Critiques pour l'événement Kean
17 sept. 2019
5/10
1 0
Je m’attendais à mieux d’une pièce nominée autant de fois aux Molières.

Je n’ai pas du tout accrochée à cette histoire et j’ai trouvé ce personnage de Kean plus qu’antipathique. Je trouve aussi qu’il y’avait beaucoup trop de longueurs.

Une déception.
24 mai 2019
7,5/10
2 0
Vous ne connaissez pas Kean ? Moi non plus avant cette soirée au théâtre de l’Oeuvre. Petite plongée historique : Kean est une pièce d’Alexandre Dumas qui a été adaptée plus d’un siècle plus tard par Jean-Paul Sartre.

Que dire de l’histoire ? Edmund Kean est un comédien shakespearien adulé par la société anglaise. Qui dit adulé, dit courtisé mais aussi séducteur. Il a en particulier séduit Eléna, la femme de l’ambassadeur du Danemark. Ajoutez à tout cela la jalousie du Prince de Galles (de qui est-il vraiment jaloux, je vous laisse le découvrir…) ainsi qu’une jeune femme, Anna, prête à tout pour jouer auprès de Kean. Et saupoudrez de folie, d’ivresse et de démesure pour vous plonger avec délice dans cette soirée.

Le texte est remarquablement écrit, les dialogues s’enchainent à merveille, les comédiens sont vraiment très bons, très investis et tous ont un vrai rôle à jouer, y compris pour les changements de décor. Mention particulière à Alexis Desseaux (que vous reconnaitrez car il interprétait Vincent Motta dans Julie Lescaut) qui trouve un rôle à sa mesure et qui réalise une super performance en incarnant Kean pendant 2 heures sans interruption.

La mise en scène d’Alain Sachs est une valeur sûre. Tout en sobriété (tout en accordant beaucoup d’importance aux petits détails qui changent tout), moderne, efficace !
Un tout petit bémol quant à la durée du spectacle, que j’ai trouvé un peu long.
N’hésitez pas à découvrir Kean !
3 mars 2019
7/10
3 0
Il faut souligner la magnifique prestation d'Alexis Desseaux qui tient avec force, énergie et bonne humeur son personnage. Un rôle qui demande beaucoup de travail et de concentration car il est présent à toutes les scènes. Il tient à merveille son personnage nous permettant de suivre avec enthousiasme tout le récit.

Une belle performance de comédien. Le duo très complice qu'il forme avec Justine Thibaudat est plein de fougue et de fraîcheur. Un plaisir de voir le jeu autour de leur différence qui permet des scènes au combien comique. Comment ne pas éclater de rire lors de la scène d'un classique avec une interprétation catastrophique malgré l'aide du souffleur. C'est le point d'orgue de la pièce. Les autres comédiens, Frédéric Gorny, Sophie Bouilloux, Jacques Fontanel, Eve Herszfeld et Stéphane Titeca moins présents sont tout aussi importants dans la construction de l'histoire. Le point commun entre eux se trouvent dans la qualité de la performance qu'importe le personnage qu'ils incarnent. Un très précis et rythmé travail d'équipe qui permet de créer des représentations de qualité.

Un sublime hommage au métier de saltimbanque avec des artistes talentueux. Kean, une pièce à découvrir.