L'Île des esclaves

L'Île des esclaves
De Marivaux
Mis en scène par Benjamin Jungers
Avec Nâzim Boudjenah
  • Nâzim Boudjenah
  • Jérémy Lopez
  • Jennifer Decker
  • Stéphane Varupenne
  • Catherine Sauval
  • Comédie Française - Studio Théâtre
  • 99, rue de Rivoli
  • 75001 Paris
  • Louvre-Rivoli (l.1)
Itinéraire
Billets de 13,00 à 41,00
Evénement plus programmé pour le moment
Réservation de tickets

Rescapés d’un naufrage, Iphicrate et Euphrosine, accompagnés de leurs esclaves Arlequin et Cléanthis, échouent sur une île au large d’Athènes où les rapports de force et de classes sont inversés.

Accueillis par Trivelin, le gouverneur du lieu et le maître de jeu, tous les quatre sont sommés d’échanger leurs vêtements puis leurs statuts, et cela à des fins thérapeutiques. Pendant exactement huit jours, les habitants de l’Île des esclaves devront déposer leurs masques pour qu’éclate au grand jour la surprise du sentiment. Inspiré par la commedia dell’arte, Marivaux met cette conversion morale à l’épreuve d’un renversement carnavalesque où le rire subversif corrige « les barbaries du cœur ».

Note rapide
7,5/10
pour 3 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
33%
2 critiques
Note de 8 à 10
67%
Toutes les critiques
30 mars 2014
6/10
153 0
Benjamin Jungers, qui sait nous séduire en tant qu'acteur, n'a pas su nous convaincre en endossant le titre de metteur en scène. Cette Ile des esclaves manque de consistance et d'idée, les comédiens semblent laissés en roue libre et c'est bien dommage.
On ne retient que la performance de l'excellent Jérémy Lopez, les autres comédiens ne parvenant pas à entrer réellement dans leur personnage.
Pas essentiel.
22 mars 2014
8,5/10
213 0
Pièce courte de Marivaux (1h) dans le petit théâtre de la Comédie Française situé sous le Louvre.
Benjamin Jungers met brillamment en scène cette pièce moderne tout en gardant l'esprit de l’époque.
Maitre devenu esclave... Esclave devenu maitre : beaux jeux de miroirs. Au final, on s’aperçoit que l'esclave devenu maitre peut aussi jouir des mêmes droits que sont patron.
En tout cas un des acteurs ressemble de profil a FX Demaison.
16 mars 2014
8/10
167 0
Benjamin Jungers se lance dans la mise en scène avec succès en proposant sa version dépouillée et intelligente de L’Île des esclaves, courte comédie en un acte de Marivaux.
Dirigeant avec simplicité mais clarté cinq acteurs complémentaires, le jeune pensionnaire du Français passe l’épreuve du feu avec un sens de la distinction heureux. La pièce interroge dans un renversement de rôles spectaculaire la tentation de céder au pouvoir, qu’on soit maître ou valet.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor