• Classique
  • Théâtre du Gymnase
  • Paris 10ème
top5 (2)

La Dame de Chez Maxim (Gymnase)

La Dame de Chez Maxim (Gymnase)
De Georges Feydeau
Mis en scène par Alain Sachs
Avec François Rollin
  • François Rollin
  • Guy Lecluyse
  • Christophe Alévêque
  • Sophie Mounicot
  • Théâtre du Gymnase
  • 38, boulevard de Bonne-Nouvelle
  • 75010 Paris
  • Bonne Nouvelle (l.9)
Itinéraire
Billets de 17,00 à 49,00
À l'affiche du :
3 octobre 2018 au 3 février 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 15:30
    • 21:00
    • 20:45
    • 16:30
Réservation de tickets

C’est fou comme l’homme peut parfois se compliquer la vie inutilement…

Il eut été tellement plus simple que le Docteur Petypon expliquât à sa femme que la veille au soir, afin de se détendre après une opération des plus délicates, dans les vapeurs d’un alcool dont il avait un peu trop abusé.

Il s’était tout simplement permis d’inviter la Môme Crevette, célèbre danseuse du Moulin Rouge, à dormir chez lui, et ce bien sûr en tout bien tout honneur...

Madame Petypon aurait certainement compris la chose !

Note rapide
1/10
pour 4 notes et 4 critiques
2 critiques
Note de 1 à 3
50%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
2 critiques
Note de 8 à 10
50%
Toutes les critiques
Il y a 11 heures
1/10
0 0
Ennuyeux, lourd, je n'ai pas ri une seule fois.
10 oct. 2018
10/10
12 1
C'était notre première pièce de théâtre "classique" et toute la famille a vraiment kiffé de ouf (comme dirait la môme). Je sais bien que la pièce date d'il y a 120 ans mais on jurerait que les textes ont été écrits sur mesure pour ce casting incroyable. Un des coups de génie d'Alain Sachs a été de recruter chaque comédien en fonction de sa personnalité et de son adéquation au rôle. Qui d'autre qu'une Sophie Mounicot hilarante pour interpréter Mme Petypon ? Quel meilleur choix que François Rollin pour camper le Général ? Qui serait plus crédible en Petypon, champion du very bad trip, que Christophe Alévêque ? Qui serait plus drôle que Guy Lecluyse dans le costume de Mongicourt ? Quant à la môme Crevette, le choix d'Énora Malagré semble tellement évident à posteriori de par son jeu, sa gouaille et son énergie (répliques, chant, danse, acrobaties…) qu'elle sera pour moi à vie : "la Môme".
Malgré la longueur de la pièce (2h30 avec l'entracte) les rebondissements et le rythme font que l'on ne voit pas le temps passer. Sincèrement, ce premier vaudeville fut pour moi une révélation.
8 oct. 2018
1/10
6 2
Feydeau doit se retourner dans sa tombe devant une telle adaptation (et je dis bien adaptation alors qu'il est écrit que c'est le texte fidèle) qui partait pourtant d'une bonne idée d'Alain Sachs : on se trouve en pleine répétition de la pièce, François Rollin fait le metteur en scène en mimant/soufflant aux comédiens qui sont en plein sur jeu car c'est la phase d'apprentissage.

Mais voilà l'idée de base n'est pas suivie, le metteur en scène devient un comédien et tout est rendu incohérent mais les comédiens continuent le sur jeu et c'est devenu rapidement pénible...

Coté comédien, seule Sophie Mounicot tire son épingle du jeu.

Bref, une triste soirée dans un théâtre inconfortable.
Afficher les 2 commentaires
6 oct. 2018
9,5/10
14 1
J'ai beaucoup ri. Les textes de Feydeau sont ciselés, la mise en scène est très inventive, les décors et les nombreux costumes sont magnifiques. Tous les comédiens (particulièrement François, Sophie et Énora) nous livrent une interprétation remarquable.

Bref, une excellente soirée.

PS : pour le confort des plus grands dans ce théâtre, réservez plutôt les places à la corbeille, c'est nickel.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor