Expo La Collection Morozov

Expo La Collection Morozov
  • Fondation Louis Vuitton
  • 8, avenue du Mahatma Gandhi
  • 75116 Paris
  • Les Sablons (l.1)
Itinéraire
Billets à 16,00
Evénement plus programmé pour le moment
Achat de Tickets

Présentée pour la première fois hors de Russie, La Collection Morozov rassemble des œuvres majeures de Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Renoir, Monet, Bonnard, Denis, Matisse, Derain et Picasso aux côtés d’artistes emblématiques de l’avant-garde russe tels que Vroubel, Malevitch, Répine, Larionov, Sérov.

Note rapide
8,8/10
pour 7 notes et 7 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
1 critique
Note de 4 à 7
14%
6 critiques
Note de 8 à 10
86%
Toutes les critiques
31 mars 2022
6/10
1
Assez déçue par l'exposition. J'ai préféré la Collection Tchoukine.

La seule oeuvre majeure qui vaut le déplacement" "La ronde des prisonniers" de Vincent Van Gogh, tableau que je ne connaissais pas et qui montre bien le mal être de l'artiste qui d'ailleurs est mort quelques mois après avoir peint le tableau.
29 mars 2022
9,5/10
3
Encore quelques jours pour vous émerveiller de ces icônes de l’Art Moderne collectionnés par les frères Morozov et nationalisés en 1918.
Tous les grands noms de peintres de cette période inventive y sont convoqués : Auguste Renoir, Manet, Cézanne, Toulouse-Lautrec, Pierre Bonnard, Gauguin, Munch, Derain, Picasso , Van Gogh ( l’inattendue « Ronde des prisonniers »), Matisse, Maurice Denis, Rodin, Camille Claudel. Mais aussi les russes Malévitch et Natalia Gontchavora. De quoi enivrer vos sens. Toutes ces œuvres ont été exceptionnellement prêtées pour la première fois par la Galerie Trétiakov, le Musée Pouchkine de Moscou, et le musée de l’Ermitage de Saint Pétersbourg.

C’est l’occasion de découvrir des artistes russes de grande valeur comme Valentin Sérov, à l’origine de l’affiche de l’exposition « Portrait d’ivan Abramovitch Morozov », comme Konstantine Korovine « Un café à Paris » années 1890 et « En barque » 1888. Martiros Sarian vous surprendra avec son style bien particulier « La Rue. Constantinople » 1910 ou « Devant le grenadier » 1907. Ou bien Ilia Machkov « Autoportrait » 1911 Je recommande vivement cette exposition incontournable.
8 mars 2022
9,5/10
0
Magnifique exposition à ne pas manquer, fatigante certes, mais quelles beautés et la scénographie est très bien faite.
Portraits de famille, puis oeuvres de Gauguin, Bonnard, Manet, etc, sculptures aussi de Rodin et Claudel.
Des tableaux que l'on risque de ne pas revoir d'ici longtemps !
17 févr. 2022
9,5/10
2
Extraordinaire.
Extra en dehors de l’ordinaire
C’est la rencontre de l’esprit, la sensibilité, le regard d’un étranger, d’un russe qui vient à Paris acheter de la peinture …. Les peintres français sont bons libres, inventifs, avec une connaissance solide et un je ne sais quoi de charme d’audace … Bref c’est la France qui attire tout le monde et nous voilà aujourd’hui grâce à ces acheteurs russes devant une véritable collection cohérente, exigeante, qui nous fait vibrer … les
Matisse, Vuillard, Marquet, Gauguin, Picasso, Derain,Cezanne, Redon, Rodin, et j’en oublie
Tous ont mené leur univers avec exigeance et sensibilité d’une façon intemporelle et ces toiles nous ravissent
C’est tellement important de voir de la bonne peinture et vous ne verrez que ça … un ravissement des yeux pour longtemps
Merci aux collectionneurs étrangers qui ont su être captivés pour notre grand bonheur !
28 déc. 2021
9,5/10
2
Superbe exposition avec un premier salon dédié aux peintres russes et à une galerie de portraits fabuleux des membres de la famille Morozov.
Mais le coût de grâce arrive quand on rejoint la galerie où plusieurs tableaux de Gauguin sont exposés (période polynésienne), suivi ensuite par une autre galerie consacrée à Matisse et Rodin.

Quelques tableaux intéressants de Cezanne (tableau bleu) que le collectionneur Morozov a attendu afin de combler un trou parmi les tableaux qui étaient exposés dans son appartement car aucun tableau ne le satisfaisait auparavant et également un bel hommage de Picasso au peintre qu'il considérait comme son maître soit Cézanne avec une représentation sous plusieurs angles du galériste qui s'occupait des ventes de Cezanne - un certain Ambroise Vollard - avec sa tête baissée. C'est un hommage à un autre tableau que Cezanne avait réalisé.

Les commentaires du personnel de la fondation Louis Vuitton sont vraiment intéressants. C'est ainsi que j'ai pu glané ces deux anecdotes.

Un régal.
Afficher le commentaire
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Oeuvres
Emotions
Intérêt intellectuel
Compréhensibilité
Mise en exposition