A Vif

A Vif
De Kery James
Mis en scène par Jean-Pierre Baro
Avec Yannik Landrein
  • Yannik Landrein
  • Kery James
  • Théâtre du Rond-Point
  • 2bis, Avenue Franklin D. Roosevelt
  • 75008 Paris
  • Franklin D. Roosevelt (l.1, l.9)
Itinéraire
Billets à 40,00
À l'affiche du :
12 septembre 2017 au 1 octobre 2017
Jours et horaires
Ajoutez la pièce à votre agenda en sélectionnant une date. Attention, vos espions pourraient l'apprendre !
l m m j v s d
    • HORAIRE
    • 18:30

Combien parviennent jusqu’à la porte ?

Kery James, rappeur et poète humaniste, écrit une joute en phase avec le monde : deux avocats s’affrontent, les voix de « deux France » opposées, nantis et délaissés. Une agora passionnée pour un théâtre politique, radical.

Avec son art de la contestation, son discours engagé, sa parole enflammée, Kery James a rempli Bercy et les Bouffes du Nord. Poète humaniste, rappeur, inventeur de langue, les mots sont pour lui les instruments d’un combat, une arme libertaire. Après plus de vingt ans de carrière, il remet en cause son outil, écrit un dialogue. Deux voix s’opposent dans une joute en phase directe avec le monde. Deux avocats défendent des causes ennemies.

Pour le premier, l’État est coupable de la situation des banlieues. Mais le second atteste que les citoyens sont responsables de leur condition. Et ça fuse, ça crie. Ça rit, aussi, car il s’agit d’un concours organisé en fin du cursus de l’École de formation du barreau. L’exercice consiste en un affrontement verbal, ludique, éclatant.

 

Note rapide
8,2/10
pour 3 notes et 3 critiques
0 critique
Note de 1 à 3
0%
0 critique
Note de 4 à 7
0%
3 critiques
Note de 8 à 10
100%
Toutes les critiques
22 sept. 2017
8,5/10
1 0
Une pièce qui s'accorde parfaitement avec les textes de Kerry James.

Si le rappeur est très critique envers les politiques de l'état concernant les banlieue. Il l'est tout autant des "banlieusards". N'hésitant pas à critiquer l'individualité et le manque de détermination qui peut régner dans les quartiers populaires.

Avec cette joute verbale entre deux avocats, c'est bien la philosophie de Kerry James qui est ici exposé. Oui, l'état est responsable des situations dramatiques de certaines banlieues. Mais pour ceux qui y vivent, cela ne doit pas être une fatalité : "La vie est un combat, pour ceux d'en haut comme pour ceux d'en bas"

Une pièce juste et touchante.
16 sept. 2017
8/10
1 0
Quelle joute verbale !

Ce fut un plaisir d'écouter ces échanges d'un excellent niveau sur la crise des banlieues (un sujet toujours d'actualité). Une interprétation puissante au service d'un texte de qualité. L'ovation du public ne fut que méritée !

A voir !
13 sept. 2017
8/10
2 0
Le texte est bien écrit et l'échange verbal entre K. James et Y. Landrein de qualité.

J'ai pris beaucoup de plaisirs à écouter les arguments développés tour à tour par les deux artistes.

La grande salle du théâtre du Rond Point était émue et conquise : standing ovation !
Votre critique endiablée
Nos visiteurs sont impatients de vous lire ! Si vous êtes l'auteur, le metteur en scène, un acteur ou un proche de l'équipe de la pièce, écrivez plutôt votre avis sur les sites de vente de billets. Ils seront ravis de le mettre en avant.
Notes détaillées (pour les plus courageux)
Texte
Jeu des acteurs
Emotions
Intérêt intellectuel
Mise en scène et décor