• Classique
  • Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
  • Paris 14ème
top5 (1)

Anna Karenina

Anna Karenina
De Léon Tolstoï
Mis en scène par Cerise Guy
  • Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
  • 20, Avenue Marc Sangnier
  • 75014 Paris
  • Porte de Vanves (l.13)
Itinéraire
Billets de 12,00 à 35,00
Evénement plus programmé pour le moment

"Tu as une belle âme c'est suffisant".

Deux histoires parallèles et opposées, mais une même destinée tragique…

Anna Karenina, la femme mariée, qui choisit de vivre ouvertement sa passion adultère en dépit des ravages qu’elle provoque autour d’elle et dont elle paiera le prix fort… Et l’ombrageux Lévine, tout aussi épris d’absolu, pour qui le mariage est la source essentielle du bonheur, et qui réalisera que ses obsédants tourments n’en seront pas apaisés…

Ces deux histoires sont résolument modernes parce qu’elles entremêlent la fascination de la mort et la recherche éperdue de l’Amour fou …

238

La critique de Pierre (rédac' AuBalcon) : 7.5/10. Cette pièce de théâtre assez lente nous berce du début à la fin. C'est agréable de se laisser porter par les dizaines de rebondissements. Ces nombreux retournements de situations dans le texte de Léon Tolstoï s'expliquent car il était destiné à paraitre sous forme d'un feuilleton dans le journal Le Messager Russe à la fin du XIXème siècle.

Les personnages se révèlent au fil des scènes, ils dévoilent leurs doutes et ouvrent leur coeur. De l'amour au dégoût, de la passion à la lassitude. Nous avons adoré Anna, elle est très bien jouée, fascine. Elle remet en question toutes les conventions quitte à sacrifier son honneur et sa santé.

Nous (re)découvrons les codes de la société russe de l'époque et imaginons à quel point la légèreté d'Anna pouvait être condamnable. Même son mari, aussi gentil qu'il est, se voit obligé de la raisonner et de la faire rentrer dans le "droit chemin".

Comme il s'agit là de morale nous ne pouvons-nous empêcher de nous demander qu'en pensait l'auteur quand il a écrit cette pièce. Approuvait-il les actes de son héroïne ? Pourquoi la mort rôde-t-elle tout au long du roman, pour rappeler que la vie est éphémère ou punir le vice ?

L'issue de la pièce apportera peut-être un semblant de réponse.

Nous avons apprécié la mise en scène ainsi que l'intéressante mise en perspective des histoires d'Anna et du plus probe Lévine, qui donne une dimension surprenante à la pièce.

Nous avons seulement regretté que le décor manque de charme et que le rythme ne soit pas toujours aussi fluide que les transitions entre les scènes.

Une jolie adaptation, idéale pour savourer l'écriture de Léon Tolstoï.

Note rapide
7,5/10
pour 3 notes et 2 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
2 critiques
Note de 4 à 7
100%
0 critique
Note de 8 à 10
0%
Toutes les critiques
19 juil. 2016
7/10
45 0
(J'ai vu la pièce à sa première représentation, des modifications ont pu être faites depuis...)

Adapter Tolstoï... Quel défi! Et c'est remporté par Cerise Guy et son équipe pour cette adaptation théâtrale de Anna Karenine! Le boulot d'adaptation qui a été mené est une réelle réussite. Résumé en 2h près de 1000 pages, cela demande un travail important. Et on ne se perd pas dans l'histoire, et c'est bien!

Au niveau du jeu des acteurs, ces derniers se débrouillent bien, sans être exceptionnels non plus à mon gout. Par ailleurs, de mon point de vue, le décor est bien trop sobre, même s'il y a des intentions derrière de la part du metteur en scène, je ne vois pas trop l'intérêt. Mention spéciale pour les costumes, forts sympathiques!

Je pense que le plus gros intérêt de cette pièce est avant tout le travail adaptation, mais la pièce est globalement très plaisante à regarder. Je conseille!
21 mars 2016
7,5/10
108 0
Adapter l'œuvre de Tolstoï n'était pas une mince affaire mais grâce à Helen Edmunson qui a signé l'adaptation anglaise et à la mise en scène de Cerise Guy, on voit se dérouler la vie d'Anna d'une part et de Lévine de l'autre avec une ingénieuse interaction entre les deux.

La pièce dure deux heures et il faut ça pour explorer la richesse de l'œuvre de Tolstoï tout en restant au cœur de l'intimité d'Anna et de Lévine. Ce roman est un de mes préférés et je ne suis pas déçue par cette version qui fait part égale entre les deux héros du livre qui sont plutôt antagonistes : Anna qui décide de vivre sa passion adultère au grand jour et Lévine et sa quête d'absolu.

Les comédiens sont très bons et Antoine Cholet incarne un Lévine plus vrai que nature. Emmanuel Dechartre incarne un Karenine bon et droit dans ses bottes, exactement comme Anna le décrit.
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor