• Classique
  • Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
  • Paris 14ème

Kean

Kean
De Alexandre Dumas
Mis en scène par Alain Sachs
  • Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
  • 20, Avenue Marc Sangnier
  • 75014 Paris
  • Porte de Vanves (l.13)
Itinéraire
À l'affiche du :
9 janvier 2019 au 23 février 2019
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRES
    • 16:00
    • 19:00
    • 20:30
Réservation de tickets

Kean raconte l'histoire d'un fameux acteur anglais qui triomphe au Théâtre Royal de Druny Lane, et que tout Londres, au début du XIX ème siècle, court acclamer.

Mais chez Kean l'homme et le comédien se confondent bien souvent...

Est-il en vérité lui-même ou bien les divers personnages qu'il incarne ?

Un soir, submergé par ses passions amoureuses, Kean explose en pleine représentation d’Othello. 

Kean de Dumas, c'est ni plus ni moins la quintessence même du Theatre.

Dans une profusion de couleurs et d'émotions où le comique et le tragique se côtoient sans vergogne, tous les plus grands thèmes y sont abordés. La quête d'absolu, le donjuanisme, le pouvoir, la folie...

Véritable hommage à Shakespeare, Pirandellien bien avant l'heure, il nous offre avant tout une joyeuse et flamboyante variation sur l'art du comédien, autant que de la comédienne, soit dit en passant.

Appel enflammé à toutes les résistances, hymne effréné à la liberté, il mêle l'imagination fiévreuse et flamboyante d'un Dumas à l'insolente modernité d'un Sartre, nous proposant de surcroît une puissante réflexion sur l'être et le paraître.

Une mise en abîme, un jeu de miroirs permanent au service d'une véritable machine à jouer, qui pousse sans retenue jusqu'à l'ivresse tous les plaisirs réunis de la scène.

Rappelons  ici par ailleurs que la dernière fois que nous avons eu l'occasion d'entendre ce chef d'œuvre, ce fut avec Jean Paul Belmondo qui fit son grand retour au théâtre à travers lui, bien avant d'incarner Cyrano, du reste cousin fort peu éloigné de Kean...

Note rapide
8/10
pour 1 note et 1 critique
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
1 critique
Note de 8 à 10
100%
1 critique
Il y a 11 heures
8/10
0 0
Kean est un acteur londonien du début du XIXème siècle qui a donné toute sa vie à la scène. Homme extravagant et excessif, passionné et fou, il a un besoin extrême d’être au centre de l’attention. L’œuvre de Dumas, adaptée par Jean-Paul Sartre, raconte un épisode de sa vie où l’argent, les femmes et bien sur la scène prennent toute la place.

C’est un hommage au théâtre, une mise en abîme : quel est le rôle, la vie, la place d’un acteur si grand soit-il ? Quelles sont ses rapports aux autres, sont-ils vrais ou sont-ils toujours pervertis par sa position d’éternelle saltimbanque ? Où se place la limite entre le comédien et l’homme ? Quand l’acteur s’arrête-t-il de paraître ?

Tous les personnages vivants dans la périphérie de Kean sont fascinés par sa personnalité et son talent. Le prince de Galles recherche son amitié, les femmes ses faveurs et son serviteur lui est totalement dévoué malgré ses débordements et ses folies.

Deux heures qui passent tranquillement et très agréablement. L’intrigue est plaisante, les tableaux vivants et les comédiens tous excellents. Une mention particulière à Alexis Desseaux, parfait dandy excessif, à la fois généreux, insolent et brillant et à la pétillante Justine Thibaudat qui incarne avec simplicité une Anna dont la nativité et la fraîcheur cache une réelle finesse et intelligence.

Les costumes sont particulièrement soignées.
Une pièce bien agréable !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor