise en scène moderne et d'une bande son sympa.

Les scènes s'enchainent rapidement parfois de façon décousue et en passant par des clichés de caractère, comme la femme hystérique, mais on apprécie l'engagement des comédiens autant moralement que corporellement. 

Les quadragenaires, les quincagenaires (et au-delà) rient beaucoup, les plus jeunes moins, peut-être plus pudiques...
Sûrement faut-il avoir vécu en couple longtemps, s'être mariés, avoir eu des enfants pour apprécier la pièce à sa juste valeur.

Note rapide
Meilleures critiques
Meilleure critique positive
14 nov. 2013
7/10
461
6
Une belle pièce tantôt drôle, tantôt émouvante. On réfléchit sur le couple et on se laisse emporter par les acteurs qui jouent admirablement bien.
Meilleure critique négative
15 oct. 2013
4,5/10
319
4
Il y a des bons spectacles que l’on conseille à ses amis et des mauvais que l’on déconseille. C’est le principe du bouche à oreille. Et il y a tous ceux dont on ne parle pas. Ring en fait partie. Il n’y a rien à dire sur ce spectacle. Ce n’est pas vraiment...
Lire la suite
Toutes les critiques
19 févr. 2016
8/10
130 0
La pièce écrite par Léonore Confino et mise en scène par Catherine Schaub fait un tabac au Théâtre du Petit Saint-Martin et ce n'est que justice.

Salle comble. Aucun siège vacant grâce au regard scrutateur des ouvreurs. Il est plus que prudent de réserver. Mais cela vaut le coup.

D'abord parce qu'une pièce de théâtre écrite par une femme, et montée par une autre c'est rare. Ensuite parce que le sujet est formidablement traité. Enfin parce que ce n'est pas un énième spectacle sur les relations amoureuses mais une écriture résolument contemporaine, interprétée dans un décor en perpétuel remaniement, où les deux comédiens "donnent tout".

Cela commence avec Adam et Eve au paradis blanc. L'ennui s'installe. Elle éprouve un désir d'épanouissement intellectuel. il lui demande de ne plus penser. Chacun devient le ou la Camille de l'autre et c'est parti à un rythme d'enfer. L'amour occupe un espace pavé de bonnes intentions mais qui tourne au règlement de comptes au premier malentendu.

Ce n'est pas l'effet comique qui est recherché, mais on rit beaucoup, surtout par connivence avec l'un ou l'autre. Ils n'ont pas la même idée de la sexualité. De toutes façons hommes et femmes en prennent pour leur grade, un peu comme dans la vraie vie ... un peu plus on dira ... jusqu'à la fin, très poétique : Ecoute le présent, comme il est beau, et comme il a manqué à notre amour.

Entre temps nous aurons assisté à des scènes d'anthologie, comme l'échange de promesses (jure-moi, je te jure), la soirée en boite où je n'ai pas compté le nombre de gin tonic qu'ils auront avalés, un petit jeu de la vérité, et sans doute le baiser le plus long de l'histoire du théâtre.

Le tout chorégraphié sans leur laisser plus de quelques secondes de répit entre deux morceaux. Le niveau physique du jeu des comédiens empêche la caricature. Le traitement est original mais juste et on se demande au final pourquoi les hommes et les femmes continuent à être obsédés par le désir de vivre en couple alors qu'on vient de nous démontrer que l'amour est un sport de combat, ce que l'on savait d'ailleurs en arrivant puisque la chance de passer le cap d'un an de vie commune n'excède par 50%.
18 févr. 2014
8,5/10
309 0
C'est un duo d'acteurs qui enchaînent les scénettes sur la vie de couple.

On se laisse emporter par ce tourbillon de corps qui s'attirent ou se repoussent, dans une mise en scène moderne.

Surtout, Audrey DANA effectue un très grand travail d'interprétation.
Elle est éblouissante notamment dans une scène où elle effectue une déclaration d'amour.
On sent monter l'émotion en elle et par conséquent en nous.
3 déc. 2013
6/10
310 2
Deux acteurs hors pair ! J'ai particulièrement aimé le jeu d'Audrey Dana, qui fait très bien passer les émotions, la joie, la colère et la tristesse.
Ce qui est moins réussi, c'est l'enchaînement des séquences et le manque de construction global...
Mon avis va dénoter mais j'assume. J'aime beaucoup l'écriture de Lenore CONFINO dont j'avais apprécié "Building", premier opus de cette trilogie. Et j'apprécie également la mise en scène de Catherine Schaub. Je trouve la première acerbe, affûtée avec juste ce qu'il faut de cynisme, et la seconde originale, leur association faisant un tout homogène. "RING" est une suite de scènes de la rencontre à la séparation, comme une lutte permanente au sein du couple dans son quotidien pour ne pas sombrer dans la monotonie et l'indifférence.
Si j'ai regretté que le rôle de Camille homme soit un peu étouffé par celui de Camille femme, j'ai tout aimé du reste : le texte, l'utilisation de la lumière et des quelques éléments de décor et surtout la prestation d'Audrey Dana. Assurément pour moi une des bonnes surprises de cette rentrée et j'attends déjà avec impatience l'opus 3 sur la famille programmé au théâtre de la Madeleine à partir de janvier 2014.
14 nov. 2013
7/10
461 6
Une belle pièce tantôt drôle, tantôt émouvante. On réfléchit sur le couple et on se laisse emporter par les acteurs qui jouent admirablement bien.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Rire
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor