Critiques pour l'événement Sonate d'automne
8 avr. 2024
9/10
3
Ton absence n'est que ténèbres !

Courrez sans tarder au studio Hébertot applaudir cette magnifique adaptation du chef d'oeuvre de Bergman.

Par les Amochés, jeune troupe qui possède indiscutablement de multiples talents : écriture, mise en scène, interprétation ....tout est là pour faire de ce spectacle un succès.

Il faut oser s'attaquer à ce combat déchirant entre une mère et sa fille, et faire oublier les immenses comédiennes qui l'ont immortalisé à l'écran.

Le pari est plus que réussi !

Le texte tout d'abord, recentré sur l'essentiel, nous embarque dès les premiers mots.

La mise en scène de Marie Venturi, avec très peu, et c'est cela qui est fort, illustre et souligne parfaitement l'atmosphère de malaise, puis de douleur qui éclate entre les protagonistes.
Les silences et les lenteurs, signatures du maître suédois, sont parfaitement orchestrés et maitrisés.

C''est Yann Guénon qui ouvre le bal, mari aimant et indulgent, formidable de douceur et de naturel.
Il est le parfait contrepoint de ces trois rôles de femmes dont l'intensité ne fait que croître au fil des heures.
Marie Venturi est la fille ainée, celle qui souffre. La comédienne est toute en retenue puis sa douleur déborde et tous ces moments qu'elle nous offre sont magnifiques.
Béatrice Hallouët quant à elle endosse avec beaucoup de justesse le rôle difficile de cette mère incapable de faire face, celle qui fuit, mais aussi celle qui souffre. Là aussi la comédienne réussit à montrer toute la complexité du personnage.
Et puis il y a Héléna, la petite soeur handicapée, rôle terrible dans lequel Maïwenn Lohéac est vraiment impressionnante.

Pas une seconde nous ne décrochons de ce huis clos dans lequel les mots claquent comme des poignards.

La preuve que dans les petites salles aussi il y a de grands spectacles !